CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

La Ville de Lévis a déposé son rôle triennal d’évaluation foncière pour les années 2020-2021-2022. Son montant s’élève à 20,6 milliards $ pour un parc immobilier de près de 58 200 unités d’évaluation.

La valeur moyenne d’une résidence unifamiliale est passée de 292 000 $ à 290 000 $ par rapport au rôle précédent. La valeur moyenne d’un condominium est passée de 227 000 $ à 220 000 $. 

«C’est la tendance du marché qu’on observe actuellement», a noté Gilles Lehouillier qui considère que la variation n’est pas très significative. D’autant que dans les précédents rôles, «il y a eu des augmentations successives».

Plus de résidences sur le marché

«Disons que c’est stable. À - 1 %, on ne peut pas parler de gens qui vont dire que leur propriété perd de la valeur. C’est minime dans le coût de vente ou d’acquisition.» Cette stabilisation s’expliquerait par «une disponibilité sur le marché qui est plus grande».

Avec l’augmentation du nombre des personnes retraitées qui quittent leur logement pour une résidence pour aînés, de plus en plus nombreuses à Lévis, il y a «plus de résidences disponibles actuellement». «Les gens se départissent de leur propriété et ça met une pression sur la vente.» Le maire a plutôt évoqué l’intérêt des nouveaux acheteurs pour des biens neufs ou de nouvelles formes d’habitation, qu’une surabondance de maisons comme explication.

Commercial et terrains bénéficient de la densification

La valeur du secteur commercial a augmenté de 8 %. «Il va peut-être y avoir un peu plus de soubresauts dans certaines zones commerciales, surtout dans les pôles à haute concentration, comme à Saint-Romuald ou dans le nouveau quartier Miscéo. Là, on peut avoir des hausses plus significatives de la valeur, surtout des terrains, au niveau commercial. Ce sont des pôles majeurs de développement», a commenté Gilles Lehouillier.

Quant au prix des terrains vagues desservis, il a augmenté de 22 %. Les modifications du schéma d’aménagement par la municipalité qui permet désormais «une reconversion avec des projets plus significatifs» ont «amené une hausse de ces terrains», a constaté le maire. Davantage d’usages sont ainsi permis avec une plus grande densité.

«Comme on va implanter un réseau de transport structurant sur Guillaume Couture, on permet de monter plus en hauteur. Alors, quand les gens font l’évaluation, le prix a augmenté. Par exemple, dans le pôle commercial à Saint-Romuald, on était à 3 étages. Maintenant, on est rendu à 7 ou 8. »

Le nouveau rôle en ligne

Le rôle triennal d’évaluation foncière pour les années 2020 à 2022 peut être consulté en ligne au ville.levis.qc.ca à la section Taxes, permis et règlements, rubrique Taxes et évaluation foncière. La date limite pour demander une révision du dossier d’évaluation pour le rôle 2020-2021-2022 est fixée au 30 avril. 

Variations moyennes par catégories d’immeubles :

- résidences unifamiliales moyennes : -1 %

- condominiums : - 3 %

- six logements et plus : 10 %

- secteur commercial : 8 %

- secteur industriel : 8 %

- exploitations agricoles enregistrées : 9 %

- terrains vagues desservis : 22 %

Les plus lus

C'est la fin pour le Cosmos Café Lévis

La COVID-19 aura eu raison d'un autre commerce lévisien. Les associés derrière la chaîne de restaurants Cosmos ont annoncé, le 16 juin, à leurs employés et à leurs partenaires qu'un processus est en cours afin de vendre l'établissement de Lévis, situé dans le quartier Miscéo.

Le SPVL arrête l'athlète international Thierry Pellerin

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a annoncé, le 3 juillet, qu'il a procédé le 2 juillet à l'arrestation de Thierry Pellerin, un Lévisien de 22 ans plutôt connu pour ses exploits sur la scène internationale de la gymnastique, pour quatre infractions d’ordre sexuel sur plusieurs victimes d’âge mineur.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

Un incendie ravage une usine de Saint-Nicolas

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIVL) a déclenché une cinquième alarme (alerte générale), samedi en début de soirée, afin de combattre un incendie qui a fait rage chez Palettes Pal Bois, une entreprise située sur le chemin Industriel à Saint-Nicolas.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

Ouverts ou fermés le 24 juin et le 1er juillet?

Le ministère de l’Économie et de l’Innovation a tenu à rappeler aux commerçants et aux consommateurs, le 16 juin, que les commerces de détail devront fermer leurs portes au public le mercredi 24 juin, à l’occasion de la Fête nationale du Québec, et le mercredi 1er juillet, à l’occasion de la fête du Canada. 

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

La COVID-19 a raison d'un gym lévisien

Energiegym, le centre d'entraînement de Saint-Romuald qui était également responsable du club de boxe Energybox, a annoncé sa fermeture définitive en raison de la crise de la COVID-19.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.