Le Canada octroie 27,3 M$ et le Québec 50 M$.

Le projet de transport collectif de Lévis ira de l’avant avec l’octroi du financement pour sa réalisation par les gouvernements canadien et québécois. À terme, 4,5 km de voies seront aménagés sur le boulevard Guillaume-Couture.

Le coût global du projet est estimé à 87,9 M$. Le gouvernement du Canada investira 27,3 M$ pour sa réalisation. Pour sa part, le gouvernement du Québec prévoit d'octroyer un montant estimé à 50 M$ et la Société de transport de Lévis complétera le financement avec un montant d'environ 10,6 millions de dollars.

Le ministre canadien de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, et la ministre déléguée au Développement économique régional et responsable des régions de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Marie-Eve Proulx, en ont fait l’annonce le 7 août, dans un bâtiment de la Société de transport de Lévis (STLévis).

L’apport provincial est finalement moindre que celui annoncé en 2018. Le précédent gouvernement du Québec avait en effet inscrit un montant de 79 M$ (86,5 M$ avec les budgets alloués aux études) au Plan québécois d’investissement (PQI) 2018-2028 pour l’aménagement des voies réservés sur le boulevard Guillaume-Couture, plutôt que les 50 M$ octroyés aujourd’hui. Déjà, il était prévu que le projet sur la route des Rivières soit exclu de cet investissement.

Interrogé à ce sujet, la ministre n’a pas pu donner d’explication sur l’écart entre la somme inscrite au PQI pour ce projet et le montant effectivement octroyé.

Début des travaux en 2021

«Nous serons prêt à débuter la première phase des travaux dès 2021», a déclaré le maire de Lévis. Avec ce projet présenté par la Ville en 2017 qui va «enfin» voir le jour, Gilles Lehouillier estime que ce transport en commun structurant permettra d’«aller chercher de la rapidité» et compte bien «inciter les gens à prendre le transport en commun».

Les travaux devraient être terminés en 2025 ou 2026, a ajouté le maire.

4,5 km de voies réservées

Deux nouvelles voies réservées seront aménagées, soit 4,5 km au total, sur les deux tronçons les plus achalandés du boulevard Guillaume-Couture, les pôles Desjardins et Chutes-de-la-Chaudière-Est.

La chaussée sera élargie, certains trottoirs seront restructurés, des aires d'attente aménagées et les feux de circulation modifiés. Des abribus adaptés seront également ajoutés et de nouvelles pistes cyclables créées.

Des deux options déjà envisagées par la Ville de Lévis, des voies sur les côtés du boulevard ou au centre, l’aménagement qui sera retenu n’a pas encore été choisi. Des études sont présentement en cours. «On devrait statuer au mois d’août sur le type de voie qu’on va retenir» selon des critères de coût et de sécurité, a précisé Gilles Lehouillier.

Quid de la route des Rivières ?

Dans le Plan de transport structurant dessiné par la Ville de Lévis et présenté en 2017, la route des Rivières (116) devait faire partie du tracé, puisqu’un projet datant de 2011 avait alors été présenté par le ministère des transports et fait l’objet d’une évaluation. Mais, l’axe, qui doit être transformé en boulevard urbain, reste exclu pour l’instant du projet et du financement annoncé.

Cet autre projet avance toutefois puisqu’«en ce moment, on en est à l’étape des consultations», a indiqué Marie-Eve Proulx.

Ces consultations sur l’aménagement de la route des Rivières se tiennent conjointement entre a Ville et le gouvernement, qui se sont entendus sur «une même stratégie», «pour s’assurer que le projet réponde aux réels besoins de la population».

Les plus lus

Un site de rencontre pas comme les autres

Quand on vit avec une incommodité physique, une déficience intellectuelle, une maladie chronique ou une paralysie, on peut se sentir plus vulnérable au regard des autres sur les sites de rencontre. Une plateforme d’un nouveau genre propose des «rencontres adaptées» à celles et ceux qui vivent avec une différence.

Portrait de la démographie à Lévis

L’Institut de la statistique du Québec a récemment mis à jour ses données quant à la démographie dans les différentes municipalités et villes de la grande région de la Chaudière-Appalaches, pour l’année 2018.

Un nouveau salon consacré au mieux-être à Lévis

Lévis sera l’hôte d’un nouvel événement dédié à l’épanouissement personnel, à l’art de vivre, au mieux-être, à la spiritualité, à la voyance et aux émotions. En effet, la première édition du Salon Santé, Bonheur et Abondance se tiendra du 6 au 8 septembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Nouveaux retards dans la collecte des déchets : la Ville met en place une série de mesures

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, le 6 septembre, qu'elle mettait en place des «mesures concrètes» afin d'aider les citoyens qui font face à de nouveaux retards pour la collecte des déchets.

Développer son leadership pour la communauté

Benjamin Bolduc, originaire et résident de Saint-Nicolas, aspire à un métier en finance. Le jeune cégépien de 18 ans a participé au Youth Ambassadors Program organisé par l’ambassade des États-Unis à Ottawa. Ce dernier a eu l’occasion de voyager pendant 3 semaines aux États-Unis avec un groupe de 13 Canadiens, le 17 juillet dernier.

9 M$ investis pour le logement abordable à Lévis

À Saint-Romuald, 84 unités de logements réparties dans 9 bâtiments ont été achetées au secteur privé par un organisme à but non lucratif et rénovées afin d’être louées à des familles au revenu plus modeste.

Pollution : le RÉPAC 03-12 cible Valero

Tôt ce matin, des militants du Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (RÉPAC 03-12) ont installé des bannières dans des lieux «associés aux grands pollueurs de la région de Québec», dont à la raffinerie Jean-Gaulin d'Énergie Valero à Lévis.

Lévis, ville de choix pour la famille?

En 2019 et pour une première fois en trois ans, la ville de Lévis ne figure plus parmi les 10 premières positions du classement des «Meilleures communautés au Canada pour les familles» établi par le magazine canadien Maclean’s.

Transport scolaire des PALS : une décision qui ne fait pas l’unanimité

Les parents des élèves aux Programmes arts-langues-sports (PALS) de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) des secteurs Lauzon, Saint-David, Saint-Romuald et Breakeyville, ont appris, trois semaines avant la rentrée, qu’à partir de cette année, le transport scolaire adapté aux élèves qui traînent leur bagage hors norme, comme l'équipement sportif, ira chercher leur enfant à un point de chut...

Une deuxième classe de maternelle 4 ans à Lévis

Trois nouvelles classes de maternelle 4 ans ont été ajoutées sur le territoire de la Commission scolaire des Navigateurs, dont une à l’École Charles-Rodrigue à Lévis, portant leur nombre à quatre.