Photo : Courtoisie

Tout juste sorti de Star Académie, Jérémy Plante et son groupe Blue Ridge Band présentent leur premier mini-album le 9 septembre. Deux extraits sont déjà disponibles sur toutes les plateformes.

Accompagné du batteur Samuel Jalbert-Raymond, Jérémy Plante présente Stars of this Song. Composée par le duo et réalisée par Martin Aubin, Stars of this Song offre une sonorité country-pop et aborde des sujets tels que l’acceptation de soi et le besoin d’aventure. Déjà connu des radios québécoises avec leur projet pop/funk Mc12, les deux acolytes dévoilent aujourd’hui un son country moderne avec ce nouveau groupe Blue Ridge Band.

«Ce titre rappelle de ne pas oublier qu’on est la vedette de notre propre chanson. On a tous notre propre histoire avec notre bande sonore à l’arrière. Chacun écoute des chansons différentes, vit les épreuves différemment. J’ai écrit ça dans un moment où c’était difficile avec mon ex-copine. Il faut arrêter d’écouter ce que les autres ont à dire et vivre notre propre vie, prendre nos propres décisions. Je voulais passer le message de ne pas se mêler à la bataille et être heureux sans regarder les autres et être jaloux», explique le chanteur.

Le deuxième extrait, Gin & Tonic, est une chanson pop-country à la Morgan Wallen à propos d’un gars qui pensait avoir ses chances avec une fille qui ne le considère que comme un ami.

«Le Blue Ridge Band, c’est un projet qu’on a créé mes acolytes et moi. Le new country, c’est moderne et ça fait rocker! Nous, on descend du pop-rock des années 2000. Le country a toujours fait partie de ma vie. Ce projet, ça fait longtemps qu’on en parlait. On a lancé un band, on a fait ça avec nos amis, on a demandé aux meilleurs musiciens qu’on connaît. On a pratiqué et on a fait quelques shows pour s’assurer qu’on avait une bonne chimie. Aussi, on a écrit des chansons!», raconte Jérémy Plante.

Derrière la plume, l’artiste lévisien partage ses histoires, son vécu. «C’est le projet dont je suis le plus proche. Je n’ai jamais fait un projet aussi sentimental et émotionnel pour moi. Ce sont des histoires que j’ai vécues de A à Z et c’est ça le country.»

Chanteur de bar dans ses débuts, Jérémy Plante en parle beaucoup dans ses textes. «J’étais un petit chanteur que les gens ne reconnaissaient pas tant que ça. Les gens étaient là pour la musique d’ambiance. Plus je fais des chansons, plus les gens s’intéressent à nous. C’est de ça dont je parle dans la première chanson. Il y a aussi des histoires d’amour, de cœurs brisés, de moi qui tombe en amour. Je parle de la nostalgie qu’on peut ressentir quand on est sur la route en pensant à sa maison», présente l’auteur.

Pour le musicien, le country est le style de la maturité. Séduit par l’ambiance de cette musique, Jérémy Plante se retrouve dans l’atmosphère chaleureuse et festive des spectacles de country. «Les gens vont aller se rencontrer les uns les autres, prendre une bière, jaser, alors que du côté du hip-hop, c’est plus dans l’attitude, on arrive avec une attitude cool, les gens arrivent en gang, se mélangent un peu moins parfois.»

«Avec le country, on a vraiment le sentiment de donner un bon temps à notre public, on est là et on veut faire en sorte que les gens quittent le show avec le sourire aux lèvres en chantant les chansons. On n’est pas dans la colère, on est dans l’idée de passer du bon temps ensemble, de se réunir. C’est ce que j’aime vraiment de ce style-là», partage Jérémy Plante.

Pour les amateurs de Mc12, le groupe prépare encore des chansons, «mais on garde ça beaucoup plus radiophonique». Et d’ajouter : «On va faire quelques shows pour garder la nostalgie. Ça reste que Mc12, c’est mon premier band, mon bébé, c’est comme ça que j’ai commencé à jouer de la musique et je ne veux pas l’abandonner.»

