La Ville de Lévis prévoit rénover 80 km de rue ces deux prochaines années. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

En 2020 et 2021, Lévis investira 39,6 M$ dans la réfection de ses rues municipales, un budget «sans précédent». L'an passé, la somme était de 15,6 M$ pour 2019, un montant déjà en forte augmentation par rapport aux années précédentes. De plus, 23 M$ serviront à remettre à niveau les infrastructures d’aqueduc et d’égouts ces deux prochaines années.

«En 2019, nous sommes intervenus sur près de 25 kilomètres et nous prévoyons remettre à neuf plus de 80 kilomètres de rues pour les deux prochaines années», a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier lors d’une conférence de presse, ce 21 mai.

Avec près de 20 M$ par année, deux fois plus d’investissements seront donc réalisés en 2020 et 2021, en comparaison avec la moyenne des cinq dernières années (autour de 10 M$ par an).

Une carte interactive des chantiers en cours ou prévus est disponible en ligne sur le site Internet de la Ville de Lévis (ici). «Les résidents touchés par les travaux recevront un dépliant explicatif sur les travaux à venir et seront avertis à l’aide d’un accroche-porte de l’arrivée prochaine de travaux dans leur secteur», prévoit-on.

11 000 nids-de-poule réparés

«L’accélération du rythme de réfection des rues, enclenché en 2019 et bonifié pour les deux prochaines années, permettra non seulement d’effectuer un rattrapage, mais aussi de réduire progressivement les interventions annuelles ponctuelles visant à colmater les nids-de-poule et à limiter les interventions en rapiéçage mécanisé», a fait valoir Gilles Lehouillier.

Du 1er janvier au 9 mai, la Ville est intervenue pour effectuer la réparation de plus de 11 000 nids-de-poule sur l’ensemble du territoire, contre 9 000 l’an passé. Cette saison, moins de signalements (772 contre 1 928) via l’outil en ligne de géolocalisation ont été faits par les citoyens, puisque les gens circulent moins, a justifié le maire.

38 % des rues dans un état «mauvais ou très mauvais»

Selon le plan d’intervention en infrastructure routière de la Ville, dont une mise à jour est en cours élaboration, 62 % des rues à Lévis sont dans un état «moyen à bon». Le réseau routier municipal totalise 915 kilomètres de rues.

Mais, ce réseau est «sur le point d’entrer dans une phase de dégradation accélérée», alerte la Ville. L’état des lieux de 2016 montrait alors que 38 % des rues étaient dans un «mauvais ou très mauvais» état.

Ainsi, estime le maire, «l’augmentation progressive des budgets consacrés à la réfection des rues permettra d’abaisser ce pourcentage».

Trois entreprises de la région à l’ouvrage

Les contrats pour les travaux d’asphaltage, resurfaçage, réfection de bordures et de trottoirs ont été octroyés aux trois plus bas soumissionnaires de l’appel d’offres. Il s’agit des compagnies locales Constructions BML., Gilles Audet Excavation, et Les Entreprises Lévisiennes.

Répartition des investissements par arrondissement

Des interventions sont prévues sur l’ensemble du réseau routier, les artères principales, les rues collectrices, les routes rurales, les rues industrielles et les rues de quartier. Voici le partage des investissements en 2020-2021 pour chacun des arrondissements :

  • Arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest : 9,9 M$ pour 24 kilomètres (Saint-Étienne-de-Lauzon, Saint-Nicolas, Saint-Rédempteur)
  • Arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Est : 14,9 M$ pour 26 kilomètres (Saint-Hélène-de-Breakeyville, Charny, Saint-Romuald et Saint-Jean-Chrysostome)
  • Arrondissement de Desjardins : 14,8 M$ pour 30 kilomètres (Lévis, Lauzon, Pintendre, Saint-Joseph-de-la-Pointe-de-Lévy)

Sur les 39,6 M$ prévus, une somme de 5,5 M$ sera répartie en septembre 2020 pour des travaux complémentaires en fonction des nouveaux indices de détérioration.

