D’ici cinq ans, Jean Carrier, propriétaire du Marché Carrier, espère voir la bannière du Marché Carrier à Québec et Montréal. CRÉDIT : ARCHIVES

Via sa page Facebook, le Marché Carrier annonçait le 9 juillet qu’une deuxième succursale de l’entreprise ouvrirait ses portes du côté de Québec d’ici septembre prochain. Ainsi, le Marché Carrier s’est associé avec le groupe Capwood, une société d’investissements et de gestion d’actifs immobiliers québécoise, pour élaborer ce projet qui pourrait résulter à la création de plusieurs marchés Carrier à travers la province dans les prochaines années.

«Caapwood, c’est une famille. C’est la famille Carrier qui se joint à celle de Capwood, c’est ça qui est beau et c’est à cause de ça que j’ai décidé d’aller de l’avant avec ce projet-là. Je suis content que le Marché Carrier se joigne à une autre famille qui va nous aider et alléger les tâches pour les prochaines années», a expliqué d’emblée Jean Carrier, propriétaire du Marché Carrier, en entrevue avec le Journal.

Ainsi, la toute nouvelle succursale du Marché Carrier se situera au District Gourmet du QG Sainte-Foy sur la route de l’Église à Québec. Ces nouvelles installations permettront au commerce familial de Pintendre et à Capwood d’élaborer un «Marché Carrier 2.0».

«De Pintendre, on fournira 30 % des produits au magasin de Québec et le reste sera du transfert de connaissances pour qu’on retrouve les mêmes produits aux deux endroits. Dans le nouveau Marché Carrier, on risque de voir entrer la cuisine du monde, les cuisines estivales et la cuisine de gibier», s’est réjoui M. Carrier.

L’objectif du Marché Carrier et de son nouveau partenaire est de s’adapter à la fine pointe des demandes de leur clientèle, comme l’a toujours fait la famille Carrier. «On veut que les valeurs familiales qu’on a toujours mises de l’avant se transmettent également à la succursale de Québec, c’est important pour nous», a ajouté le propriétaire de l’épicerie familiale.

Un nouveau joueur pour le Marché Carrier

C’est Denis Epoh, président-directeur général chez Capwood, qui a approché la famille Carrier pour élaborer son projet. Ce dernier est à l’origine du projet du QG Sainte-Foy. Impliqué depuis plus de 27 ans dans le domaine de l’immobilier, M. Epoh cumule une foule d’expériences, notamment au sein du groupe immobilier de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Selon M. Carrier, Capwood permettra au Marché Carrier de se développer davantage et de s’étendre dans différentes régions du Québec, dont la ville de Québec et celle de Montréal d’ici les cinq prochaines années.

«Imaginez, ma mère a 91 ans et elle aura la chance de voir pousser d’autres marchés Carrier à travers le Québec, c’est un beau cadeau qu’on se permet. Je n’aurais jamais imaginé un projet d’une aussi grosse ampleur, a exposé Jean Carrier. C’est certain qu’on va continuer de se surpasser à Pintendre, ça a toujours été notre objectif et ça le sera toujours.»

Les plus lus

Un champ d’avoine à la maison

René Gélinas réside à Saint-Nicolas. Au printemps, il a fait la semence d’avoine devant son domicile. On peut maintenant y retrouver une parcelle de champ doré dont il en fera la récolte en septembre.

L'urgence du Centre Paul-Gilbert rouvrira dimanche

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 7 septembre, que l'urgence ambulatoire du Centre Paul-Gilbert de Charny reprendra ses activités habituelles à compter du 12 septembre prochain.

Un jeune cycliste happé par une voiture à Saint-Nicolas

Le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) est intervenu le 10 septembre au soir après avoir reçu un appel concernant une collision entre un cycliste et une voiture dans le secteur Saint-Nicolas. Le jeune cycliste de 17 ans a été transporté à l’hôpital puisqu’il était dans un «état critique».

Chronique historique - Une publication centenaire

Ce n’est pas tous les jours qu’une publication franchit le cap des 100 ans. C’est pourtant ce qui se passe cette année pour L’Écho du Collège de Lévis, périodique intergénérationnel qui permet d’entretenir un contact avec les anciens et anciennes du Collège depuis un siècle.

Le centre sportif du campus de Lévis de l’UQAR inauguré

C’est le 31 août qu’a eu lieu l’inauguration du centre sportif du campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) par le recteur de l’UQAR, François Deschênes, accompagné de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et du président de l’Association générale des étudiantes et des étudiant...

La «colonne vertébrale» du circuit cyclable lévisien annoncé officiellement

Lors d’un point de presse, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a cnofirmé que la nouvelle piste cyclable multifonctionnelle qui longera le boulevard Guillaume-Couture sur une distance d’un peu plus de 14 km entre le Cégep de Lévis et la tête des ponts deviendra réalité. En 2022, une première phase de 4,8 km sera réalisée.

COVID-19 : la quatrième vague commence à prendre de l'ampleur dans la région

Selon le bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), des augmentations de plusieurs indicateurs, dont le nombre de nouveaux cas et le nombre de cas actifs, ont été enregistrées au cours des huit derniers jours.

Un premier parc canin dans l’est de la ville

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a inauguré le 24 août, accompagné de Stephen Boutin président du Groupe CSB et des élus municipaux, le second parc canin lévisien. Celui-ci est situé à l’est de la ville dans le nouveau quartier UMANO, à l’arrière du campus de l’UQAR à Lévis.

Vers une grève dans certains CPE de la région?

Réunies en assemblée générale le 1er septembre, les membres du Syndicat des travailleuses et des travailleurs des CPE de Québec–Chaudière-Appalaches–CSN ont voté à «forte majorité» en faveur d’un mandat de grève de dix jours à utiliser au moment jugé opportun.

Les policiers et pompiers rendent hommage à un citoyen

Bien connu pour son apport et son soutien aux policiers et pompiers lévisiens depuis au moins 35 ans, Robert Cameron combat depuis peu une maladie grave. Pour l’aider à passer au travers de cette épreuve, les policiers et pompiers l’ont invité à prendre une photo avec eux, le 25 août dernier.