CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le Nouveau parti démocratique (NPD) a dévoilé son candidat dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour les élections fédérales du 21 octobre prochain. Le Lévisien d’adoption d’origine cambodgienne, Chamroeun Khuon, souhaite faire de sa première aventure politique une expérience qui lui ressemble.

Réfugié du Cambodge à la fin des années 70, M. Khuon a grandi à Québec et a obtenu un diplôme en médecine dentaire à l’Université Laval. Ce dernier est propriétaire d’une clinique dentaire à Lévis depuis 2006. Bien qu’il n’ait aucune expérience politique, le candidat du NPD dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis croit qu’il peut faire une différence. «Je n’ai pas d’expérience en politique, mais je vais faire de la politique à ma façon. Je veux faire de la politique qui me ressemble», a-t-il exprimé en entrevue avec le Journal.

Ce dernier a décidé de joindre le NPD puisqu’il a toujours partagé les idées de son parti. «La vision du NPD se marie avec mes valeurs. Ce partage des richesses a toujours été ancré dans mes valeurs», a souligné le candidat.

Des dossiers importants

Pour la région, Chantier Davie, le troisième lien, le manque de main-d’œuvre et le pont de Québec seront les grands dossiers que M. Khuon priorisera. Pour le chantier maritime de Lévis, le candidat néodémocrate aimerait qu’on se penche sur des solutions durables. «Chantier Davie a ses hauts et ses bas, j’aimerais qu’on trouve quelque chose pour ces familles-là qui ont à vivre ces moments difficiles. C’est toujours une insécurité, c’est tellement important de trouver une solution pour eux et elle n’est pas si facile à trouver», a soulevé Chamroeun Khuon.

En ce qui concerne le troisième lien, le candidat du NPD est en faveur de ce projet et d’un appui financier provenant du fédéral afin qu’il se concrétise. «Ça fait au moins vingt ans qu’on entend parler d’un troisième lien. On dirait qu’on attend qu’un des deux ponts tombe avant de construire un autre lien. [...] On a un bon système de transport en commun, mais les gens ne l’utilisent pas, il doit y avoir une raison derrière ça. Notre société actuelle fonctionne à l’accéléré et les gens ont certainement besoin de leurs automobiles», a-t-il expliqué.

À ses yeux, la restauration du pont de Québec est très importante puisqu’il considère ce lien interrives comme un monument historique. C’est pourquoi il souhaite qu’on le conserve et qu’on l’entretienne adéquatement.

À l’échelle nationale, M. Khuon se battra pour la francisation du Canada qui, selon lui, devrait être un enjeu important pour tous les Canadiennes et Canadiens. «Je veux franciser le Canada! Dans les termes de la loi, le Canada est un pays bilingue. Il n’y a pas de raison que ça s’arrête aux frontières québécoises», a-t-il partagé.

De plus, l’accès à l’éducation est un autre débat que le candidat néodémocrate exposera durant la campagne électorale. Ce dernier souhaite que l’éducation ne soit plus vue comme un privilège, mais plutôt comme «un choix qu’on doit permettre à ceux qui le désirent». «C’est quand on a une population éduquée qu’on peut trouver des solutions à nos problèmes de main-d’œuvre ou environnementaux», a mentionné M. Khuon.

Une campagne sans pancarte

Chamroeun Khuon assure que les électeurs ne verront aucune pancarte faisant la promotion de sa candidature sur le territoire. «Ce n’est pas me respecter ni respecter les électeurs, car cela a un coût environnemental. Même réutilisées ou recyclées, les pancartes finissent à la poubelle», s’est-il exprimé.

Ce dernier croit qu’il pourrait renverser la vapeur et être élu le soir du 21 octobre. «Au final, c’est la population qui va avoir le bout du bâton. Si on regarde le bilan de M. Blaney, c’est n’est pas incroyable (ce qu’il a fait) [] il n’a pas fait de gros gains à mon sens», a conclu le candidat néodémocrate.

Les plus lus

Le LPU : un succès sur toute la ligne à Lévis

Le laissez-passer universel (LPU) de l’Université Laval n’a engendré que du positif pour la Société de transport de Lévis (STLévis) depuis son implantation à l’automne dernier. En effet, la STLévis a enregistré une augmentation de 40 % de l’achalandage étudiant destiné à l’Université Laval.

Une neuvième glace sera ajoutée en 2021 à Lévis

Lévis ajoutera une nouvelle patinoire intérieure de dimension olympique à l’Aréna de Lévis. La Ville a déposé une demande au gouvernement dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), doté de 294 M$ pour l’ensemble du Québec.

Un troisième lien reliant les deux centres-villes?

Selon ce qu'a dévoilé le FM93, le gouvernement provincial privilégierait un nouveau tracé pour le projet de troisième lien routier interrives entre Lévis et Québec. Plutôt que de passer près de l'île d'Orléans, l'infrastructure désirée par plusieurs dans la région relierait l'autoroute 20, à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget à Lauzon, à l'autoroute Laurentienne, près du Stade Canac à Québ...

La FHQ ne veut pas que le bâtiment des Scies Mercier soit démoli

Dans une lettre transmise le 27 janvier au secrétaire du comité de démolition et au conseil municipal de la Ville de Lévis ainsi qu'à la ministre de la Culture du Québec, la Fédération histoire Québec (FHQ) s'est opposée «catégoriquement» à la demande de démolition du 220, rue Napoléon-Mercier, le bâtiment qu'a occupé pendant plusieurs décennies l'entreprise lévisienne Les Scies Mercier.

Pénurie de laine pour les tricoteuses au grand cœur

Depuis 2001, un groupe de tricoteuses bénévoles se réunit tous les mardis au Centre d’action bénévole Bellechasse-Lévis-Lotbinière (CABBLL) dans le secteur Lauzon afin de remettre leurs tricots à 21 organismes du territoire de Lévis, Bellechasse et Lotbinière qui viennent en aide aux gens dans le besoin. Cependant, les 110 tricoteuses font face à un défi depuis trois hivers, les dons de laine se f...

Les fournisseurs de la Davie déjà à pied d’œuvre

À l’aube de l’inclusion de la Davie au sein de la Stratégie nationale de construction navale, plus de 200 fournisseurs se sont rassemblés le 28 janvier à Lévis lors de l’assemblée générale annuelle de l’Association des fournisseurs de Chantier Davie Canada.

Saint-Vallier : La Mauve en danger

La coopérative La Mauve de Saint-Vallier, qui se spécialise dans la transformation et la distribution de produits bio et locaux, notamment à Lévis, vit des moments difficiles.

Une bourse d’honneur pour le Bunker de la science

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

La CSN demande que le réseau de la santé «redevienne un employeur de choix»

Les syndicats de la CSN représentant près de 20 000 employés du réseau de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont fait le point, le 29 janvier, sur la pénurie et la rétention de main-d'oeuvre dans le réseau. Selon eux, les employés sont notamment à bout de souffle en raison de la «sévère pénurie de main-d'oeuvre».

La voix de Laurie Drolet séduit Coeur de pirate

La Lévisienne Laurie Drolet a impressionné lors de son audition à l'aveugle à La Voix, télédiffusée le 9 février. Tous les juges se sont retournés pour sélectionner la chanteuse de 20 ans, qui a finalement décidé de joindre l'équipe de Coeur de pirate.