Avec des membres de l’équipe d’animation de l’organisme, Pascal Brulotte et Patrick Dumais, coordonnateur du projet, ont planché sur le Fun Truck Patro. CRÉDIT : COURTOISIE

En raison de la crise de la COVID-19, l’équipe du Patro de Lévis a dû se tourner vers les médias sociaux afin de divertir sa clientèle qui normalement s’activait dans ses installations du quartier Lévis. Toutefois, l’organisme lévisien mettra bientôt en place une nouvelle activité, le Fun Truck Patro, pour atteindre cet objectif avec un peu plus de chaleur humaine.

«Depuis le début de la crise, on maintient un lien avec la communauté du Patro en publiant chaque jour à 11h une vidéo sur notre page Facebook. Les gens veulent bouger. On s’est alors interrogé sur la possibilité de tenir des animations extérieures, tout en respectant les consignes de la Direction de la santé publique. C’est alors que l’idée de la tournée de notre autobus a germé. On voulait faire un cadeau à la communauté lévisienne et grâce à ce projet, nous y parviendrons», a d’emblée expliqué Pascal Brulotte, directeur général du Patro de Lévis.

Concrètement, deux animateurs de l’organisme lévisien monteront à bord de l’autobus du Patro et se rendront dans le stationnement de services de garde, de résidences pour aînés, d’écoles ou de lieux de travail.

Pendant une quinzaine de minutes, ils proposeront, en maintenant une bonne distance avec eux, quelques activités aux participants pour qu’ils puissent bouger, comme une séance de Zumba. Par exemple, les personnes vivant dans les résidences pour aînés pourront sortir sur leur balcon pour suivre les instructions des animateurs tout en respectant la distance minimale de deux mètres entre chaque personne exigée par le gouvernement provincial.

Espérant amorcer sa tournée cette semaine, l’équipe du Patro s’activait la semaine dernière à transformer l’autobus de l’organisme lévisien. Puisque les activités miseront sur la musique, des haut-parleurs ont dû être installés. Coronavirus oblige, une station sanitaire a également dû être aménagée dans le véhicule pour que les employés du Patro puissent se laver les mains.

Étendre l’expérience

Si le Fun Truck Patro ne s’arrête que dans les stationnements de certains établissements lors de la première phase du projet, l’équipe du Patro n’exclut pas d’aller à la rencontre d’autres Lévisiens.

«On aimerait aller dans les quartiers pour également faire bouger les Lévisiens. On songe à proposer une activité lors d’un arrêt de l’autobus. Par contre, on réfléchit à tout ça parce que nous voulons éviter de créer un attroupement, ce qui est contre les règles sanitaires en vigueur», a partagé M. Brulotte.

Par contre, lorsque la crise du coronavirus sera chose du passé, l’autobus bien particulier du Patro de Lévis pourrait devenir un élément incontournable des événements festifs de la région.

«La COVID-19 a amené au début une certaine morosité au sein de l’équipe du Patro. Mais après deux semaines, nous avons relevé nos manches et nous avons commencé à réfléchir au Patro du futur. On veut que les projets que nous créons pendant la crise soient porteurs pour l’avenir. L’expérience de l’autobus est là pour rester. Rien n’empêcherait l’autobus de se rendre à des festivals ou des fêtes de quartier. On pourrait donc déployer nos animations sur tout le territoire grâce à cette unité mobile», a conclu le directeur général du Patro de Lévis.

Les plus lus

Dylan Djeté accepté dans une école américaine

Le receveur lévisien de l’équipe de football des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté, traversera la frontière cet été pour poursuivre sa carrière aux États-Unis, puisque ce dernier a été recruté par la Clearwater Academy International (CAI), située en Floride, où il portera les couleurs des Knights, dès l’automne prochain.

Louis-Philippe Hamel continue de briller

Malgré le confinement, certains athlètes lévisiens peuvent toujours se distinguer dans leur discipline respective. C’est notamment le cas de Louis-Philippe Hamel, un jeune Lévisien de 12 ans. Ce dernier a remporté, dans sa catégorie, le Tournoi maison RX1 Nation, le 8 mai dernier.

Repêchage LHJMQ : un bassin lévisien populaire

14 hockeyeurs lévisiens ou évoluant pour des équipes de la ville ont été repêchés par des équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lors du repêchage 2020 du circuit Courteau les 5 et 6 juin.

Matte et Ferland reçoivent chacun une bourse de la FAEQ

Les patineurs artistiques lévisiens Lori-Ann Matte et Thierry Ferland, qui forment un duo, se sont chacun mérités une bourse du programme de bourses La Capitale au sein de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec.

Une cycliste lévisienne récompensée par la FAEQ

La Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 27 bourses aux cyclistes étudiants-athlètes lors du lancement virtuel de la quatrième édition du Défi 808 Bonneville, le 16 juin dernier. Parmi ces boursiers, une Lévisienne a mis la main sur une bourse pour son excellence académique.

Des joueurs de la région au repêchage de la LHJAAAQ

La Ligue de hockey junior AAA du Québec (LHJAAAQ) tenait son repêchage annuel de façon virtuelle, le 13 juin. Au total, ce sont 14 joueurs de la région qui ont été repêchés dans les rangs des différentes équipes de la LHJAAAQ, voici un tour d’horizon de ces joueurs.

Laurence Lavoie-Tremblay remporte un trophée Aramis

La cavalière lévisienne Laurence Lavoie-Tremblay a mis la main sur un trophée Aramis, le 30 mai dernier. Cheval Québec, qui tient annuellement la Soirée des Aramis, a dû modifier sa façon de faire et remet ses prix tous les samedis depuis le 16 mai sur sa page Facebook pour reconnaître les succès québécois de l’industrie équine.

Deux athlètes de la région récompensés par la FAEQ

Dans le cadre de son Programme parrainage, la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) a remis 43 bourses à des étudiants-athlètes de la province. Parmi ces boursiers, le cycliste sur route de Saint-Henri-de-Lévis, Pier-André Côté, et le fondeur lévisien Philippe Boucher (sur la photo) ont été récompensés.