Blue Ridge Band dévoilera un mini-album de cinq titres le 9 septembre et sera pour l’occasion en spectacle au Festival western de Saint-Tite les 9 et 10 septembre. Ce premier EP sera suivi par un album en 2023. 

Les plus lus

DM Nation termine l’année en grand

La troupe de danse de Lévis, DM Nation, a été choisie pour faire l’ouverture de l’émission spéciale du jour de l’An d’En direct de l’univers, pour souligner leur conquête du championnat du monde de danse en août dernier. C’est de cette manière que l’organisation lévisienne a clos une année remplie d’événements et d’expériences enrichissantes.

Un saut dans le vide avec Répertoire des passades perdues

Le Charnycois âgé de 17 ans, François-Xavier Lavallée, s’est classé parmi les 24 finalistes pour le concours des Prix de la création Radio-Canada dans le volet récit avec son texte Répertoire des passades perdues. Bien que son parcours se soit arrêté à cette étape, le Lévisien est heureux de s’être taillé une place parmi plus de 900 textes.

Josée Boudreault de retourà Lévis

Josée Boudreault sera de retour à Lévis avec son conjoint Louis-Philippe Rivard, le 26 janvier prochain dès 19h30 au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald, pour y présenter sa conférence Sois ta meilleure amie.

S’ouvrir à la diversité avec Gros.se

Marion Desjardin, aussi connue sous le nom Llamaryon, offre sa toute première exposition à l’Espace culturel du Quartier Saint-Nicolas, du 21 janvier au 26 mars. Avec Gros.se, la photographe lévisienne propose de briser les tabous et connotations négatives entourant les personnes grosses et mettre de l’avant la beauté de leur corps.

L’agrandissement du Vieux Bureau de Poste pourra aller de l’avant

Promis par l’administration Lehouillier depuis un certain temps, l’agrandissement du Vieux Bureau de Poste (VBP) de Saint-Romuald pourra se concrétiser au cours des trois prochaines années. En compagnie du maire de Lévis, du député de Lévis et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Bernard Drainville, et de la présidente du conseil d’administration de Diffusion Avant-Scène, Marie-Hélène ...

Prismaphonik : synergie entre lumière et musique

Le Lévisien, William Simard, et le Trifluvien, Anthony Gagnon Boisvert, sont à l’origine de l’œuvre multimédia Prismaphonik. Formée d’un labyrinthe de prismes lumineux, sonores et géants, l’œuvre est exposée jusqu’au 5 mars prochain sur l’Esplanade de la Place des Arts à Montréal dans le cadre du prestigieux événement Luminothérapie.

Se rappeler une partie de l’histoire disparue

Grand collectionneur de jouets anciens, le Lévisien Jean Bouchard a récemment partagé de nouveau sa passion aux lecteurs en publiant un troisième livre sur les jouets et l’enfance, Le dernier tour de manège : jouets au Québec 1939-1969. Avec ce troisième tome de son encyclopédie du jouet au Québec, le résident de Charny rappelle l’importance que les jouets fabriqués au Canada avait dans la vie des...

De populaires rappeurs de passage à Pointe-Lévy

En novembre, les élèves de l’École Pointe-Lévy ont eu la chance de rencontrer deux rappeurs québécois, Samian et Koriass.

Les auteurs et autrices de Lévis à l'honneur en fin de semaine

Pour une première participation à la Nuit de la lecture, les bibliothèques de Lévis proposent une activité de lecture publique ce samedi 21 janvier, de 18h à 22h, à la bibliothèque Lauréat-Vallière dans le secteur Saint-Romuald. Lors de cet événement, six autrices et auteurs de Lévis seront mis à l'honneur. Découvrez certains textes inédits de Mélissa Verreault, Anne-Marie Desmeules, Valérie Ha...

Le Festival du film de montagne de Banff passera à Lévis

La tournée québécoise du 47e Festival du film de montagne de Banff s’arrêtera au Cégep de Lévis, le 27 janvier prochain à 19h.