Marguerite Blais et Marc Picard avaient annoncé cet été la construction d'une maison des aînés à Saint-Étienne. CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE - ARCHIVES

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, la ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, et le député des Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard, ont annoncé lancement des travaux de construction de la maison des aînés et alternative de Lévis, le 24 novembre. Rappelons que l’édifice qui apparaîtra sur la nouvelle partie de l’avenue Albert-Rousseau à Saint-Étienne-de-Lauzon permettra de créer 120 places en chambre individuelle avec toilette et douche adaptée. La maison des aînés et alternative lévisienne sera constituée de 10 unités de vie de 12 places chacune. 96 de ces places seront réservées aux aînés et 24 autres seront destinées aux adultes ayant des besoins spécifiques. Le projet représente un investissement de 62,3 M$, assumé entièrement par le gouvernement du Québec, et les travaux devraient être complétés d’ici l’automne 2022. La Société québécoise des infrastructures est le gestionnaire du projet. La construction de maison des aînés à travers la province était un engagement de la Coalition avenir Québec lors des élections provinciales en 2018. D’ici les prochaines élections en 2022, 2 600 places en maisons des aînés seront livrées, selon Québec. Par ce nouveau type d’hébergement pour les aînés et les adultes ayant des besoins spécifiques, le gouvernement caquiste veut notamment favoriser les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations intérieures mieux adaptées aux besoins des résidents et de leurs proches. «Par son appui à ce projet, le gouvernement démontre qu’il a à cœur de répondre aux besoins des personnes en perte d’autonomie et de leurs proches de notre région, en matière d’hébergement et de soins de longue durée. Il s’agit d’un véritable gain pour la qualité de vie des gens d’ici, et je me réjouis de savoir que d’ici peu, 120 personnes pourront en bénéficier, près des leurs, en plein cœur de leur communauté», a ainsi souligné Marc Picard, dans le communiqué de presse publié afin d’annoncer le début des travaux.

Rappelons que l’édifice qui apparaîtra sur la nouvelle partie de l’avenue Albert-Rousseau à Saint-Étienne-de-Lauzon permettra de créer 120 places en chambre individuelle avec toilette et douche adaptée.

La maison des aînés et alternative lévisienne sera constituée de 10 unités de vie de 12 places chacune. 96 de ces places seront réservées aux aînés et 24 autres seront destinées aux adultes ayant des besoins spécifiques. Le projet représente un investissement de 62,3 M$, assumé entièrement par le gouvernement du Québec, et les travaux devraient être complétés d’ici l’automne 2022. La Société québécoise des infrastructures est le gestionnaire du projet.

La construction de maison des aînés à travers la province était un engagement de la Coalition avenir Québec lors des élections provinciales en 2018. D’ici les prochaines élections en 2022, 2 600 places en maisons des aînés seront livrées, selon Québec.

Par ce nouveau type d’hébergement pour les aînés et les adultes ayant des besoins spécifiques, le gouvernement caquiste veut notamment favoriser les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations intérieures mieux adaptées aux besoins des résidents et de leurs proches.

«Par son appui à ce projet, le gouvernement démontre qu’il a à cœur de répondre aux besoins des personnes en perte d’autonomie et de leurs proches de notre région, en matière d’hébergement et de soins de longue durée. Il s’agit d’un véritable gain pour la qualité de vie des gens d’ici, et je me réjouis de savoir que d’ici peu, 120 personnes pourront en bénéficier, près des leurs, en plein cœur de leur communauté», a ainsi souligné Marc Picard, dans le communiqué de presse publié afin d’annoncer le début des travaux.

Les plus lus

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Rétrospective de mars

Avant que la pandémie de COVID-19 bouleverse le quotidien de tous les habitants du Québec, plusieurs nouvelles ont retenu l’attention des Lévisiens lors de la première moitié de mars.

COVID-19 : la nouvelle variante détectée au Québec

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 109 nouveaux cas et 3 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre. Une première personne au Québec a été infectée par la nouvelle souche de la COVID-19,

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Chronique historique - Un couple lévisien qui passe à l’histoire

Alfred Leclerc (1853-1914) et son épouse, Camille Guay (1852-1912), ont laissé peu de traces dans l’histoire officielle de Lévis, mais une pierre tombale au cimetière du Mont-Marie est discrètement chargée d’histoire.

Rétrospective de juin

Un parc canin tant attendu, le renouvellement du contrat de l’entraîneur des Chevaliers, un plan d’action pour le communautaire, la feuille de route de la Ville pour l’achat local et l’arrivée d’un nouveau joueur politique à Lévis auront marqué le mois de juin.

Quelques précisions sur le couvre-feu

La vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a apporté des précisions sur le couvre-feu qui sera en vigueur dès 20h, ce samedi, à l’occasion d’une conférence de presse tenue le 7 janvier.

COVID-19 : 101 nouveaux cas et 2 décès en Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent 101 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires en Chaudière-Appalaches, ce 29 décembre.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.

COVID-19 : 8 autres résidents de la région emportés par la maladie

Selon les plus récentes données publiées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19, huit autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont succombé des suites d'une infection au nouveau coronavirus au cours des trois derniers jours.