Pierre, Karl et Alexandre Gagné miseront sur Batiga pour propulser leurs projets passés, présents et futurs. CRÉDIT : COURTOISIE

Pierre Gagné et ses deux fils, Karl et Alexandre, sont derrière d’importants projets lévisiens, comme la construction du Lévis Centre des congrès, de l’hôtel Four Points by Sheraton et du complexe immobilier le Proxi, pour ne nommer que ceux-là. Cette année, la famille Gagné qui a évolué sous plusieurs entreprises a décidé de rassembler ses forces et créer la société immobilière Batiga.

«On a travaillé pendant des années sous des entités un peu séparées, il y a des choses qui se sont ajoutées par des concours de circonstances ou par notre désir d’implication. C’est pourquoi on souhaitait rapatrier tout ça sous une seule signature», lance d’emblée Karl Gagné.

Pierre, Karl et Alexandre ont choisi de créer Batiga pour offrir une plus grande envergure et apposer une signature à leurs projets, mettre sur pied un canal de communication efficace pour les enjeux de pénurie de main-d’œuvre ainsi que faire un lien entre le passé, le présent et le futur de leur regroupement.

«Avec Batiga, on peut y inclure le passé, le présent et le futur. Tout ce qui a été construit dans le passé, on l’intègre au projet. Pour le présent, ce sont les constructions qui se développent. Pour le futur, c’est d’entretenir une culture d’entreprise, de projets et de services», d’ajouter Pierre Gagné.

Originaires de Saint-Nérée-de-Bellechasse, les Gagné sont maintenant des résidents lévisiens depuis quelques années et souhaitent continuer d’offrir leurs services au développement de leur ville.

«Nous ne sommes pas des promoteurs et des gestionnaires strictement nichés dans un domaine. On a fait des acquisitions et on a construit des établissements qui sont en complémentarité. On est plutôt dans un volet optimisation d’un milieu de vie», expose Karl Gagné.

Une philosophie à cultiver

Pour Batiga, l’idée n’est pas seulement de livrer des projets et les quitter à terme, au contraire, la famille Gagné désire développer des écosystèmes complémentaires qui répondent aux besoins de leurs clientèles.

«On s’implique dans nos projets. On ne souhaite pas créer quelque chose en un an et ensuite les laisser tomber. On fait un développement parce que bien souvent, un projet en amène un autre et ils deviennent complémentaires. C’est pourquoi on se penche sur la création de milieux de vie afin d’augmenter la qualité de vie des usagers et résidents […] On développe une façon de faire pour que nos projets communiquent entre eux, mais aussi dans une philosophie de services aux clients», explique Alexandre Gagné.

L’entreprise familiale, qui implique tous les membres de la famille Gagné incluant l’épouse de Pierre ainsi que sa fille Gabrielle, misera également sur Batiga pour développer un sentiment d’appartenance chez ses quelque 250 employés qui proviennent de divers horizons que ce soient des domaines de l’hôtellerie, de la construction, de l’immobilier résidentiel et commercial ainsi que des services.

«Avec les enjeux de main-d’œuvre, ça nous permettra de rassembler nos forces et de retenir nos employés au sein de notre groupe en leur offrant des perspectives d’avancement chez Batiga», croit la famille Gagné.

C’est dans l’objectif de faire un tout qui avance au même rythme que Pierre, Karl et Alexandre Gagné ont décidé de se regrouper sous la signature Batiga.

«On crée des écosystèmes qui font en sorte qu’on a intérêt à communiquer davantage entre nos entités», souligne Karl Gagné.

Des projets déjà entamés

En raison de la pandémie et de la rareté des matériaux de construction, la famille Gagné a légèrement ralenti ses activités, mais plusieurs projets d’envergure sont entamés ou sur la table à dessin actuellement. On pense à la phase 3 du Proxi, qui permettra l’érection d’une tour de 21 étages annexée aux phases 1 et 2, à un projet immobilier déjà débuté sur la rue Saint-Louis dans le Vieux-Lévis ainsi qu’à la construction d’un hôtel dans le secteur de la Traverse. Tous ces projets seront également signés Batiga.

Ainsi, cette nouvelle signature arrive à un moment jugé opportun pour la famille Gagné qui souhaite relancer ses activités grâce à l’essor économique postpandémique qui se fait sentir depuis quelques mois dans le milieu des affaires à travers la province.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Une fermeture qui déplaît

Certains citoyens sont mécontents de la décision de la Ville de Lévis de fermer certains sentiers du parc des Chutes-de-la-Chaudière lors de la saison hivernale.

Carambolage sur l'autoroute 20

L'autoroute 20 Ouest a été fermée pendant une bonne partie de la journée du 19 janvier, à partir de la route Lallemand (Lauzon) jusqu'au chemin du Sault à Saint-Romuald, à la suite d'une série de collisions survenues vers 11h impliquant plusieurs véhicules entre le chemin des Îles et un peu après l'avenue Taniata.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce...

Legault donne un «grand coup» pour freiner la quatrième vague

En compagnie du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 30 décembre, la mise en place d’une nouvelle série de mesures restrictives afin de freiner la propagation du coronavirus dans la province. Dès demain, les Québécois devront, entre autres, de nouveau vivre avec un couvre-...

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.

Québec présente son plan de match pour le retour des élèves en présence

En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, a présenté, le 5 janvier, les mesures qui seront en vigueur pour permettre le retour des élèves en classe. Pour le moment, Québec vise toujours une rentrée présentielle pour le lundi 17 janvier.

Revue 2021 - Rétrospective de juin

Alors que le Vieux Bureau de Poste offrait deux comédies aux citoyens, Valérie Garneau recevait la médaille de citoyenneté d’honneur de Lévis. Sans oublier, en juin, les nouveautés dans la revitalisation de Charny, le nouvel Appart Anticafé et l’inauguration des Frigos partagés.

Les hôpitaux de la région débordés par la COVID-19

Depuis le début de la vague de COVID-19 occasionnée par le variant Omicron, la Chaudière-Appalaches est durement touchée et ses hôpitaux régionaux également. En date du 6 janvier, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) recensait 107 patients hospitalisés répartis entre l’Hôtel-Dieu de Lévis, l’Hôpital de Saint-Georges, l’Hôpital de Montmagny et l’Hôpit...