Exemples d’interventions :

Artères principales :

  • Boulevard Guillaume-Couture (secteur Lévis)
  • Avenue Taniata (secteur Saint-Jean-Chrysostome)

Collectrices :

  • Chemin du Fleuve (secteur Saint-Romuald)
  • Rue du Grand-Tronc (secteur Saint-Rédempteur)
  • Avenue Joseph-Hudon (secteur Charny)
  • Rue Saint-Laurent (secteur Lévis)

Routes rurales :

  • Chemin Craig (secteur Saint-Nicolas)
  • Chemin Vire-Crêpes (secteur Saint-Nicolas)
  • Chemin des Sables Ouest (secteur Pintendre)
  • Rues industrielles :
  • Rue Thomas-Powers (secteur Saint-Nicolas)
  • Rue Jean-Marchand (secteur Lévis)

Les plus lus

Mesures de confinement : un groupe d'opposants se tourne vers les tribunaux

Quatre personnes, dont le président de la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple (FDDLP), le Lévisien Stéphane Blais, un ancien candidat à la mairie de la ville en 2013 qui est désormais le chef du parti provincial Citoyens au pouvoir du Québec, ont déposé, ce matin, une demande introductive d'instance au gouvernement du Québec et à la Direction nationale de la santé publique. ...

Les rassemblements intérieurs bientôt de nouveau permis

Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

Camps de jour : Lévis veut «maximiser» le nombre de places

Au lendemain du dévoilement par le gouvernement provincial de nouvelles normes pour la tenue des camps de jour, la Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, qu’elle travaillait à «maximiser le nombre de places» pour permettre à davantage d’enfants de profiter de ce service municipal.

Mesures facilitantes et gratuites pour les terrasses à Lévis

La Ville de Lévis a laissé savoir par voie de communiqué, le 26 juin dernier, qu’elle autorise gratuitement l’occupation de son espace public pour l’installation ou l’agrandissement de terrasses pour l’été 2020. Certaines rues pourraient également être réservées aux piétons pendant la saison estivale.

Un projet de loi pour accélérer des travaux

Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, a déposé mercredi matin le projet de loi 61 afin «de relancer l'économie du Québec et atténuer les conséquences de l'état d'urgence sanitaire». Avec cette pièce législative, le gouvernement provincial veut alléger certaines procédures nécessaires avant que s'amorcent 202 projets d'infrastructures ciblés par Québec afin de relancer l'économie de la...

1,1 M$ d’investissements routiers dans Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, a annoncé, au nom du ministre des Transports, François Bonnardel, un investissement de 1,1 M$ pour les projets routiers de trois municipalités de la circonscription de Bellechasse, le 10 juin. Elle a également souligné que les travaux routiers assurés par le ministère des Transports (MTQ) dans la région, dévoilés en février dernier, respecteront l’éch...

Le conseil en bref

Une nouvelle fois grâce à la technologie, les échevins de Lévis se sont réunis, le 8 juin, pour siéger. Voici un résumé des décisions qui ont été prises lors de cette séance ordinaire du conseil municipal.

COVID-19 : Legault dresse un premier bilan

En reprenant une analogie sportive, le premier ministre du Québec, François Legault, a dressé un premier bilan des actions du gouvernement provincial pour freiner la propagation de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire, il y a trois mois.

Le conseil municipal du 22 juin en bref

Toujours par l’entremise de la technologie, les membres du conseil municipal de Lévis se sont réunis, le 22 juin, lors d’une séance ordinaire de l’instance. Voici un résumé des décisions prises par les échevins lors de leur deuxième réunion de juin.

Le premier ministre Legault dans la région aujourd'hui

Le premier ministre du Québec, François Legault, effectue aujourd'hui une visite en Chaudière-Appalaches.