CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a ouvert les portes de son centre de vaccination massif de Lévis, le 25 février dernier. Le Journal de Lévis a donc pu découvrir comment se passera l’expérience des visiteurs du site établi au Centre des congrès de Lévis ainsi que les coulisses de l’importante chaîne logistique nécessaire afin de mener la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans la région.

Dès leur entrée dans le bâtiment situé sur la rue J.-B.-Michaud, les personnes qui recevront une dose du vaccin contre la COVID-19 auront accès à une zone d’attente. Cet espace permettra aux futurs vaccinés de se laver les mains et de changer de couvre-visage afin de porter le masque de procédure réglementaire sur le site. Présents sur place, des agents de sécurité s’assureront du bon ordre de ces opérations.

Par la suite, les citoyens pourront se rendre à l’une des six postes d’accueil afin de confirmer leur arrivée sur le site. Un aide de service accompagnera ensuite les personnes à l’une des six salles de vaccination, situées elles aussi au rez-de-chaussée du Centre des congrès de Lévis.

Chacune de ces salles peut accueillir 180 personnes tout en assurant la distanciation sociale de deux mètres. Au total, ce sont donc 3 600 usagers qui pourront être vaccinés pendant une période de 12 heures au centre de vaccination massif de Lévis. Ce dernier ouvrira ses portes ce samedi afin que des travailleurs de la santé puissent recevoir le vaccin, avant que les citoyens âgés de 85 ans et plus puissent aussi recevoir leur dose dès la semaine prochaine.

Dans chaque salle de vaccination, une infirmière sera responsable de six fauteuils. Celles accompagnées d’un injecteur auront pour leur part à surveiller huit personnes. Après avoir reçu leur vaccin, les citoyens devront attendre 15 minutes afin que le personnel du CISSS-CA s’assure qu’aucun problème de santé ne survienne après l’injection de la dose.

Cette procédure est en place afin de respecter la distanciation sociale. Si un problème majeur de santé survenait pendant cette période d’attente, une station spéciale a été aménagée pour chaque salle de vaccination dans les corridors de service situés à l’arrière de ces dernières. Le personnel soignant pourra y prendre en charge des vaccinés qui feraient notamment une réaction allergique grave en attendant l’arrivée des ambulanciers.

Après ces 15 minutes, les citoyens pourront quitter la salle par une sortie à l’opposée de l’entrée.

Assurer l’approvisionnement

Pour assurer la réussite de la campagne de vaccination, le CISSS-CA a également dû mettre en place une importante chaîne logistique. Au sous-sol du Centre des congrès, habituellement utilisé comme stationnement, l’établissement a installé son centre régional d’entreposage de fournitures. À cet endroit, le CISSS-CA conserve tous les équipements, dont les gants, les seringues ou les aiguilles, nécessaires pour la campagne.

En plus de servir le centre de vaccination massif de Lévis, c’est à partir de ce lieu que sont livrés les équipements nécessaires pour la vaccination aux autres sites choisis par le CISSS-CA pour la vaccination en Chaudière-Appalaches.

Comme dans les autres centres de vaccination massifs de la région (Saint-Georges, Thetford Mines et Montmagny), le centre établi au Centre des congrès de Lévis dispose de sa pharmacie. C’est à cet endroit que sont conservées, dans des congélateurs spéciaux, les précieuses doses des vaccins de Pfizer et de Moderna.

C’est aussi dans cette salle que les pharmaciens attitrés à cette fonction prépareront les doses finales qui seront injectées dans les bras des utilisateurs du site de vaccination ainsi que dans d’autres sites du secteur Alphonse-Desjardins du CISSS-CA, qui comprend les territoires de Lévis ainsi que des MRC de Lotbinière, de La Nouvelle-Beauce et de Bellechasse.

Notons finalement qu’autant l’accès au centre régional d’entreposage de fournitures qu’à la pharmacie est contrôlé et sécurisé, notamment afin d’empêcher les vols.

Les plus lus

COVID-19 : Chaudière-Appalaches touchée inégalement par la 3e vague

La troisième vague de la pandémie de COVID-19 frappe bel et bien Chaudière-Appalaches, a confirmé la directrice régionale de santé publique de la Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero, lors d’une entrevue avec le Journal ce 31 mars. La région est toutefois divisée en deux zones, l’une sous contrôle, l’autre dans une situation critique.

Mesures spéciales d'urgence : déception et colère au sein de la communauté lévisienne

La décision du gouvernement provincial d'imposer un reconfinement strict à Lévis afin d'endiguer la troisième vague de la pandémie de COVID-19 a été accueillie avec des sentiments mitigés par plusieurs intervenants lévisiens.

COVID-19 : importante hausse du nombre de cas en Chaudière-Appalaches

Le nombre journalier de cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : autre bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 142 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. Il s'agit de la quatrième journée consécutive où plus de 100 nouveaux cas sont enregistrés en Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : 136 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

La troisième vague de la pandémie continue de prendre de l'ampleur dans la région. Selon les données publiées dimanche par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS), 136 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, un nouveau décès lié à la COVID-19 a été enregistré dans la région.

COVID-19 : important bond des nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La pandémie semble prendre de nouveau de l'ampleur en Chaudière-Appalaches, alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts dans la région a fait un important bond. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 67 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le corona...

COVID-19 : légère augmentation des nouveaux cas et un nouveau décès dans la région

Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 51 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, un résident de la région a récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus, une première depuis p...

COVID-19 : encore plus de 100 nouveaux cas découverts dans la région

Comme samedi, plus de 100 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Par contre, une légère diminution a été enregistrée alors que 104 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus, selon les plus récentes données sur la pandémie dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Q...

COVID-19 : Bellechasse et La Nouvelle-Beauce reconfinées dès demain soir

Par voie de communiqué, le gouvernement du Québec a annoncé dimanche que les MRC de Bellechasse et de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), dont font notamment partie les municipalités de Saint-Henri, Saint-Anselme, Beaumont, Saint-Michel et Saint-Lambert, ainsi que les MRC des Etchemins, de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce) seront...

COVID-19 : plus de 80 nouveaux cas découverts et 1 nouveau décès enregistré

La flambée de cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches se poursuit. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 84 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. De plus, l'organisation a annoncé qu'une personne demeurant en Chaudièr...