CRÉDIT : ARCHIVES - COURTOISIE

L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Par Mélanie Labrecque - Collaboration spéciale

Dans son analyse, Sophie Régnière tentera d’éclaircir les circonstances entourant le décès des fillettes et de leur père.

Dans le même ordre d'idée, le Bureau du coroner a tenu à clarifier son rôle et la nature de son enquête. Ainsi, «les coroners ne peuvent pas se prononcer sur la responsabilité civile ou criminelle d’une personne. Le but de leur investigation n’est pas de mener à un procès, mais d’apporter des réponses sur les éléments qui ont conduit au décès, le tout dans une optique de prévention», peut-on lire dans un communiqué de presse publié le 24 juillet.

Dans les heures qui suivent la découverte d’un corps, le coroner peut ordonner la réalisation de certaines expertises qu’il juge essentielles afin de mener son investigation à terme : autopsie, analyse toxicologique, etc. L’examen du corps permet, dans un premier temps, de répondre à plusieurs questions sur le moment du décès et la façon dont la personne est décédée. De plus, le coroner s’assure aussi d’avoir en main tous les renseignements nécessaires pour poursuivre son enquête, dont les rapports de police et les dossiers médicaux.

Rappelons que les coroners déclenchent automatiquement une enquête lorsqu'une mort est provoquée par de la négligence ou est survenue dans des conditions violentes ou obscures. L’enquête permettra notamment de déterminer avec le plus d’exactitude possible la date et le lieu du décès ainsi que les causes et les circonstances de celui-ci. Pour établir ses conclusions, la coroner Régnière consultera plusieurs partenaires et experts, dont les policiers.

Ce qui veut dire qu’au terme de l’enquête certains faits exposés le 22 juillet par l’inspecteur-chef, Guy Lapointe, dont le moment des décès, pourraient être révisés en fonction des éléments mis en lumière pendant l’enquête. Les conclusions de la Sûreté du Québec découlent d’analyses préliminaires, précise le Bureau du coroner.

L’enquête du coroner est un processus confidentiel jusqu’à la publication du rapport final, qui lui est public.

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : La Chaudière-Appalaches passe au niveau préalerte

Devant la flambée de nouveaux cas qui frappe le Québec depuis plusieurs jours, le gouvernement du Québec a annoncé, le 15 septembre, qu'il faisait passer le palier d'alerte de quatre régions administratives du niveau vigilance (vert) au niveau préalerte (jaune). La Chaudière-Appalaches est l'une des quatre régions qui sont désormais davantage sous surveillance par les autorités sanitaires.

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.