(Crédit photo : Émilie Nadeau)

Le réseau de la santé pourrait connaître une pénurie de certains équipements médicaux d’ici 3 à 5 jours. C’est ce qu’a mentionné le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse quotidien.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

«C’est serré, par contre, des commandes devraient arriver dans les prochains jours et nous avons bon espoir de passer à travers», a indiqué François Legault. Il a rappelé l’importance, pour le personnel de la santé, d’employer le matériel judicieusement et seulement lorsque cela s’avère essentiel. «On utilise 10 fois plus d’équipements qu’en temps normal», a précisé la ministre de la Santé, Danielle McCann.

Les besoins en équipements de protection sont en augmentation partout à travers le monde. Le Québec n’est «pas différent d’ailleurs, a enchaîné M. Legault. Il faut être capable d’en avoir dans le pic.»

Afin de soutenir le Québec, l’Ontario enverra certains équipements médicaux, a poursuivi le premier ministre.

Augmentation des nouveaux cas

Le plus récent bilan de la santé publique fait état de 4 120 cas déclarés de COVID-19 au Québec, dont 117 en Chaudière-Appalaches. On compte six décès supplémentaires ce qui porte le total à 31. Actuellement, au Québec, il y a 286 hospitalisations, dont 82 personnes qui se trouvent aux soins intensifs. On note également que 155 personnes sont guéries.

Des éclosions de COVID-19 ont été répertoriées dans 184 CHSLD et dans 114 résidences pour aînés.

Reprise de l’économie

Bien qu’il soit en plein combat pour freiner la propagation de la COVID-19 sur le territoire, le gouvernement a formé un comité qui travaillera sur l'après-crise. Constitué des ministres Pierre Fitzgibbon (Économie), Éric Girard (Finances), Christian Dubé (Trésor) et Jean Boulet (Travail), il se penchera sur les façons d’aider les Québécois à recommencer à consommer et de soutenir les entreprises pour qu’elles «soient prêtes à être relancées dès qu’il y aura de la lumière au bout du tunnel», a souligné François Legault.

Du même souffle, il a rappelé que l’économie de la province sera transformée au sortir de cette crise. Les entreprises auront repensé leurs façons de faire que ce soit par le télétravail, la robotisation ou la livraison.

Recherche

La mise à jour quotidienne de François Legault a également été l’occasion pour annoncer la tenue d’une étude clinique sur un médicament qui pourrait réduire les risques de complications pulmonaires et de décès liés à la COVID-19. Cette étude s’adresse aux personnes ayant contracté la maladie et qui ne sont pas hospitalisées. Il est possible d’obtenir plus d’informations au colcorona.org.

 

 

 

Les plus lus

Le déconfinement de 1918 à Lévis

Dans une chronique publiée dans le Wall Street Journal du 30 avril dernier, la chroniqueuse américaine Peggy Noonan constate qu'il n'est pas facile d'analyser les conséquences de la pandémie de grippe espagnole de 1918. Qu'en est-il pour Lévis?

COVID-19 : nouvelles mesures prises par Lévis

Plusieurs services de la Ville ont été modifiés pour répondre aux besoins des Lévisiens. Un rappel a également été fait sur les équipements ouverts et les consignes à respecter.

Un virus créé par les humains? Faux

La théorie selon laquelle le SRAS-CoV-2 serait issu de manipulations génétiques a fait l’objet de plusieurs rumeurs depuis le début de la pandémie. La plus récente souligne une soi-disant similitude avec le virus responsable du sida, ce qui démontrerait sa création en laboratoire. Pourtant, des milliers d’analyses de son génome, à travers le monde, conduisent à une origine naturelle. Le Détecteur ...

L'après-pandémie de 1918 à Lévis

Après un mois d'octobre 1918 catastrophique à Lévis avec au-delà de 50 décès et le quart de la population infectée par la grippe espagnole, la vie courante reprend de manière étonnamment rapide par la suite. À peine deux mois plus tard, soit le 28 décembre, Pierre-Georges Roy rapporte que l'église Notre-Dame «est littéralement remplie» pour les «imposantes funérailles» de l'épouse d'Onésime Carrie...

COVID-19 : un nouveau cas confirmé à Lévis

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir qu'un autre Lévisien a reçu, au cours des 24 dernières heures, un résultat positif à la suite d'un test de dépistage du nouveau coronavirus.

Quatre nouveaux cas d'infection au coronavirus à Lévis

Quatre nouveaux cas confirmés de la COVID-19 ont été constatés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Tous ces cas touchent des Lévisiens.

COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé, lundi, que trois Lévisiens ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

Des cinémas dans la tourmente de la COVID-19

Fermés depuis le 15 mars à cause de la pandémie de la COVID-19, comme les autres lieux de rassemblement tels que les bars ou les salles de spectacle, les salles obscures pourraient faire partie des derniers lieux à rouvrir selon le plan de déconfinement du gouvernement. Directeur des cinémas Lido et des Chutes à Lévis, Sylvain Gilbert se retrouve dans une situation intenable.

COVID-19 : deux cas confirmés de plus à Lévis

Dans son plus récent bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a fait savoir, mardi, que deux Lévisiens ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Un saut dangereux au parc des Chutes-de-la-Chaudière

Malgré la dangerosité de ce qu'il qualifie de «cascade», qui aurait pu entraîner de graves blessures voire la mort, un jeune homme s’est filmé en train de sauter de la passerelle du parc des Chutes-de-la-Chaudière. Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) met en garde toute personne tentée de reproduire ce saut qui met la vie de son auteur en péril.