«Continuez comme vous le faites. C’est du beau travail. Il n’y a rien à changer», sont des commentaires que la Maison de soins palliatif du Littoral reçoit 98 % du temps. CRÉDIT : ARCHIVES

En activité depuis le 11 novembre 2011, la Maison de soins palliatifs du littoral (MSPL) fêtera le 11 novembre prochain ses 10 ans. L’organisme, qui a pour mission d’accompagner les personnes en fin de vie, a réussi, lors de la dernière décennie, à aider aux alentours de 1 200 personnes et leur famille.

La MSPL accompagne environ une centaine de personnes par année atteintes d’une maladie dégénérative ou d’un cancer et qui possèdent un pronostique à court terme. Elle offre gratuitement les soins et services spécialisés dispensés de manière sécuritaire dans le respect de l’intimité et des valeurs de ses résidents, le tout dans une ambiance chaleureuse et réconfortante qui rappelle la maison.

L’organisme travaille non seulement au bien-être de ses résidents dans leur fin de vie, mais aussi à l’accompagnement et au soutien des familles. Depuis maintenant un an, une travailleuse sociale est présente pour réaliser des suivis, ainsi qu’une directrice de la philanthropie pour réaliser des plans d’action de collecte de fonds.

«On entend toujours parler positivement de la maison. ‘‘Continuez comme vous le faites, c’est du beau travail, il n’y a rien à changer’’. On reçoit vraiment de beaux commentaires», a souligné, avec fierté envers son personnel, Guylaine Parent, directrice générale de la MSPL.

Les fonds : un enjeu

Depuis toutes ces années, la MSPL doit amasser chaque année un montant de près de 900 000 $ pour atteindre la somme de 1,7 M$ nécessaire annuellement au bon fonctionnement de l’organisation. Un montant qui permet de continuer d’offrir les soins et services gratuitement à ses résidents, de payer le salaire des employés rémunérés ainsi que les diverses dépenses de l’organisation telles que le loyer.

Le gouvernement offre une subvention à la hauteur de près de 50 % de ce montant, alors que leurs trois partenaires principaux donnent eux aussi leur part pour aider la MSPL. Le reste des fonds est amassé grâce aux dons et à la réalisation de différentes activités de financement, dont l’encan qui a lieu jusqu’au 21 novembre.

«On a une bonne équipe de bénévoles, ils sont engagés, impliqués et intéressés. Ils sont avec nous depuis les tout débuts et vont encore chercher des prix. On envisage un bon encan. Des gens ont déjà offert des dons purs et ce n’est même pas commencé», a affirmé Mme Parent lors de son entretien avec le Journal.

Déménagement futur

Des démarches sont entamées afin de trouver une nouvelle maison pour la MSPL. L’endroit n’a pas encore été confirmé, mais l’organisation souhaite déménager ses pénates d’ici les deux ou trois prochaines années.

«Nous sommes actuellement en démarche pour trouver la perle rare sur la rive sud à Lévis, tout en restant accessible dans les cinq territoires que nous desservons. On veut avoir accès à l’extérieur plus facilement et on va essayer de garder un lieu bucolique», a affirmé Mme Parent.

Bien qu’elle ait souhaité souligner ses dix ans, l’organisation devra attendre l’an prochain pour célébrer en grand lorsque la crise sanitaire permettra de grands rassemblements. Dans un monde idéal, sa directrice générale aimerait que toutes personnes qui ont été impliquées avec la maison ou qui ont eu son aide dans les dix dernières années soient présentes. Une activité de recueillement et de souvenir qui ne tombera pas à l’eau, mais qui sera reportée lorsque la situation le permettra.

Rappelons que l’encan a actuellement lieu jusqu’au 21 novembre. Pour miser sur l’un des prix, consultez le bit.ly/3mL41tV.

Les plus lus

Un visage bien connu de la Traverse disparaît

Bien connu des usagers de la traverse Québec-Lévis et des visiteurs réguliers du Vieux-Lévis et du secteur de la Traverse, Marcel Aubin est décédé le 21 juillet dernier à l'âge de 85 ans.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 20 juillet 2022

L’entreprise lévisienne Transit a offert au Comptoir alimentaire Le Grenier un ordinateur portable d’une valeur de 1 400 $. Rappelons que Transit est en activité depuis 1971 et est la plus importante entreprise de distribution de pièces automobiles dans l’est du Canada. Sur la première photo, de gauche à droite, on peut voir Rachel Leblanc, directrice des ressources humaines chez Transit, Stéphane...

Violence conjugale : une nouvelle ressource déployée au SPVL

Comme les autres corps de police à travers la province, le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) a récemment pu profiter d’une aide financière du ministère de la Sécurité publique du Québec pour concrétiser un projet pour lutter contre la violence conjugale et prévenir les féminicides. Le corps policier lévisien a désormais son agent pivot en violence conjugale afin d’atteindre ces objecti...

Projet immobilier à Saint-Lambert : la municipalité rassure les citoyens

Une assemblée publique de consultation sur le projet de résolution 145-22 a eu lieu le 19 juillet au Centre municipal de Saint-Lambert. Lors de cet événement, les porte-parole de la municipalité ont tenu à répondre à plusieurs questions qu'avaient les citoyens.

Grande Plée Bleue : la tourbière, un milieu à découvrir et à protéger

Milieu humide abritant une faune et une flore caractéristiques des tourbières, la Grande Plée Bleue a été aménagée il y a cinq ans pour la visite du public. La Société de conservation et de mise en valeur de ce territoire naturel exceptionnel voudrait qu’il soit protégé et devienne une réserve écologique.

Une petite équipe lévisienne rêve en grand

L’équipe de soccer senior masculine AA D1 de Lévis-Est s’est imposée par la marque de 2-1 contre Lanaudière-Nord le 7 juillet dernier, ce qui lui a permis d’obtenir son billet pour les quarts de finale de la Coupe du Québec. En plus d’être la première participation de cette équipe dans la compétition, contrairement à la plupart de ses adversaires, Lévis-Est se caractérise par son jeune effectif co...

Marc Picard tire sa révérence

Après 19 ans de travail à titre de député provincial de la circonscription Chutes-de-la-Chaudière, Marc Picard a annoncé, le 3 août, en entrevue avec le Journal qu’il ne sollicitera pas un nouveau mandat lors de l’élection de cet automne. Bien qu’il avait réaffirmé son intention de se représenter en juin dernier, le député caquiste a entamé une nouvelle réflexion au courant du mois de juillet et a...

Nominations à la Ville de Lévis

Les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 27 juillet, pour une séance extraordinaire de l'instance. La réunion a permis aux élus d'approuver les nominations de deux dirigeants.

Une nouvelle tête dirigeante pour le Grenier

Par voie de communiqué, le Comptoir alimentaire Le Grenier a annoncé, le 1er juin, la nomination de Stéphane Clavet à titre de directeur général de la banque alimentaire lévisienne. Déjà bien connu au sein de l’organisation, ce dernier désire faire rayonner davantage le Grenier afin notamment de l’aider à faire face à la demande accrue pour ses services.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 juillet 2022

Le 19 juillet, c’était la fête de l’ assistante périnatale de chez Ressources-Naissances. Quelle belle journée bien spéciale à la hauteur de la femme merveilleuse que tu es! Encore une fois bonne fête chère Danika (1re photo) de la part de ton équipe.