Photo : Gilles Boutin - Archives

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluation des effectifs ambulanciers» à Lévis.

C’est en raison d’un arrêt cardiorespiratoire que la Lévisienne est décédée le soir du 24 mai 2020 après que son mari ait déposé un premier appel au 911 à 19h25. Étant un code de priorité 7, les ambulanciers se sont rendus sur place à 19h45, mais ont dû rebrousser chemin sans voir Mme Labrecque en raison d’un nouvel appel de priorité 1 logé quelques minutes après leur arrivée.

À 20h10, le mari de la défunte a fait un deuxième appel et les paramédics sont arrivés sur place à 20h23. Lors du transfert de son lit à la civière chaise, la Lévisienne a subi un arrêt cardiorespiratoire et malgré les manœuvres de réanimation, son décès a été constaté à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Dans son rapport, Me Thériault souligne que si Monique Labrecque avait été prise en charge dès l’arrivée de la première ambulance, son décès aurait peut-être pu être évité.

«Si Mme Labrecque avait été transportée à l’Hôpital Hôtel-Dieu de Lévis à ce moment, elle n’aurait peut-être pas fait d’arrêt cardiorespiratoire ou elle se serait trouvée à l’hôpital lors de l’arrêt cardiorespiratoire», peut-on lire dans le rapport de la coroner.

Soulignons toutefois qu’aucun examen externe, autopsie et analyse toxicologique n’ont pu être effectués puisque le Bureau du coroner a été mandaté tardivement pour cet avis.

Un deuxième rapport qui souligne le manque d’ambulances

Dans son rapport, Geneviève Thériault soutient que l’étude de la problématique des effectifs ambulanciers sur le territoire lévisien doit être faite comme elle a été recommandée en 2020 par la coroner Julie Langlois lors du dépôt du rapport portant sur le décès d’Hugo St-Onge. Rappelons que M. St-Onge est cet ambulancier lévisien décédé en 2017 à la suite d’un arrêt cardiorespiratoire alors que les secours avaient mis 17 minutes avant d’arriver sur les lieux.

«Je recommande au MSSS en collaboration avec le CISSS-CA, de compléter promptement l’évaluation des effectifs ambulanciers dans la zone ambulancière de Lévis recommandée en 2020 et d’implanter rapidement toute mesure jugée nécessaire découlant de cette évaluation», a expliqué Me Thériault.

De son côté, la Chambre de commerce et d’industrie du Grand Lévis (CCIGL), qui joint sa voix à la cause de la bonification de la desserte ambulancière à Lévis, a insisté sur l’importance de la recommandation faite par la coroner.

«Le rapport de maintenant deux coroners est accablant pour la couverture ambulancière de Lévis, qui ne répond tout simplement plus aux besoins de la population qui a grandement évolué et vieilli dans les dernières années. 200 heures de service supplémentaires, c’est également ce que nous demandons : une ambulance de plus sur les routes pour desservir la population du Grand Lévis», a mentionné Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la CCIGL.

184 heures supplémentaires

À la suite du dépôt du rapport de la coroner Geneviève Thériault, le CISSS-CA a tenu à indiquer que plusieurs heures de desserte ambulancière ont été ajoutées depuis 2018.

«En avril 2018, soit trois mois après le triste décès de M. St-Onge, une ambulance a été ajoutée, ce qui correspond à 168 heures additionnelles. Cette bonification a été réalisée avant même le dépôt du rapport de la coroner en mai 2020. L'ajout s'est donc fait avant de recevoir cette recommandation, a exposé le CISSS-CA. À l'automne 2021, face aux besoins grandissants, l'offre a de nouveau été bonifiée avec 16 heures additionnelles.»

Cet ajout de 184 heures de service démontre que le délai pour répondre à une demande d’ambulance sur le territoire est de neuf minutes, «ce qui est comparable à ceux des municipalités de même envergure», a ajouté le CISSS-CA.

Les plus lus

Des présumés criminels de l'extérieur de la région surpris à Pintendre

Quatre jeunes adultes originaires de la grande région de Montréal ont été arrêtés ce matin par des agents du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) après que trois d'entre eux auraient tenté de s'introduire par effraction dans une résidence du quartier Pintendre.

Autoroute 20 : fermeture d'une sortie à Beaumont

En raison de travaux de réfection de la chaussée sur l'autoroute 20 entre Lévis et Beaumont, le ministère des Transports du Québec (MTQ) a mis en place des entraves sur cette portion de l'artère. Il a notamment fermé la sortie 337 (Beaumont/Saint-Charles-de-Bellechasse/Saint-Damien-de-Buckland) en direction est.

Incendie à Saint-Romuald : un bâtiment fortement endommagé

Le Service de sécurité incendie de Lévis a reçu un appel pour signaler un feu situé au 830, rue de Saint-Romuald vers midi le 26 août dernier. Les pompiers ont réussi à protéger les deux tiers du bâtiment.

La vigilance d'un ado permet l'arrestation de présumés voleurs

Grâce à un bon réflexe d'un garçon de 12 ans, deux présumés voleurs ont été arrêtés par le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) à Lauzon, le 24 août.

Travaux d'entretien sur le pont de Québec

En raison de travaux d'entretien sur le lien interrives, des entraves seront en place sur le pont de Québec jusqu'au vendredi 30 septembre.

Les corridors scolaires font leur apparition à Lévis

À l'approche de la rentrée scolaire, la Ville de Lévis a annoncé qu'elle a mis en place des corridors scolaires près de plusieurs écoles situées sur son territoire. Cette nouvelle signalisation identifie des rues où convergent bon nombre d’élèves à pied ou à vélo vers une école.

Grand excès de vitesse : un adolescent pincé par les policiers à Saint-Nicolas

Des patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont intercepté un conducteur âgé de 17 ans de la Montérégie le 10 septembre, après qu'il a commis un grand excès de vitesse sur l'autoroute 20 à Saint-Nicolas.

Travaux sur le pont de Québec

En raison de travaux d'entretien, le ministère des Transports du Québec (MTQ) mettra en place des entraves au cours des prochains jours sur le lien interrives.

Entraves majeures à la tête des ponts ce week-end

En raison des travaux d'installation de spirales anti-accumulations par Hydro-Québec sur ses fils à haute tension, des entraves seront mises en place sur le boulevard Guillaume-Couture (route 132) à Saint-Romuald, entre la rue de la Concorde et le chemin du Sault, de vendredi à dimanche.

Fermeture ce soir et cette nuit de la route du Président-Kennedy

En raison des travaux en cours dans l'échangeur Kennedy (sortie 325 de l'autoroute 20), la route du Président-Kennedy (route 173) sera fermée ce soir et cette nuit, dans les deux directions.