Photo : Érick Deschênes

Par voie de communiqué, le député de Lévis et président de l’Assemblée nationale du Québec, François Paradis, a confirmé, le 3 juin, la rumeur qui circulait depuis quelques semaines. L'élu de la Coalition avenir Québec (CAQ) ne sera pas candidat lors des prochaines élections provinciales cet automne.

Rappelons que François Paradis avait été élu député de Lévis en 2014 lors d'une élection partielle, à la suite du premier départ de la vie politique de Christian Dubé, l'actuel député de La Prairie et ministre de la Santé et des Services sociaux.

En 2018, François Paradis avait été confortablement réélu député de Lévis en obtenant plus de 57 % des suffrages exprimés, avec une avance de 14 516 voix sur son plus proche poursuivant. Dans l'actuelle législature, l'ancien animateur de télévision était le président de l'Assemblée nationale du Québec.

D'ailleurs, dans le communiqué transmis aux médias pour annoncer son départ, le politicien s'est d'abord réjoui de ses réalisations à titre de maître du jeu au parlement. Parmi ses réussites à titre de président, il a cité les adaptations mises en place lors de la pandémie, l'amélioration de la transparence à l'Assemblée nationale, l'adoption de pratiques écoresponsables et la plus grande ouverture du parlement aux citoyens.

Un bilan très positif

En ce qui a trait à son travail comme député de Lévis, François Paradis a partagé sa fierté face à « l'immense complicité» qu'il a développée au fil des années avec les organismes communautaires de sa circonscription.

«La dévotion manifestée par ces intervenants terrain est tout simplement extraordinaire. Ces gens indispensables se sont révélés plus que jamais au cours de la pandémie», a déclaré M. Paradis.

Avant de remercier les citoyens de son comté et le premier ministre du Québec pour leur confiance au cours des huit dernières années, le député de Lévis a également souligné les «réalisations concrètes» en matière de santé pendant son mandat.

«L’ouverture du Centre régional intégré de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis en 2019 est un véritable gain pour les résidents de Lévis tout comme pour ceux de Chaudière-Appalaches et de l’Est du Québec. C’est tout aussi vrai pour l’investissement majeur de 375 M$ consacré au projet d'agrandissement et de réaménagement du bloc opératoire et du bloc endoscopique de l’Hôtel-Dieu de Lévis, annoncé en 2021. Il était essentiel, afin de répondre aux besoins de la population, d’investir dans notre centre hospitalier régional. Celui-ci sera doté d’infrastructures et d’équipements à la fine pointe de la technologie», a affirmé M. Paradis.

Remerciements du premier ministre

Dans le document transmis aux médias, le premier ministre du Québec et chef de la CAQ, François Legault, a salué François Paradis pour son implication politique au sein de sa formation.

«Je suis très fier que François ait choisi de mettre son expérience et sa détermination au service des citoyens de Lévis et des Québécois pendant huit ans. Excellent communicateur, il a fait la différence à un moment charnière pour notre formation politique. Je veux également le remercier pour sa grande rigueur à titre de président de l’Assemblée nationale. Je lui souhaite le meilleur pour la suite. Merci François!», a conclu le premier ministre.

Les plus lus

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Foire d’empoigne entre Drainville et Laflamme

Un peu moins d’une semaine après le débat électoral de la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), quatre des cinq candidats des principaux partis en lice dans la circonscription de Lévis ont croisé le fer lors d’un débat sur les ondes de CHOI FM, le 14 septembre en matinée. La joute a notamment été le théâtre de plusieurs prises de bec entre le candidat de la Coalition avenir Qu...

Le maire devra s'absenter du boulot

La Ville de Lévis a annoncé, le 22 septembre, que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, devra s'absenter du travail au cours des prochaines semaines.

Une nouvelle recrue représentera le PLQ dans les Chutes-de-la-Chaudière

D’origine tunisienne ainsi que juriste et avocate de formation, la Lévisienne Wafa Oueslati portera les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription Chutes-de-la-Chaudière au cours de la campagne électorale provinciale, a annoncé le parti, le 24 août dernier. Installée à Lévis depuis 2020, Mme Oueslati tentera d’obtenir la confiance de ses concitoyens en allant à leur rencontr...

Pénurie de main-d’oeuvre : Biron présente ses solutions

La candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, a détaillé ses engagements économiques, le 8 septembre. Si elle est élue le 3 octobre prochain, la nouvelle politicienne veut notamment miser sur l’immigration, la valorisation de la formation professionnelle, l’innovation et la concertation régionale pour s’attaquer au problème numéro un des entrepreneurs...

Martine Biron présente son «triangle de priorités»

C’était au tour de la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription des Chutes-de-la-Chaudière, Martine Biron, de lancer officiellement sa campagne électorale, le 1er septembre dernier. La candidate caquiste a alors présenté ses priorités divisées en trois volets.

Richard Garon portera les couleurs libérales dans Lévis

La candidature du Lévisien Richard Garon pour le Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lévis a été annoncée le 15 août dernier, lors d’un rassemblement avec Marc Tanguay, député sortant de LaFontaine.

Bernard Drainville veut concrétiser les désirs lévisiens

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Lévis, Bernard Drainville, a officiellement lancé sa campagne électorale, le 31 août dernier. L’homme politique a alors énuméré plusieurs dossiers régionaux dans lesquels il souhaiterait s’impliquer s’il est élu le 3 octobre prochain.

Le PQ fera confiance à Jean-Daniel Fontaine dans Bellechasse

L’entrepreneur bellechassois, Jean-Daniel Fontaine, défendra les idées du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Bellechasse au cours de la campagne électorale provinciale qui se conclura le 3 octobre prochain. Celui qui vivra sa première expérience à titre de candidat souhaite travailler sur les enjeux de la pénurie de main-d’œuvre et de la dévitalisation de sa circonscription.

Mobilité régionale : le PQ mise plutôt sur un train léger

De passage à Québec le 2 septembre, le chef du Parti québécois (PQ), Paul St-Pierre Plamondon, ainsi que plusieurs candidats péquistes de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont présenté leur proposition pour s'attaquer aux problèmes de congestion dans la région. Pour le PQ, la solution passe par la création d'un train léger entre Lévis et Lebourgneuf, s'il obtient le pouvoir le 3 ...