CRÉDIT : COURTOISIE

Élève de secondaire 5 à l’École Pointe-Lévy, Mathys Grégoire a créé sa marque de vêtements dans le cadre du projet personnel qu’il avait à réaliser. Motivé par sa passion pour la mode, il a imaginé Ghostmrch, des vêtements qui lui ressemblent.

De l’élaboration de sa collection à la création de son site Internet, Mathys Grégoire a réalisé toutes les étapes nécessaires au lancement de sa marque de vêtement Ghostmrch (ghostmrch.com).

C’est le projet personnel que l’élève de secondaire 5 à l’École Pointe-Lévy a décidé de mettre en œuvre. Inscrit dans le Programme d’éducation intermédiaire (PEI) du Baccalauréat International (IB), un parcours que des écoles de partout dans le monde peuvent choisir de proposer, l’adolescent a ainsi été mis au défi d’établir des liens entre études et monde réel.

«Je m’achète beaucoup de linge et j’aime porter des styles différents. Je voulais faire des vêtements qui me ressemblent et que je serai fier de porter», partage Mathys.

Pour sa première collection, le jeune entrepreneur de 16 ans dit y être «allé mollo» avec des cotons ouatés et des chandails qui peuvent être portés «avec tout et des joggings».

«J’y vais avec mon feeling. Cet automne, j’y suis beaucoup allé avec les couleurs de la saison. Je me suis acheté du beige et du brun. En été, je mets plus de vêtements colorés.»

«Pour le nom de ma marque, je me suis inspiré d’un surnom. J’habite à Saint-Rédempteur et mon école est à Lévis, c’est quand même loin de mes amis. Fantôme, c’est parce que des fois je n’ai pas le temps de me rendre quand ils décident de faire des activités à la dernière minute», poursuit l’adolescent.

Se débrouiller, même en finance

Mathys a utilisé Shopify pour créer son site Internet et choisi Printful, une compagnie qui imprime ses «propres designs». «Ils s’occupent de la livraison aussi», ajoute-t-il.

Chaque élève bénéficie d’un encadrement par son responsable, un professeur. D’abord, toutes les étapes du projet sont expliquées à l’élève qui doit remettre un rapport après la réalisation de son projet que les jeunes entrepreneurs travaillent à la maison.

Pour l’adolescent, la première étape a consisté à faire beaucoup de recherches afin de s’informer sur les tendances et sur les vêtements qu’il pourrait produire. 

«C’était une belle expérience. Ça m’a appris à me débrouiller moi-même. J’ai touché à la gestion et la création informatique. J’ai dû me débrouiller dans mes finances, car il fallait que je développe tout le côté économique de ma marque. Ça m’a aidé à m’organiser», partage Mathys.

Si, au début, il pensait juste à sa marque de vêtements comme à un projet personnel qu’il allait arrêter après son secondaire 5, Mathys pourrait poursuivre l’aventure. «Plus ça va, plus j’aime ça et je pense que ça pourrait être une bonne idée de continuer.» Mais comme projet étudiant, précise celui qui veut ensuite étudier en génie physique.

Les plus lus

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Des sacs réconfortants distribués dans Bellechasse

Près de 5 200 sacs réconfortants seront distribués dans les écoles, les CPE, les garderies et quelques organismes du territoire de Bellechasse à la fin du mois de février.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...

COVID-19 : encore moins de 40 nouveaux cas dans la région

Comme hier, moins de 40 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 36 résidents de la région ont appris mercredi qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : 42 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Comme lors de plusieurs journées de la semaine dernière, une quarantaine de résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris lundi qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a annoncé, dans son plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie, qu'une autre personne demeurant dans la région a perdu son combat contre la mal...