CRÉDIT : ARCHIVES

De passage à Québec le 23 août, le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, et le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, ont annoncé, en compagnie du ministre fédéral et député de Québec Jean-Yves Duclos, du député de Louis-Hébert Joël Lightbound ainsi que du maire de Québec Régis Labeaume, que le gouvernement fédéral est prêt à acquérir le pont de Québec «afin de le restaurer en temps opportun».

Pour ce faire, le gouvernement a officiellement nommé un négociateur spécial chargé de négocier avec le propriétaire actuel du pont, le Canadien National (CN), et avec les autres parties prenantes.

Il s'agit d'Yvon Charest, l'ancien président et chef de la direction de iA Groupe financier (Industrielle Alliance).

Dans le cadre de son mandat en vigueur dès le 23 août, ce dernier recommandera des options pouvant aller d'un transfert de propriété du pont avec indemnisation adéquate, d'un instrument législatif visant à ce que le pont soit restauré à court terme par le CN, ou d'autres options pour atteindre cet objectif.

Son rapport de recommandations finales au gouvernement pour examen sera déposé en 2020.

Dans un communiqué de presse transmis aux médias, Ottawa a également assuré qu'il «continuera de travailler en étroite collaboration avec le CN afin de déterminer la portée du projet et de faire en sorte que le pont soit en mesure de répondre aux besoins à long terme de la région et qu'il collaborera également étroitement avec d'autres partenaires clés, dont les villes de Québec et de Lévis et le gouvernement du Québec».

«Lorsque les gens traversent le Pont de Québec – au volant, à vélo ou à pied – ils se souviennent de ce qu'il est possible de faire lorsque les Canadiens travaillent fort et ensemble. Nous savons à quel point le pont est important pour les citoyens de la région, pour l'économie locale et pour l'économie canadienne dans son ensemble. C'est pourquoi notre gouvernement fait de sa restauration complète une priorité, à commencer par la nomination d'Yvon Charest à titre de négociateur chargé de recommander une voie à suivre», a notamment déclaré Bill Morneau, ministre des Finances.

Les plus lus

Marie-Christine Richard aux couleurs du BQ dans Bellechasse-Les-Etchemins-Lévis

Le Bloc québécois (BQ) a dévoilé sa candidate dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis pour l’élection fédérale du 20 septembre prochain. Il s’agit de Marie-Christine Richard. La native de Saint-Lazare-de-Bellechasse souhaite mettre l’humain de l’avant et défendre les enjeux qu’elle considère comme importants pour la circonscription tout au long de la campagne électorale.

Les Scies Mercier ne seront pas démolies, décide la Ville

En marge du conseil municipal du 30 août, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé que la demande de démolition des Scies Mercier a été refusée par les échevins lévisiens. Cette décision a été prise notamment en raison de la grosseur du projet immobilier qui a été proposé au comité de démolition de la Ville de Lévis et de la vive opposition citoyenne.

La piste Guillaume-Couture, une «impression de déjà-vue»?

L’annonce de la Ville sur la réalisation du projet de piste cyclable multifonctionnelle longeant le boulevard Guillaume-Couture fait des remous alors que Repensons Lévis (RL) croit que c’est «une impression de déjà-vu». Quant au maire, il affirme que le nouveau parti devrait «remettre son calendrier à jour».

Élections fédérales : tous les candidats sont maintenant connus

La période de dépôt des candidatures en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 20 septembre, est maintenant terminée. Le portrait des luttes qui opposeront les personnes qui désirent devenir les députés de Lévis-Lotbinière et de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis est désormais clair.

Nouveau candidat libéral à Lévis

Un entrepreneur et homme d’affaires qui réside dans la région depuis environ 10 ans, Daniel Vaillancourt, est le nouveau candidat du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis. Sa candidature a été officialisée par acclamation le 17 août et il fera donc partie de la course lors de la campagne électorale qui se terminera le 20 septembre.

Parc des Chutes-de-la-Chaudière : un investissement de 3,2 M$

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a annoncé un investissement de 3,2 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon d’accueil et le réaménagement de son site extérieur dans le parc des Chutes-de-la Chaudière lors d’une conférence de presse, le 9 septembre. Les travaux devraient débuter à l’automne 2022 et se conclure en 2023.

Repensons Lévis présente son dernier candidat

Figure bien connue dans le milieu coopératif régional, Francis Duperron sera le candidat de Repensons Lévis (RL) pour le poste de conseiller du district Saint-Romuald lors des prochaines élections municipales de novembre. Il s'agissait du dernier poste à pourvoir pour la formation politique en vue de la prochaine campagne électorale.

L’interconnexion des liens cyclables complétée dès cet automne

Depuis 2015, la Ville de Lévis travaille à l’interconnexion de l’ensemble de ses pistes cyclables afin de créer un «réseau intégré, adapté, fonctionnel et sécuritaire». Le lien reliant les secteurs Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Hélène-de-Breakeyville, amorcé à l’automne 2020, sera complété d’ici la fin de l’automne prochain.

O’Toole présente son «contrat» avec la Chaudière-Appalaches

Le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Erin O’Toole, a présenté le 9 septembre ses «contrats régionaux». Il s’agit de listes d’engagements pour chacune des régions du Québec, dont la Chaudière-Appalaches.

Repensons Lévis présente son équipe et sa vision

Elhadji Mamadou Diarra, chef et candidat à la mairie de Lévis de Repensons Lévis, nouveau parti politique municipal qui se mesurera à Lévis Force 10 – Équipe Gilles Lehouillier à la prochaine élection municipale prévue le 7 novembre, a présenté, le 12 septembre dernier, son équipe complète ainsi que les grandes lignes de sa vision de Lévis, s’il venait qu’à être élu.