CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

La valeur des propriétés unifamiliales et des condominiums baissera légèrement, selon le nouveau rôle triennal d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier. À la Ville, on parle d’une stabilisation du marché immobilier.

La Ville de Lévis a déposé son rôle triennal d’évaluation foncière pour les années 2020-2021-2022. Son montant s’élève à 20,6 milliards $ pour un parc immobilier de près de 58 200 unités d’évaluation.

La valeur moyenne d’une résidence unifamiliale est passée de 292 000 $ à 290 000 $ par rapport au rôle précédent. La valeur moyenne d’un condominium est passée de 227 000 $ à 220 000 $. 

«C’est la tendance du marché qu’on observe actuellement», a noté Gilles Lehouillier qui considère que la variation n’est pas très significative. D’autant que dans les précédents rôles, «il y a eu des augmentations successives».

Plus de résidences sur le marché

«Disons que c’est stable. À - 1 %, on ne peut pas parler de gens qui vont dire que leur propriété perd de la valeur. C’est minime dans le coût de vente ou d’acquisition.» Cette stabilisation s’expliquerait par «une disponibilité sur le marché qui est plus grande».

Avec l’augmentation du nombre des personnes retraitées qui quittent leur logement pour une résidence pour aînés, de plus en plus nombreuses à Lévis, il y a «plus de résidences disponibles actuellement». «Les gens se départissent de leur propriété et ça met une pression sur la vente.» Le maire a plutôt évoqué l’intérêt des nouveaux acheteurs pour des biens neufs ou de nouvelles formes d’habitation, qu’une surabondance de maisons comme explication.

Commercial et terrains bénéficient de la densification

La valeur du secteur commercial a augmenté de 8 %. «Il va peut-être y avoir un peu plus de soubresauts dans certaines zones commerciales, surtout dans les pôles à haute concentration, comme à Saint-Romuald ou dans le nouveau quartier Miscéo. Là, on peut avoir des hausses plus significatives de la valeur, surtout des terrains, au niveau commercial. Ce sont des pôles majeurs de développement», a commenté Gilles Lehouillier.

Quant au prix des terrains vagues desservis, il a augmenté de 22 %. Les modifications du schéma d’aménagement par la municipalité qui permet désormais «une reconversion avec des projets plus significatifs» ont «amené une hausse de ces terrains», a constaté le maire. Davantage d’usages sont ainsi permis avec une plus grande densité.

«Comme on va implanter un réseau de transport structurant sur Guillaume Couture, on permet de monter plus en hauteur. Alors, quand les gens font l’évaluation, le prix a augmenté. Par exemple, dans le pôle commercial à Saint-Romuald, on était à 3 étages. Maintenant, on est rendu à 7 ou 8. »

Le nouveau rôle en ligne

Le rôle triennal d’évaluation foncière pour les années 2020 à 2022 peut être consulté en ligne au ville.levis.qc.ca à la section Taxes, permis et règlements, rubrique Taxes et évaluation foncière. La date limite pour demander une révision du dossier d’évaluation pour le rôle 2020-2021-2022 est fixée au 30 avril. 

Variations moyennes par catégories d’immeubles :

- résidences unifamiliales moyennes : -1 %

- condominiums : - 3 %

- six logements et plus : 10 %

- secteur commercial : 8 %

- secteur industriel : 8 %

- exploitations agricoles enregistrées : 9 %

- terrains vagues desservis : 22 %

Les plus lus

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

Deux employés du CSSDN ont contracté la COVID-19

Le Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) a confirmé, le 9 septembre que deux membres du personnel travaillant dans deux établissements différents ont obtenu un résultat positif lors d'un test de dépistage de la COVID-19.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).