CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Des citoyens se sont plaints au Journal, dans les derniers jours, de ces retards. Dans un cas, les déchets de citoyens du quartier Lévis n'ont pas été ramassés depuis trois semaines. 

«Déçue des nombreux retards dans la collecte des déchets domestiques sur son territoire, qui se poursuivent malgré des démarches assidues auprès du fournisseur Sani-Terre Environnement (NDLR : le fournisseur a reçu pour plus de 16 000 $ d'amendes à la mi-août), la Ville de Lévis passe à l’action avec des solutions concrètes à court terme pour aider les citoyens dans la gestion de leurs déchets», a fait savoir la municipalité dans son communiqué de presse.

Pour les résidents du secteur ouest de Lévis (Charny, Breakeyville, Saint-Rédempteur et Saint-Romuald), la collecte sera complétée d’ici la fin de la journée du samedi 7 septembre dans l’ensemble de cette partie de la municipalité. Les citoyens sont invités à laisser leur bac en bordure de rue jusqu’à ce que la collecte ait été effectuée.

Pour le secteur est, la Ville soutient qu'elle s’assurera que l’entreprise Sani-Terre effectue la collecte régulière des déchets dès la semaine prochaine selon l’horaire suivant :

- Secteur Saint-Joseph-de-la-Pointe-De Lévy : le lundi 9 septembre;

- Secteur Lévis : le lundi 9 septembre, le mardi 10 septembre, le jeudi 12 septembre ou le vendredi 13 septembre (selon l’horaire habituel);

- Secteur Saint-Jean-Chrysostome : le mercredi 11 septembre;

- Secteur Pintendre : le lundi 9 septembre ou le vendredi 13 septembre (selon l'horaire habituel).

De plus, la Ville met également à la disposition des Lévisiens, et ce, temporairement, six points de dépôts supplémentaires en plus de celui de l’écocentre de Lévis pour que les citoyens qui le désirent puissent aller porter leurs sacs de déchets. Ces conteneurs seront installés dans les stationnements des six casernes de pompier de la Ville de Lévis d’ici samedi 12h.

Le service à la clientèle de la Ville demeurera ouvert aujourd’hui jusqu’à 19 h 30 et sera exceptionnellement ouvert le samedi 7 septembre et le dimanche 8 septembre, de 8h30 à 16h30, afin de répondre aux questions des citoyens et d’assurer le suivi des cas problématiques, s’il y a lieu.

La population est invitée à consulter la page ville.levis.qc.ca/dechets pour tous les détails des prochaines collectes.

Rappelons que dès la semaine prochaine, la collecte des matières résiduelles (2.1 Mo) reviendra aux deux semaines selon l’horaire prévu :

- Semaine du 9 septembre, et ensuite aux 2 semaines : secteur est;

- Semaine du 16 septembre, et ensuite aux 2 semaines : secteur ouest.

Soulignons finalement que les collectes des matières recyclables (bac bleu) et de matières compostables (bac brun) ne sont pas touchées par des retards.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

La nouvelle centrale de police au coin du Sault/Guillaume-Couture

Lors de la séance du conseil municipal de Lévis du 27 avril, les échevins lévisiens ont adopté deux résolutions afin d’enclencher le projet de construction d’une nouvelle centrale de police. L’une d’elles a notamment permis l’acquisition par expropriation du site où sera construit le nouvel édifice municipal. Il s’agit du terrain vacant situé au coin du chemin du Sault et du boulevard Guillaume-Co...