Photo : Courtoisie

Originaire de l’Outaouais, le Lévisien Mathieu Boudreau a obtenu un poste d’arbitre au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a annoncé cette organisation, le 11 août dernier. Celui qui a effectué ses premiers pas au sein de Hockey Gaspésie-Les Îles en 2012 a atteint un de ses objectifs dans sa jeune carrière d’arbitre.

Malgré qu’il ait évolué à titre de joueur dans le hockey mineur lors de son enfance, Mathieu Boudreau a toujours gardé en tête ce rêve d’être l’un des officiels lors de matchs de hockey.

«Initialement, mon père a arbitré dans le passé. Quand j’étais jeune, j’allais le voir jouer dans des ligues de garage. Je me plaçais au niveau des ligues bleues et j’imitais les arbitres. Depuis que je suis tout jeune, c’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire», a raconté Mathieu Boudreau en entrevue avec le Journal.

C’est ainsi qu’en 2012, après que sa famille ait déménagé en Gaspésie, le Lévisien a fait ses premiers pas dans le monde de l’arbitrage.

«J’ai évolué quelques années pour Hockey Gaspésie-Les Îles, mais le haut calibre est plus rare dans cette région. C’est justement l’association qui m’a référé à Hockey Québec pour atteindre le groupe d’officiels de niveau provincial à titre de juge de lignes», a expliqué Boudreau.

Toutefois, le titre de juge de lignes n’était pas suffisant pour le Lévisien qui désirait devenir arbitre en chef. Ainsi, il a décidé de quitter la Gaspésie pour aller vivre chez ses grands-parents en Outaouais où il a pu acquérir de l’expérience en arbitrant des joueurs de calibre plus élevé.

Après une année en Outaouais, Mathieu Boudreau a officiellement été admis au sein du programme provincial à titre d’arbitre et a emménagé dans la région. Il a évolué au sein de Hockey Québec au cours des dernières années et a finalement été recruté par la LHJMQ.

«Mon objectif, c’était de me rendre dans la LHJMQ. Si on m’avait dit en 2012 que ça arriverait alors que j’étais en Gaspésie, je serais probablement parti à rire parce que ça ne semble pas accessible quand on est dans une région plus éloignée. Je suis un des premiers Gaspésiens à être promu à la LHJMQ», a ajouté le Lévisien âgé de 23 ans.

Un défi à venir

S’il voit d’un bon œil sa première saison dans la LHJMQ, l’officiel lévisien avoue qu’une période d’adaptation sera nécessaire.

«Ça va demander une adaptation au début parce que la marche est quand même grande. Les standards de la LHJMQ se rapprochent beaucoup plus de ceux du hockey professionnel. Je suis prêt à mordre dans ce défi-là. Chaque année, je me suis mis au défi et cette année, c’est pareil. J’ai vraiment hâte de sauter sur la glace», a-t-il partagé.

Toutefois, la présaison lui permettra de prendre ses aises avant de se lancer dans la saison régulière qui débutera en septembre prochain.

Maintenant qu’un de ses grands objectifs est atteint, le résident de Pintendre ne s’assoira pas sur ses lauriers, lui qui désire poursuivre sa carrière vers les ligues de hockey professionnelles.

«Lorsque j’étais hockeyeur, un entraîneur m’a déjà dit de ne jamais être satisfait dans la vie. Mon objectif, c’était de me rendre dans la LHJMQ. Maintenant, avec la présence au Québec du Rocket de Laval (AHL) et des Lions de Trois-Rivières (ECHL), j’aimerais possiblement évoluer au niveau professionnel dans les prochaines années. C’est sûr que j’aimerais continuer de progresser», a conclu Mathieu Boudreau.

Les plus lus

Incendie mortel à Lévis

Un aîné de 88 ans est décédé à la suite d'un incendie survenu dans une maison du quartier Lévis, en fin de journée mercredi.

Vivre la magie de Noël à Pintendre

Bien connu dans la région pour ses sapins et ses décorations de Noël disponibles dans les quincailleries, Sapins Goupil bonifie cette année sa gamme de services en vue du temps des Fêtes. Grâce à son nouveau village de Noël, les gens de la région pourront s’imprégner de l’ambiance de la fête familiale tout en pouvant aller couper eux-mêmes leur sapin chez le producteur établi à Pintendre.

Passion robotique : de Lévis à l’Allemagne

Deux élèves de l’École secondaire Guillaume-Couture, Nathaniel Aubin et Louis-Félix Beaulieu, prendront part à la World Robot Olympiad (WRO) qui se déroulera en Allemagne du 17 au 19 novembre. Les deux élèves de deuxième secondaire issus du programme de robotique se mesureront à d’autres équipes d’ailleurs dans le monde dans la catégorie Future Innovators d’âge junior, c’est-à-dire de 11 à 15 ans.

Des vestiges lévisiens à Sainte-Claire

Depuis près de 70 ans, une partie de l’histoire de Lévis se retrouve dans un édifice commercial de Sainte-Claire, dans Bellechasse. Depuis les années 50, des anciennes pièces du pont Garneau, qui permettait d’enjamber la rivière Chaudière près de la marina de Saint-Romuald, font partie de la structure du bâtiment qui abrite les activités d’Isolation Morin et Jos Morin.

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches

C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Problèmes d’eau au Domaine Val-des-Bois : les résidents devront quitter d’ici la fin 2024

En raison de problématiques reliées aux infrastructures d’eaux potable et usée, les 14 maisons mobiles du Domaine Val-des-Bois devront être expropriées d’ici la fin 2024. À bout de solutions, la Ville de Lévis a présenté cette «difficile» décision aux résidents du parc de maisons mobiles lévisiens et s’engage à acquérir les terrains ainsi que fournir de l’aide financière et psychologique à ces fam...

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Sortie de route sur la route des Rivières

Les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont été dépêchés sur la route des Rivières dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon après qu’un véhicule utilitaire sport (VUS) aurait effectué une sortie de route, ce 8 novembre au matin.