Les deux entrepreneurs lévisiens, David Bertrand (sur la photo) et Joël Leblanc, du Bunker de la science souhaitent construire le bunker de la biologie pour mars prochain. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Dans le cadre d’une initiative du gouvernement du Québec, David Bertrand, cofondateur du Bunker de la science situé dans le secteur de la Traverse, s’est mérité une bourse de 25 000 $ et 1 an de mentorat offert par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

L’entrepreneur lévisien fait partie des 70 boursiers du Québec qui se sont partagés 1,75 M$. Cette aide financière a été mise sur pied afin de soutenir les entrepreneurs âgés de 18 à 35 ans qui sont partenaire à au moins 50 % dans leur entreprise et qui ont de la difficulté à obtenir du financement traditionnel.

Cette bourse tombe à point pour l’entrepreneur qui, avec son partenaire Joël Leblanc, souhaite ajouter un nouveau terrain de jeu à son monde post-apocalyptique, le bunker de la biologie. D’ici la semaine de relâche scolaire en mars prochain, les deux entrepreneurs travailleront à construire ce nouvel endroit qui accompagnera leurs bunkers de la chimie et de la physique. À l’aide de cet ajout, deux nouvelles animations se joindront à la quinzaine déjà proposées.

Déjà, un espace lounge a été construit dernièrement afin d’héberger les fêtes d’enfant et les soirées corporatives. «Le lounge permet de recevoir trois groupes scolaires du primaire en simultané. Pour les élèves du secondaire, on offre différentes conférences sur des sujets de nature scientifique, on peut recevoir des fêtes d’enfant et des soirées corporatives», expose David Bertrand.

Ces nouveaux espaces et activités ont demandé un investissement de 70 000 $.

L’effet après dragons

Les deux entrepreneurs lévisiens étaient de passage à l’émission télé Dans l’œil du dragon sur les ondes de Radio-Canada en mai dernier. Bien qu’ils n’aient pas conclu d’entente avec les dragons, ils ont constaté plusieurs retombées à la suite de cet épisode.

«Du jour au lendemain, on a vu une immense différence en termes de visibilité. Personnellement, je pensais que les réservations des familles allaient exploser, mais ce n’est pas arrivé comme ça. C’est quelques mois après qu’on a vu que ça progressait et que ça continue toujours de progresser. On est vraiment en croissance depuis ce temps, constate David Bertrand. Tout est arrivé en même temps, on est passé aux dragons, on a reçu une subvention de Tourisme Chaudière-Appalaches pour refaire notre site Web accompagné de service conseil en stratégie Web et le gouvernement (du Québec) a mis sur pied le programme La culture à l’école.»

L’entreprise prépare également du nouveau dans sa programmation estivale pour l’été 2020. Cette dernière renouvellera son «rallye extérieur d’énigmes à caractère scientifique» à l’extérieur de ses locaux dans le secteur de la Traverse.

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : trois nouveaux cas à Lévis

Dans son plus récent bilan sur l'évolution de l'épidémie de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir que trois autres Lévisiens ont été infectés par le nouveau coronavirus.

Un saut dangereux au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Malgré la dangerosité de ce qu'il qualifie de «cascade», qui aurait pu entraîner de graves blessures voire la mort, un jeune homme s’est filmé en train de sauter de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière. Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) met en garde toute personne tentée de reproduire ce saut qui met la vie de son auteur en péril.