CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Un comité de suivi quotidien de la collecte des déchets s’est réuni pour la première fois ce lundi 9 septembre. Des réunions sont prévues tous les jours cette semaine, à 15 heures. La situation revient progressivement à la normale, selon la Ville.

«Quotidiennement, on va s’enquérir de la situation et on va s’assurer d’intervenir rapidement le cas échéant», a annoncé le maire, Gilles Lehouiller en marge du conseil municipal ce soir.

Nouvellement créé, un comité de suivi de la collecte des déchets s’assure du respect du contrat par le fournisseur. Après la première réunion tenue ce lundi 9 septembre, ses membres ont indiqué que «la situation se régularise sur le territoire».  

«En date d’aujourd’hui, c’est le retour à la normale. Ce qui veut donc dire que le ramassage des déchets s’est fait tel que prévu», a assuré le maire.

D’ailleurs, Sani-Terre Environnement s’y est engagé dans un plan d’action déposé le 27 août à la demande de la Ville. Un nouveau coordonnateur et un nouveau DG ont aussi rejoint l’entreprise, qui a même modifié son système de gestion.

Un plan qui «fonctionne», selon Gilles Lehouiller. «On nous avait dit qu’après la fin de semaine de la Fête du travail tout reviendrait dans l’ordre, c’est ce qui est en train de se produire.»

Une alternative préférable à la rupture du contrat

Pour éviter une rupture de service, «l’alternative qu’on a prise est la bonne, estime le maire. Si on avait rompu le contrat, on courrait le risque que la situation soit pire.» Moins d’entreprises sont en effet en mesure de répondre à la demande et elles connaissent des difficultés de recrutement. 

«Le seul concurrent en lice n’est pas en mesure de prendre la relève, constate-t-il. On n’est plus dans une époque où il y avait quatre ou cinq entreprises qui soumissionnaient.»

Le maire a assuré que «les seuls inconvénients que ça a pu causer, ce sont des retards». Il croit que la collecte a bien été effectuée, mais que «ça pouvait prendre un délai de 24 à 48 heures». Gilles Lehouillier a évoqué «quelques cas exceptionnels de rues oubliées», une situation qui peut arriver, «indépendamment qu’un contrat aille bien ou pas».

«Vous allez entendre parler de nous si le fournisseur ne respecte pas son plan de redressement, a prévenu le maire. Si ce n’est pas revenu à la normale, vendredi on va informer la population.»

Quant aux amendes déjà infligées par la Ville à Sani-Terre Environnement, l’entreprise devra les payer, a affirmé la Ville, qui est prête à recommencer si le fournisseur n’assure pas le service de collecte.

Vers une gestion en régie?

À moyen terme, le comité de suivi de la collecte des déchets travaillera à l’élaboration de propositions pour le conseil municipal sur les solutions alternatives. Tous les scénarios seront mis sur la table, prévoit le maire. Actuellement, la collecte des déchets dépend à 100 % de fournisseurs de service privés.

La Ville réfléchit «sérieusement» à reprendre la collecte des déchets en régie. Mais sa décision dépendra des coûts et du niveau d’autonomie nécessaire pour assurer un service minimum en cas de crise. Face à cette même problématique, la Ville de Québec vise 15 à 20 % d’autonomie.

Le contrat avec Sani-Terre Environnement coûte à la Ville 28 $ par porte pour l’année. Le prix de la Collecte des déchets sur l’ensemble du territoire d’élève à 1,5 M$ par année. Pour ce qui est de l’ensemble des services assurant la gestion des déchets, Lévis paie 139 $ par porte par année.

La collecte régulière est de retour toutes les deux semaines à compter de cette semaine. Le ramassage a commencé cette semaine du 9 septembre dans le secteur est. Dans le secteur ouest, la collecte débute la semaine du 16 septembre.

Si la collecte n’est pas effectuée selon le calendrier habituel dans leur secteur, les citoyens peuvent contacter le Centre de service à la clientèle au 418 839-2002.

Les retards n’ont pas touché la collecte des matières recyclables ni celle des matières compostables.


Les plus lus

Le hockey masculin de retour à Lévis-Lauzon

Un peu plus de 20 ans après la fin des activités de la Ligue de hockey collégial AAA où son équipe a connu plusieurs moments de gloire, le Cégep de Lévis-Lauzon aura de nouveau une équipe de hockey masculin. Les Faucons seront l’une des dix formations qui évolueront en 2020-2021 dans la nouvelle division 2 de la ligue de hockey collégial masculin du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Les commerçants du Vieux-Lévis se mobilisent pour Noël

À la suite de l’annonce de l’annulation du Marché de Noël du Vieux-Lévis via la page Facebook de l’événement, le 8 novembre dernier, un mouvement initié par les commerçants se trame dans le vieux quartier de la ville.

Pas de marché de Noël dans le Vieux-Lévis cette année

Sur sa page Facebook, le Marché de Noël du Vieux-Lévis a annoncé, le 8 novembre, que l'événement n'aura pas lieu en 2019.

Les élections fédérales minute par minute

À l'issue d'une campagne de 40 jours, c'est aujourd'hui que les Canadiens sont appelés aux urnes pour choisir les 338 députés qui les représenteront à la Chambre des communes. Qui seront les représentants de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière à la suite de ce jour de scrutin? Suivez avec nous minute par minute tous les développements de cette importante journée.

Les résidences ont perdu de la valeur à Lévis

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

«Elle aussi devait m’adopter»

Après avoir donné naissance à un petit garçon, Gwen Bobbé a perdu six bébés. Trop pour la maman. Avec son conjoint, ils décident d’adopter une petite fille. La maman et sa fille Jiali Côté publient un livre où elles racontent, aux côtés d’autres témoignages, comment elles se sont apprivoisées mutuellement.

Changement de garde au Resto 2000

Géré pendant 32 ans par la famille Rousseau, le Resto 2000 de Saint-Étienne-de-Lauzon a changé de mains le 1er juin. Employé pendant 13 ans de l’établissement, Michael Harvey a pris les rênes du restaurant de la route Lagueux.

Un Lévisien remporte le gros lot à La Poule aux oeufs d'or

Lors de l'émission du 31 octobre de La Poule aux oeufs d'or, le Lévisien Rino Roy a remporté le gros lot de 150 000 $.

Fuite de données chez Desjardins : tous les membres particuliers touchés

Desjardins a annoncé le 1er novembre que la veille, la Sûreté du Québec (SQ) a informé la coopérative financière de Lévis que son enquête tend maintenant à démontrer que ce sont les données des 4,2 millions de membres particuliers qui sont touchées par la fuite de renseignements personnels dévoilée le 20 juin dernier.

Les péchés capitaux donneront la frousse à Saint-Étienne

C’est sous le thème des péchés capitaux que se déroulera la 14e édition de la Maison hantée de Saint-Étienne, les 26 et 31 octobre ainsi que le 2 novembre. L’événement connaîtra un changement important cette année puisqu’il aura lieu sur un nouveau site.