Des participants au Convoi pour la liberté 2022 traverseront notamment Lévis en empruntant l'autoroute 20. CRÉDIT : ARCHIVES

La circulation routière risque d'être perturbée sur les autoroute 20 et 73 à Lévis au cours de la journée de vendredi. Deux groupes de camionneurs et d'automobilistes prenant part au Convoi pour la liberté 2022, une manifestation contre la vaccination obligatoire des camionneurs transfrontaliers et les mesures sanitaires, utiliseront ces artères dans deux jours afin de se diriger vers Ottawa.

Concrètement, les participants à un convoi dont le point de départ est Saint-Théophile, en Beauce, emprunteront l'autoroute 73 et l'autoroute 20 tandis que les participants du convoi qui sera lancé de Rivière-du-Loup emprunteront l'autoroute 20. 

Comme dans d'autres manifestations du genre tenues depuis le début de la crise sanitaire, les camionneurs et les automobilistes prévoient rouler au ralenti, ce qui devrait provoquer de la congestion lors de leur passage dans la région.

Les quatre convois du Québec rejoindront d'autres groupes de camionneurs et d'automobilistes qui sont partis d'ailleurs au Canada afin de prendre part à une manifestation qui aura lieu samedi, sur la Colline du Parlement à Ottawa.

«Retrouver la liberté»

Le Convoi pour la liberté a été créé par des camionneurs pour dénoncer d'abord une nouvelle norme en vigueur depuis le 15 janvier en ce qui a trait aux déplacements transfrontaliers.

Rappelons que le gouvernement fédéral exige désormais que les camionneurs qui entrent au Canada en provenance des États-Unis doivent être vaccinés contre la COVID-19. Sinon, ils doivent subir un test de dépistage de la maladie avant leur arrivée au pays et se placer en quarantaine pendant deux semaines après leur arrivée au Canada.

Notons également que depuis le 22 janvier, les États-Unis exigent également que les camionneurs qui entrent au pays de l'Oncle Sam doivent être vaccinés contre la COVID-19.

Les organisateurs de l'activité ont ensuite décidé de tenir leur convoi afin de demander également la fin des mesures sanitaires.

«Nous sommes pro-choix. Les camionneurs se lèvent pour que tous les Canadiens retrouvent la liberté. Les Canadiens sont vraiment tannés de toutes les mesures. Plusieurs d'entre nous ne partiront pas d'Ottawa tant que nos droits ne seront pas revenus», a notamment expliqué Joanie B. Pelchat, l'une des organisatrices au Québec du Convoi pour la liberté 2022, lors d'une entrevue sur les ondes de CJMD 96,9 FM Lévis.

Notons finalement que plusieurs acteurs de la société, dont l'Association canadienne du camionnage (ACC), ont cependant condamné le convoi. 

«La grande majorité de l'industrie canadienne du camionnage est vaccinée, le taux de vaccination global de l'industrie chez les camionneurs reflétant étroitement celui du grand public. L'ACC n'appuie pas et désapprouve fortement toute manifestation sur les voies publiques, les autoroutes et les ponts. Les membres de l'industrie du camionnage qui souhaitent exprimer publiquement leur mécontentement à l'égard des politiques gouvernementales peuvent choisir de tenir un événement organisé et légal sur la Colline du Parlement ou de communiquer avec leur député local. Ce qui n'est pas acceptable, c'est de perturber les automobilistes sur les autoroutes et le commerce à la frontière. Les gouvernements du Canada et des États-Unis ont maintenant fait de la vaccination une obligation pour traverser la frontière. Ce règlement ne change pas, donc, en tant qu'industrie, nous devons nous adapter et nous conformer à ce mandat», a notamment souligné l'ACC, par voie de communiqué.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Le ministère de l'Environnement prend une ordonnance contre une bleuetière de Saint-Étienne

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a annoncé, le 13 juin qu’il a pris une ordonnance à l’égard de Bleuetière Duroy, un établissement de Saint-Étienne-de-Lauzon.

Palmarès des pires routes de CAA-Québec : des artères lévisiens s'y retrouvent

Comme à son habitude, CAA-Québec a tenu son traditionnel palmarès des pires routes du Québec ce printemps. L'organisme a dévoilé, le 8 juin, ses classements finaux et plusieurs rues lévisiennes s'y retrouvent.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.