Village en Arts permettra une nouvelle fois à des jeunes de réaliser des murales. Photo : Gilles Boutin - Archives

Du 7 au 31 juillet, l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas accueillera dans ses jardins une place éphémère colorée et festive. Tout au long de Village en Arts, des artistes réaliseront des murales en direct, alors que des concerts, des ateliers de création et des animations familiales sont au programme.

Pour sa 25e édition, Village en Arts sera à l’image de ce que propose l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas à l’année : une exploration des arts visuels et du patrimoine régional. Dans une formule renouvelée, le festival se déploiera autour de la réalisation de peintures murales avec une foule d’activités créatives. Pendant un mois, jeunes, amateurs d’art et professionnels se côtoieront dans le cadre d’une programmation riche et vivante qui mettra en valeur le travail de la relève ainsi que des artistes et des artisans de la Chaudière-Appalaches. 

«La programmation est accessible à tous, notamment aux familles. Notre idée, c’est de créer un musée à ciel ouvert dans nos jardins pour offrir un événement convivial et rassembleur, où les petits, les grands et les ados se sentent les bienvenus, où la population est en contact avec les artistes. Nous voulons briser les frontières du musée, sortir des murs et aller à la rencontre des gens du quartier et du territoire», présente Catherine Lapointe, la directrice générale de l’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas, qui organise l’événement depuis 2018.

Alors qu’un symposium était au cœur de Village en Arts lors des éditions précédentes, ce virage rapproche l’événement annuel de la vocation de l’institution muséale : être un lieu de professionnalisation. «Auparavant, le symposium s’adressait à tous les artistes et artisans du Québec. On a voulu créer un événement qui améliore les conditions de diffusion des artistes professionnels de la région et favorise la participation des citoyens. On ne pouvait pas continuer Village en Arts dans son ancienne formule qui ne correspondait pas à la mission de l’organisme et ne nous permettait pas de nous distinguer», souligne-t-elle.

Vivre une expérience artistique

Ouvrir les techniques artistiques au grand public pour favoriser la découverte et offrir des formations aux artistes afin de développer de nouvelles compétences dans le cadre de leur carrière, Village en Arts permettra désormais à chacun de vivre l’expérience de la création. 

La nouvelle programmation de l’événement fera la part belle aux activités participatives et aux rencontres. «Notre orientation, c’est de vivre des expériences avec des œuvres. Les gens ne sont pas dans une position passive de visite. Au contraire, on veut que le public soit engagé dans son parcours et on va l’inviter à participer, comme dans l’exposition extérieure en réalité augmentée du Musée ambulant», illustre Jeanne Couture, directrice générale d’Artéfact urbain, qui coordonne l’événement. 

Comme ces deux dernières années, Village en Arts consacre un important volet de sa programmation à la jeunesse. Des élèves du secondaire réaliseront ainsi des murales. «C’est un grand succès auprès des ados. Ça valorise leur travail et c’est une belle expérience de faire une grande œuvre», partage Jeanne Couture.  

Finalement, le patrimoine vivant sera mis à l’honneur avec le parcours Violon et histoire ainsi que des ateliers de feutrage et de tissage.

Des activités de création, des visites guidées et des ateliers sont prévus les 9, 10, 13, 14, 16, 17, 23, 24, 30 et 31 juillet, de 12h à 17h. Pendant toute la durée de Village en Arts, les visiteurs peuvent profiter de la place éphémère, découvrir l’exposition extérieure et parcourir le quartier. Du mardi au dimanche, de 11h à 17h, les expositions de l’Espace culturel et sa boutique accueilleront aussi le public. Le lancement se tiendra le 7 juillet, à 17h.

Programmation au villageenarts.com.

Les plus lus

Chocolats Favoris quittera temporairement le Vieux-Lévis

Les clients de la succursale du Vieux-Lévis de Chocolats Favoris devront changer leurs habitudes au cours des prochains mois. Comme des travaux majeurs devront être effectués dans le bâtiment qui accueille le commerce au 32, avenue Bégin, la chaîne a décidé de déplacer temporairement ses activités du Vieux-Lévis au quartier Miscéo.

Le Joffre fête ses 100 ans

Popularisé par le soldat de Saint-Anselme, Onésime Laliberté, à son retour de la Première Guerre mondiale en 1920, le jeu de cartes du Joffre est encore très populaire dans la région. En 2020, il fêtait ses 100 ans, mais cette fête a dû être reportée en raison de la pandémie et c’est le 25 août dernier que les amateurs de la région ont célébré son 100e anniversaire.

Un arbitre lévisien atteint la LHJMQ

Originaire de l’Outaouais, le Lévisien Mathieu Boudreau a obtenu un poste d’arbitre au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), a annoncé cette organisation, le 11 août dernier. Celui qui a effectué ses premiers pas au sein de Hockey Gaspésie-Les Îles en 2012 a atteint un de ses objectifs dans sa jeune carrière d’arbitre.

Le Bazar de la Maison de la famille Rive-Sud enfin de retour

Après deux ans d’absence, Le Bazar de Lévis de la Maison de la famille Rive-Sud sera de retour le 22 et 23 octobre. L’événement prendra place pour une première fois à l’École Pointe-Lévy.

Chronique historique - Lévis, «gare» de Québec

Certains lecteurs se souviennent peut-être de l’immense installation de trains miniatures jadis située au deuxième étage de l’ancienne gare de Lévis. Cette curiosité fascinante s’inscrivait dans le riche passé ferroviaire de notre territoire.

Équiterre rend publique une analyse contre le troisième lien

Équiterre, un organisme prônant une «société écologique et juste» basé à Montréal, a publié, le 14 septembre, une analyse sur le troisième lien, menée par son experte en mobilité en collaboration avec le Pôle intégré de recherche - environnement, santé et société (PIRESS). Selon cette étude, le projet désiré par le gouvernement caquiste sortant échoue lamentablement le «test climat» qui a servi de...

Une nouvelle approche intégrée à l’école Vision

L’École trilingue Vision Rive-Sud, conjointement avec la petite école Vision Lévis, a lancé, le 25 août dernier, son année scolaire. L’école située à Saint-Romuald intégrera graduellement au cours des trois à quatre prochaines années une nouvelle approche afin d’enseigner les langues secondes, c’est-à-dire l’approche neurolinguiste (ANL).

Le Programme de soutien aux initiatives citoyennes lancé

La Ville de Lévis et la Corporation de développement communautaire (CDC) de Lévis ont officiellement lancé leur Programme de soutien aux initiatives citoyennes annoncé en février dernier, le 1er septembre dernier. Ainsi, la CDC de Lévis pilotera le projet qui permettra de soutenir les projets citoyens jusqu’à hauteur de 10 000 $.

Le conseil se penche sur la démolition du 4610, route des Rivières

Les élus municipaux de Lévis se sont réunis, le 19 septembre, pour une séance extraordinaire du conseil municipal. À cette occasion, les conseillers municipaux et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont entendu les arguments des parties impliquées dans l’appel de la décision du comité de démolition de Lévis, autorisant la demande de démolition sous conditions du 4610, route des Rivières, à Sain...

Les Chevaliers prêts pour un nouveau défi

Les Chevaliers de Lévis, équipe évoluant dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec (LHM18AAAQ), ont tenu un point de presse au restaurant La Cage à Lévis, le 31 août. Les dirigeants ont alors dévoilé leur effectif et leurs objectifs pour la prochaine saison.