CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Pour la première fois cette saison, l’équipe de football des Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon de la Ligue de football collégial division 1 jouait un match à l’étranger. La formation lévisienne a mis la main sur la première victoire de sa jeune saison par la marque de 50 à 27 alors qu’elle affrontait les Nordiques du Collège Lionel-Groulx, le 7 septembre dernier.

«On est sorti forts, surtout en défensive. Les gars ont compris qu’il fallait exécuter les jeux. Notre exécution nous a vraiment aidés, surtout en première demie. La défensive a fait la différence», a résumé Pierre-Alain Bouffard, entraîneur-chef des Faucons.

Les Oiseaux sont aux prises avec de lourdes pertes en raison de blessures sur la ligne défensive depuis le début de la saison. C’est ce qui explique les 120 points qu’ils ont accordé en 3 affrontements. «Il faut travailler sur la maturité des joueurs, leur attitude. On a énormément de recrues et nos quatre joueurs vétérans sur la ligne défensive sont blessés», a expliqué Bouffard. C’est une situation avec laquelle l’entraîneur-chef devra jongler tout au long de la saison puisqu’Alexandre Poulin (4e année) et Samuel Bussières (2e année) seront sur la liste des blessés pour la saison tandis qu’Édouard-Bérubé McGee (4e année) pourrait revenir au jeu pour les derniers matchs de la saison. La blessure de Thomas Bélanger (3e année) est quant à elle toujours en évaluation.

Avec cette situation difficile, Bouffard cherche une façon de créer l’étincelle sur sa ligne défensive afin de trouver la recette gagnante au sein de ses jeunes recrues. «On tente de réduire le nombre de points que nous accordons (par match), mais il faut rester créatif parce que présentement, nous avons beaucoup de recrues sur le terrain. Ce week-end nous avions cinq recrues sur le front défensif, c’est un défi chaque semaine», a-t-il relaté.

Les Faucons du Cégep de Lévis-Lauzon figurent peut-être au dernier rang de la division 1 pour les points accordés, mais ils occupent la première position pour les points marqués avec un total de 124 points. «Notre offensive au sol, c’est vraiment notre marque de commerce année après année», a ajouté celui qui est à la barre des Faucons. La formation lévisienne a enregistré 500 verges au sol face aux Nordiques.

Une victoire à la maison tant attendue

«L’an dernier, on avait beaucoup de difficulté à l’étranger, ce week-end ça ne nous a vraiment pas dérangés (d’être visiteurs) et je suis bien content de ça», a constaté l’entraîneur-chef.

Bien que cette victoire arrive à point pour les Faucons, Bouffard attend avec impatience la première victoire sur le terrain du Cégep de Lévis-Lauzon. La formation lévisienne a connu la défaite à 2 reprises à la maison depuis que la saison 2019 a été lancée. C’est pourquoi il prépare ardemment ses joueurs à la prochaine rencontre qui les opposera aux Cheetahs du Cégep Vanier, qui n’ont toujours pas connu la victoire depuis le début de la saison, le 14 septembre prochain.

«On veut sortir forts comme à Lionel-Groulx et on veut travailler notre deuxième demie. Les gars sont jeunes et ça paraît autant sur le terrain que sur les lignes de côté, on manque de maturité pour clore les parties», a conclu Pierre-Alain Bouffard.

Les plus lus

Le LPU : un succès sur toute la ligne à Lévis

Le laissez-passer universel (LPU) de l’Université Laval n’a engendré que du positif pour la Société de transport de Lévis (STLévis) depuis son implantation à l’automne dernier. En effet, la STLévis a enregistré une augmentation de 40 % de l’achalandage étudiant destiné à l’Université Laval.

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Pénurie de laine pour les tricoteuses au grand cœur

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se f...

Les fournisseurs de la Davie déjà à pied d’œuvre

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

Une bourse d’honneur pour le Bunker de la science

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

Saint-Vallier : La Mauve en danger

La coopérative La Mauve de Saint-Vallier, qui se spécialise dans la transformation et la distribution de produits bio et locaux, notamment à Lévis, vit des moments difficiles.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.