Avant que leur enfant utilise un module de jeux, ses parents ou son éducatrice seront invités par la Ville à le désinfecter. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Par Sarah Rodrigue

Lors de la conférence de presse du 11 juin, le maire de Lévis, Gilles Lehouilier, a annoncé des mesures liées aux activités culturelles et sportives et aux camps de jour. 

En effet, les terrains de baseball ouvriront à compter du 13 juin, tout comme ceux de soccer. Les terrains de pétanque, les jeux d’eau et la fontaine du quai Paquet seront ouverts dès le 19 juin. Quant à elles, les piscines extérieures seront accessibles le 29 juin. 

En ce qui concerne les terrains de tennis et de pickleball et les blocs sanitaires des grands parcs urbains, ils sont déjà ouverts. Le maire a aussi mentionné qu’il aimerait ajouter des espaces pour le pickleball. 

Pour les camps de jour, 77 % des demandes ont déjà été comblés et le maire se dit très sûr de répondre à 80 % des inscriptions dans les prochains jours. Également, avec les nouveaux ratios, 1 476 semaines de plus seront possibles, pour un total de 5 887 semaines. Cela représente 141 enfants de plus par semaine et ainsi 841 au total par semaine. 

Les terrains de jeux ouvriront de 8h15 à 16h45. Les services de garde ne seront toutefois pas ouverts, car ils provoqueraient des rassemblements trop importants.

«Il y a toujours, dans les camps de jours, une portion garderie le matin et le soir […] On a regardé la possibilité de pouvoir maintenir ça avec les règles de la Santé publique et ça devient à peu près impossible de le faire. Lorsque les jeunes vont arriver à 8h15, ils vont être pris en charge immédiatement par leur moniteur», a expliqué M.Lehouillier. 

De plus, deux parcours s’ajoutent à l’activité : Cet été, je parcours Lévis. Le parcours 8 pourra être découvert à Breakeyville et mettra en valeur le commerce du bois et la rivière Chaudières. Le parcours 9, à Lauzon, présentera les parcs, les espaces verts et les accès au fleuve.  

La carte interactive mettant en valeur les commerces locaux, dévoilée aussi ce matin, sera affichée à proximité des parcours. Ainsi, les participants pourront prendre connaissance des entreprises qui les entourent. Les trajets officiels des deux nouveaux parcours seront dévoilés le 18 juin prochain. 

Aussi, les modules de jeux pour enfants qui ne sont pas tous accessibles, alors que leur usage est permis par le gouvernement provincial, seront graduellement disponibles. Le maire explique que le nettoyage de ses aires de jeux est assez coûteux et que les affichages et protocoles de nettoyage seront complétés prochainement. 

«Pour l’instant, la tendance des municipalités, c’est de responsabiliser les citoyens, c’est-à-dire que les gens devront assurer eux-mêmes le nettoyage des équipements», a conclu le maire.

 

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Le pire scénario se concrétise

FAITS DIVERS. Les recherches pour retrouver les sœurs Norah et Romy Carpentier se sont conclues tragiquement. Les policiers de la Sûreté du Québec ont retrouvé leurs corps inanimés dans un boisé de Saint-Apollinaire, le 11 juillet, vers midi. Cette découverte mettait ainsi un terme à l’alerte Amber lancée le 9 juillet et signifiait le début de la chasse à l’homme pour retrouver leur père, Martin C...

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Se réinventer pour passer à travers

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

COVID-19 : le nombre de cas actifs continue d'augmenter en Chaudière-Appalaches

Dix personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de 28 personnes. C'est près de trois fois plus qu'au début du mois de juillet. Au Québec, le dernier bilan fait état de 122 nouveaux cas.

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de presse le 22 ju...