CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et candidat du Parti conservateur du Canada (PCC) dans ce comté lors des prochaines élections, Steven Blaney, a critiqué, le 22 août, les «annonces préélectorales» du gouvernement libéral au profit de Chantier Davie qui ne résultent pas en l’octroi de contrats immédiats. Pour ce faire, l’élu lévisien s’en est pris à la décision d’Ottawa «de permettre la location et l’acquisition d’un traversier construit à l’étranger par Marine Atlantique».

«Ici, on sait ce que ça donne de faire construire un navire à l’étranger (problèmes sur le traversier québécois F.-A.-Gauthier que réparent actuellement les travailleurs de la Davie). Cela donne un produit d’une qualité qui n’est pas celle livrée par les chantiers canadiens. Ici, on a l’expertise et les compétences», a d’emblée lancé M. Blaney lors d’un point de presse près du chantier maritime lévisien.

C’est la publication, le 17 juillet dernier, d’une demande de qualifications en vue de la livraison d’un nouveau navire par Marine Atlantique, une société d’État canadienne qui offre un service de transport de marchandises et de passagers entre Terre-Neuve-et-Labrador et la Nouvelle-Écosse, qui a provoqué la déception de Steven Blaney.

Dans son communiqué de presse pour annoncer la nouvelle, Marine Atlantique a alors indiqué que sa demande est «ouverte aux soumissionnaires nationaux et internationaux intéressés par la fourniture d’un nouveau navire».

Le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis se demande donc pourquoi «les libéraux se tournent vers les chantiers étrangers» alors que Chantier Davie pourrait réaliser rapidement ce contrat qu’il estime d’une valeur entre 200 M$ et 300 M$. Surtout que le gouvernement serait en «flagrante contradiction» avec la Stratégie nationale de construction navale selon M. Blaney.

«Le ministre des Transports, Marc Garneau, ne peut se laver les mains de cette violation, car le vérificateur général du Canada a clairement indiqué que les plans d’acquisition des sociétés de la Couronne doivent être approuvés par le gouvernement. Le ministre Garneau a la capacité d’annuler l’appel d’offres pour exiger que les traversiers de la flotte fédérale soient construits au Canada. Sinon, on va devoir conclure que les belles annonces de cet été, alors qu’il y a encore des mises à pied au Chantier, ce ne sont que de la frime», a argué l’élu conservateur.

Blaney veut que Davie soit sélectionné

 Du même souffle, Steven Blaney a commenté la décision du gouvernement fédéral de prolonger de sept jours la période d’inscription des entreprises au processus pour déterminer le troisième chantier maritime canadien pouvant soumissionner dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. Selon le Journal de Québec, c’est à la demande d’un chantier maritime ontarien qu’Ottawa a pris cette décision.

Chantier Davie espère ardemment obtenir cette place dans la Stratégie nationale de construction navale, ce qui lui permettrait d’obtenir des contrats évalués à plusieurs milliards de dollars. Une candidature qui est fortement appuyée par Steven Blaney, qui a en a profité pour écorcher une nouvelle fois ses adversaires libéraux.

«Ça ressemble à de la frime libérale. Davie est le plus grand chantier canadien et il a démontré son expertise pour construire l’Astérix et le Cecon Pride. Je suis sûr que le Chantier Davie est le meilleur pour faire partie de la Stratégie nationale de construction navale. […] On fait miroiter des contrats alors que les libéraux pourraient octroyer dès maintenant le contrat pour l’Obélix (deuxième navire ravitailleur temporaire pour la Marine royale canadienne) et faire rentrer les travailleurs la semaine prochaine, ce que mon chef Andrew Scheer a promis de réaliser si nous obtenons le pouvoir», a conclu M. Blaney.

Les libéraux s'expliquent mal la sortie

Invité à réagir à la sortie de Steven Blaney sur l'appel d'offres de Marine Atlantique par le Journal, le gouvernement libéral a défendu son approche, tout en lançant des pointes contre le député sortant de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

«L’objectif du processus est de permettre à Marine Atlantic Inc. de se procurer un navire de grande qualité qui réponde à ses besoins opérationnels spécifiques, à un prix avantageux, et ce, dans un court laps de temps. Un processus d’approvisionnement ouvert et concurrentiel mené par Marine Atlantic Inc. sur le marché mondial est la manière la plus appropriée d’atteindre cet objectif. J’aimerais ajouter qu’il est très étonnant de voir que ce soit une préoccupation pour le député de Lévis qui n’a pas levé le petit doigt pour inclure la Davie quand son parti a créé sa Stratégie nationale de construction navale. Je tiens également à rappeler que le contrat que notre gouvernement a octroyé à la Davie pour l’entretien de 3 frégates canadiennes est le plus important contrat fédéral de l'histoire de la Davie», a affirmée Delphine Denis, porte-parole du ministre Marc Garneau.

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

L’ascension musicale de Rosalie

C’est vêtue de son rose fashion à la montréalaise que la jeune chanteuse Rosalie Roberge s’est arrêtée à la résidence familiale du Vieux-Lévis pour profiter de courtes vacances entre deux projets. Un bon moment pour faire le point autour d’un café, alors qu’elle joint depuis peu sa voix au groupe de jazz québécois The Lost Fingers.

Le marché immobilier grouille à Lévis

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

Le maire de Lévis exige des excuses d'Alexandre Turgeon

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a demandé, le 11 septembre, que le directeur général et vice-président exécutif du Conseil régional de l'environnement (CRE) de la Capitale-Nationale, Alexandre Turgeon, présente des excuses officielles à la population lévisienne pour des propos qu'il a tenus dans un article du Journal de Québec.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

La Ville en a assez des retards dans la collecte de déchets

Bien au fait des longs retards quant à la collecte de déchets domestiques sur son territoire, la Ville de Lévis a pris action en officialisant son mécontentement par voie de communiqué, le 16 août dernier. Jusqu’à maintenant le fournisseur responsable de la collecte, Sani-Terre Environnement, a reçu plus de 16 000 $ en amendes par la Ville.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.