Photo:Courtoisie - Michael Bowley

Le cycliste sur route originaire de Saint-Henri, Pier-André Côté, prenait part aux Championnats canadiens de cyclisme sur route qui se déroulaient du 23 au 27 juin à Edmonton. Celui qui rêve de porter le maillot du champion canadien dans la catégorie homme élite depuis ses tout débuts a enfin réalisé son rêve.

C’est une boucle de 14,4 km totalisant une distance de 160,6 km que les cyclistes devaient parcourir. Bien que les conditions météorologiques n’étaient pas favorables en fin de course puisqu’un vent violent, de la pluie et de la grêle se sont mis de la partie, le Henriçois a accueilli cette température à bras ouvert, lui qui est habitué de courser dans des conditions difficiles.

La boucle que devait parcourir les athlètes présentait trois montées dont une en fin de parcours, l’idéal pour le cycliste puncheur qu’est Pier-André Côté.

C’est en milieu de course que Côté et trois autres cyclistes ont été en mesure de se détacher du peloton qui toutefois continuait de les talonner. Le Lévisien a tenu le coup et lors de la dernière montée, Benjamin Perry a tenté une percée en vain et il ne restait que Pier-André Côté et Guillaume Boivin, le champion canadien sortant, pour le sprint final. Boivin a attaqué le premier tandis que Côté a profité de son aspiration pour passer devant et traverser la ligne d’arrivée en premier.

«C’est unique. Le titre de champion canadien, ce n’est pas comme n’importe quelle course, c’est beaucoup plus concret. Ça a une symbolique complètement différente qu’une autre course où le lendemain tout est à refaire. Je vais porter et représenter le maillot du champion canadien tout au long de l’année», a partagé le cycliste de Saint-Henri.

Le Henriçois se dit fier d’avoir pu maintenir les devants tout au long de la course et d’avoir franchi la ligne d’arrivée tout juste avant celui qui a remporté trois fois le titre de champion canadien depuis le début de sa carrière.

«Juste de franchir la ligne d’arrivée avec lui, c’était déjà bien, tout comme d’avoir pu dominer la course comme on l’a fait. Je me suis rendu compte que j’avais de meilleures jambes que lui ce jour-là alors qu’il ne restait qu’une centaine de mètres à la course. J’ai réalisé que j’allais devenir champion canadien», s’est-il rappelé.

Un retour à la maison juste avant la compétition

Malgré ses bons résultats en Europe depuis le début de la saison, Pier-André Côté a mis en pause sa saison sur le Vieux Continent un mois plus tôt avant les championnats canadiens en raison de l’état de santé de sa mère. Ainsi, le jeune athlète est rentré pour la soutenir et a continué de s’entraîner à la maison en préparation de la compétition canadienne et c’est à sa mère qu’il dédit sa victoire.

«Quand j’ai su que la santé de ma mère avait pris un virage un peu moins agréable, j’ai donné du temps pour être près d’elle en gardant en tête les championnats canadiens. Le but ultime, c’était de remporter le titre pour ma maman. Je suis vraiment content d’avoir pu boucler la boucle», a expliqué l’athlète henriçois qui assure que l’opération de sa mère s’est bien déroulée et qu’elle reprend du mieux.

La suite

Le pisteur de Saint-Henri a enfin pu rayer les championnats canadiens de sa liste d’accomplissements à venir.

«Depuis que je fais des courses de vélo, c’est un rêve d’être champion canadien. Encore plus dans les dernières années puisque j’ai réalisé que c’était un objectif réalisable. C’était sur la liste des choses à faire et à accomplir, c’est certain», s’est-il réjoui.

Ainsi, Pier-André Côté prendra du repos avant le retour à la compétition dans quelques semaines. Le cycliste représentera le Canada alors qu’il prendra part aux Jeux du Commonwealth qui auront lieu à Birmingham en Angleterre, du 28 juillet au 8 août.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Un arbitre lévisien atteint la LHJMQ

Originaire de l’Outaouais, le Lévisien Mathieu Boudreau a obtenu un poste d’arbitre au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a annoncé cette organisation, le 11 août dernier. Celui qui a effectué ses premiers pas au sein de Hockey Gaspésie-Les Îles en 2012 a atteint un de ses objectifs dans sa jeune carrière d’arbitre.

Le Bazar de la Maison de la famille Rive-Sud enfin de retour

Après deux ans d’absence, Le Bazar de Lévis de la Maison de la famille Rive-Sud sera de retour le 22 et 23 octobre. L’événement prendra place pour une première fois à l’École Pointe-Lévy.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.