Misant sur son expérience d’exposante, Giuliana Iuliani a créé un salon répondant aux attentes des visiteurs et des exposants des salons consacrés au mieux-être. CRÉDIT : COURTOISIE

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

C’est sous l’impulsion de Giuliana Iuliani, plus connue sous le nom de Giuliana, la fée de l’Ouest, que la nouvelle activité a pu voir le jour. Cette dernière est voyante depuis plus de 16 ans et elle est régulièrement sollicitée par les médias.
Dans le cadre de son métier, Giuliana Iuliani a participé à de nombreux salons portant sur le mieux-être. Grâce à ces différentes expériences, la voyante a eu envie de créer son propre événement.

«Je désirais créer un événement qui allait offrir le meilleur de tous les salons similaires afin de répondre adéquatement aux besoins de tous les exposants et des visiteurs. L’opportunité de créer cet événement est arrivée et nous l’avons saisie», a expliqué Mme Iualiani, également porte-parole du Salon Santé, Bonheur et Abondance.

Une programmation riche et diversifiée

 Pour ce faire, les organisateurs du Salon Santé, Bonheur et Abondance ont mis en place une liste d’activités variées afin de répondre à tous les goûts.

D’abord, les visiteurs pourront rencontrer environ 150 exposants. Ces derniers ont été regroupés en cinq zones thématiques, soit les halls épanouissement personnel, art de vivre et spiritualité, mieux-être, de la voyance et émotions. Les visiteurs devront emprunter un trajet déjà déterminé, ce qui permettra un passage assuré devant tous les exposants.

Pendant la fin de semaine, quelques conférences seront présentées, dans le but d’informer les visiteurs tout en leur permettant d’avoir du temps pour rencontrer les exposants. Le samedi, Suzanne Raynauld (En plein cœur du vivant), Élizabeth Beaumont (Pierres et cristaux : puissants alliés au quotidien) et Patricia Spaans (Déclin cognitif et alimentation) seront les conférencières invitées. 

Le dimanche, Martine Chu-Jiong-Send (La Paix intérieure et la santé passent par la guérison de l’Âme), Giuliana, la fée de l’Ouest (Comment générer l’abondance) et Carol Boucher (Comment se libérer de la culpabilité) compléteront le programme des conférences.

Enfin, le Salon Santé, Bonheur et Abondance proposera à ses participants ses «Grandes Rencontres», des discussions animées par Giuliana Iuliani avec des sommités internationales du milieu du mieux-être.

Thierry Janssen, psychothérapeute, Stéphane Drouet, thérapeute, et Imane Lahlou, docteure en science des aliments, qui tiendront également des ateliers pratiques durant l’événement, en seront les têtes d’affiche. Également de la partie, le réputé Jacques Martel, auteur de l’ouvrage à succès Le Grand dictionnaire des malaises et des maladies, fera une première présence publique au Québec depuis deux ans dans le cadre des «Grandes Rencontres».

«M. Martel a marqué le Québec avec son livre. En Europe, il est extrêmement reconnu. L’œuvre de Jacques Martel est une référence, il a lié l’émotionnel avec la maladie. Ce sera une belle rencontre avec lui», se réjouissait encore Mme Iuliani.

Notons que l’accès à l’événement est gratuit. Les visiteurs pourront y accéder le vendredi 6 septembre de 16h à 21h, le samedi 7 septembre de 10h à 18h ainsi que le dimanche 8 septembre de 10h à 17h. Pour en savoir plus sur l’événement, vous pouvez consulter le www.santebonheurabondance.com.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...