CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Lors d'une entrevue téléphonique avec le Journal dimanche, Geneviève Dion, porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), a tenu à apporter des précisions sur la décision de l'organisation de retirer du travail une vingtaine d'employés de l'Hôtel-Dieu de Lévis.

Rappelons que selon ce qu'a dévoilé Radio-Canada samedi, une vingtaine d'infirmières de l'hôpital lévisien, dont une qui est enceinte, ont été retirées de leur milieu de travail après avoir été en contact avec une patiente qui a été infectée par le nouveau coronavirus alors qu'elles ne portaient pas d'article de protection.

Lors d'une entrevue avec ce média, le président du Syndicat des professionnelles en soins de Chaudière-Appalaches (SPSCA), Laurier Ouellet, a notamment déploré que cet événement ait mis en lumière le manque de matériel de protection contre la COVID-19 dans les établissements du CISSS-CA.

Les procédures «suivies à la lettre»

En ce qui a trait au retrait préventif des employés qui ont été en contact avec la patiente infectée, une résidente du Manoir Liverpool de Saint-Romuald, Geneviève Dion assure que les procédures édictées en raison de la crise du coronavirus ont été respectées lorsque cette situation est survenue.

«La personne en question a été traitée par les employés qui ont été retirés de leur milieu de travail le 22 mars, soit avant que l'éclosion du foyer d'infection au Manoir Liverpool soit connue (NDLR : le 25 mars). Cette personne ne présentait notamment aucun symptôme de la COVID-19 qui nécessitait que les membres du personnel portent des équipements contre la COVID-19. Dès que nous savons qu'un patient est contaminé ou présente des symptômes d'une infection au coronavirus, les équipements sont distribués selon les normes établies», a affirmé Mme Dion.

Du même souffle, la porte-parole du CISSS-CA a expliqué que tous les employés qui avaient été en contact sans protection avec la patiente ont été placés en isolement pendant 14 jours dès que l'organisation a été mise au courant de la situation.

S'ils ressentent des symptômes de la COVID-19, ils ont accès à une ligne téléphonique qui leur permettra d'obtenir un rendez-vous pour un test de dépistage.

Quant aux critiques du président du SPSCA, Geneviève Dion a soutenu que le CISSS-CA respectait les directives du ministère de la Santé et de l'Institut national de santé publique du Québec.

«Nous avons encore des équipements de protection et nous les utilisons selon les procédures établies. C'est vrai que nous en avons moins que d'habitude en raison de la situation exceptionnelle que nous vivons. Cependant, quand des membres du personnel doivent porter du matériel de protection, on leur remet. C'est vrai que nos stocks sont sous clé, comme demandé par les autorités. Nous suivons les procédures établies afin d'éviter une rupture de stock», a déclaré Mme Dion.

Notons finalement que la porte-parole du CISSS-CA a souligné que ce retrait préventif d'une vingtaine d'employés n'aura pas d'impact sur les opérations quotidiennes de l'Hôtel-Dieu de Lévis, des employés d'autres services qui ont réduit leurs activités pouvant y être réaffectés si besoin est.

 

Les plus lus

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

Un autre Lévisien a contracté la COVID-19 au cours des derniers jours. C'est ce qu'a confirmé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, vendredi.

La Fête nationale sera soulignée à Lévis

Même si les grands rassemblements, qui ont normalement cours les 23 et 24 juin à Lévis, n’auront pas lieu, coronavirus oblige, des activités, respectant les consignes de la Santé publique, auront lieu dans la région pour permettre aux Lévisiens de célébrer la Fête nationale du Québec.

COVID-19 : six mythes sur le masque

Tour à tour louangé ou désavoué, le port du masque semble, ces dernières semaines, avoir finalement gagné ses lettres de noblesse dans la majorité des pays qui ont enclenché leur déconfinement. Mais la teneur exacte de son efficacité reste difficile à établir. Le Détecteur de rumeurs survole six mythes sur le masque.

Des annonces pour la saison estivale à Lévis

Le maire de Lévis a annoncé plusieurs mesures pour les activités d’été, ce matin. 118 installations sportives extérieures vont rouvrir à partir de la semaine prochaine et 80 % de la demande en camp de jour sera comblée. Cet été, je parcours Lévis présentera aussi deux nouveaux parcours.

Ouverture des jeux d'eau et assouplissement des restrictions pour l'utilisation de l'eau potable

Par voie de communiqué, la Ville de Lévis a annoncé, vendredi matin, diverses mesures en lien avec l'utilisation de l'eau potable sur le territoire.

COVID-19 : deux nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec, deux nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

Dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, samedi, que deux autres résidents de la région, deux Lévisiens, ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h15

Une personne de plus a été testée positive à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, ce qui porte le nombre de cas depuis le début de la pandémie à 513. C'est aussi ce 21 juin que le gouvernement du Québec a dévoilé les offres mises en place pour favoriser le tourisme dans la province cet été.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Une santé mentale fragilisée par la COVID-19

La pandémie causée par le nouveau coronavirus a changé les façons de faire de la société, si bien que les gens se sont retrouvés, du jour au lendemain, confinés à la maison face à plusieurs grands défis. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) fait état de la situation des impacts d’un tel changement sur la santé, mentale de la population sur le territo...