L’adversaire des Rapides lors de cette finale, l’AS Blainville, avait terminé la saison régulière à la première position du classement. - Photo : Gilles Boutin - Archives

L’équipe féminine séniore de l’Association de soccer Chaudière-Ouest (ASCO), évoluant dans la Première ligue de soccer du Québec (PLSQ) féminin, s’est inclinée en finale de la Coupe PLSQ contre l’AS Blainville par la marque de 2 à 0, le 7 août. C’est cette partie qui vient officiellement conclure la première saison de l’équipe Lévisienne en PLSQ.

Par Manuel Cardenas

C’est 15 minutes après le coup de sifflet initial que l’AS Blainville a ouvert la marque. Une fois en deuxième mi-temps, l’équipe montréalaise a mis fin aux espoirs des Rapides en marquant le deuxième but définitif vers la 75e minute de jeu.

Malgré cette défaite, l’entraîneur-chef de l’équipe lévisienne, Benoit Carbonneau, reste satisfait de ses joueuses et de la saison en général.

«Le moral de l’équipe reste bon, c’est notre première saison en PLSQ donc on n’avait pas beaucoup d’attentes et être en finale pour une première fois, c’est sûr que c’est déjà une victoire en soi. Avant même de jouer la finale, j’avais dit à notre équipe que peu importe le résultat on pouvait être fiers de notre saison. C’est sûr qu’on est déçus, mais on sait qu’on a tout donné», a expliqué l’entraîneur.

Manque d’opportunisme

Selon M. Carbonneau, la partie a été somme toute équilibrée mais malheureusement pour les Lévisiennes, la finition n’était pas au rendez-vous.

«On a quand même réussi à générer quelques occasions, mais on n’a pas su les concrétiser», a déclaré Benoit Carbonneau.

De plus, l’entraîneur indique que l’adaptation à la température ambiante n’a pas été facile pour ses joueuses.

«En regardant les prévisions, on pensait qu’il y allait avoir un peu de pluie, mais non. Il faisait extrêmement chaud, ce qui nous a fait manquer d’énergie», a ajouté l’entraîneur-chef des Rapides.

Déjà tournés vers l’avant

Rappelons, les Rapides ont terminé à la troisième place du classement régulier cette saison, à une seule position de se qualifier au championnat canadien et à la deuxième place du classement général.

«Finir troisième et se rendre en finale, c’est très bon pour une première année. On n’avait pas d’objectifs précis en début de saison, on savait qu’on avait une bonne équipe, mais on ne savait pas quel niveau il allait y avoir en PLSQ. Par contre, l’an prochain avec l’effectif qu’on a qui sera sensiblement le même, on sait qu’on a le nécessaire pour terminer encore plus haut dans le classement et remporter la Coupe PLSQ», a exprimé Benoit Carbonneau.

En plus de compter sur les piliers de l’équipe actuelle pour la saison prochaine, l’entraîneur a confiance en son jeune effectif prometteur.

«Il ne faut pas oublier que la moyenne d’âge de nos joueuses est de 23 ans. On a des joueuses un peu plus jeunes qui vont devenir le visage de notre équipe, on espère qu’elles commenceront à le montrer lors de la saison qui vient», a conclu M. Carbonneau.

Le début de la prochaine saison est prévu en mai 2023. D’ici là, les Rapides auront 11 parties pour accomplir leurs ambitieux objectifs.

Les plus lus

Incendie mortel à Lévis

Un aîné de 88 ans est décédé à la suite d'un incendie survenu dans une maison du quartier Lévis, en fin de journée mercredi.

Vivre la magie de Noël à Pintendre

Bien connu dans la région pour ses sapins et ses décorations de Noël disponibles dans les quincailleries, Sapins Goupil bonifie cette année sa gamme de services en vue du temps des Fêtes. Grâce à son nouveau village de Noël, les gens de la région pourront s’imprégner de l’ambiance de la fête familiale tout en pouvant aller couper eux-mêmes leur sapin chez le producteur établi à Pintendre.

Passion robotique : de Lévis à l’Allemagne

Deux élèves de l’École secondaire Guillaume-Couture, Nathaniel Aubin et Louis-Félix Beaulieu, prendront part à la World Robot Olympiad (WRO) qui se déroulera en Allemagne du 17 au 19 novembre. Les deux élèves de deuxième secondaire issus du programme de robotique se mesureront à d’autres équipes d’ailleurs dans le monde dans la catégorie Future Innovators d’âge junior, c’est-à-dire de 11 à 15 ans.

Des vestiges lévisiens à Sainte-Claire

Depuis près de 70 ans, une partie de l’histoire de Lévis se retrouve dans un édifice commercial de Sainte-Claire, dans Bellechasse. Depuis les années 50, des anciennes pièces du pont Garneau, qui permettait d’enjamber la rivière Chaudière près de la marina de Saint-Romuald, font partie de la structure du bâtiment qui abrite les activités d’Isolation Morin et Jos Morin.

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches

C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional.

Vers un débrayage à la STLévis

N’étant pas régis par la Loi sur les services essentiels et sans convention collective depuis quelques mois, les quelque 110 chauffeurs de la Société de transport de Lévis (STLévis) prévoient mener une grève de 24 heures, le lundi 14 novembre prochain.

Loïc Mathieu travaille de nouveau à faire une différence

Pour une troisième année, Loïc Mathieu, un adolescent lévisien, poursuit sa quête de contenants consignés afin de faire un beau cadeau au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) lors de la Guignolée du Dr Julien. Jusqu’à maintenant, il a pu réunir environ 5 000 $ pour l’organisme grâce à sa collecte et il n’entend pas s’arrêter d’ici décembre.�

Problèmes d’eau au Domaine Val-des-Bois : les résidents devront quitter d’ici la fin 2024

En raison de problématiques reliées aux infrastructures d’eaux potable et usée, les 14 maisons mobiles du Domaine Val-des-Bois devront être expropriées d’ici la fin 2024. À bout de solutions, la Ville de Lévis a présenté cette «difficile» décision aux résidents du parc de maisons mobiles lévisiens et s’engage à acquérir les terrains ainsi que fournir de l’aide financière et psychologique à ces fam...

Opération Nez rouge : le satellite de Lévis reprend du collier

Le satellite lévisien de l’Opération Nez rouge reprendra ses activités à la fin du mois de novembre a annoncé Alliance-Jeunesse, l’organisme qui a pris en charge l’organisation du service cette année, accompagné de Pierre Boulanger, administrateur à la Caisse Desjardins de la Chaudière, Stéphanie Caron, porte-parole du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL), Geneviève Guillemette, coordonna...

Sortie de route sur la route des Rivières

Les policiers du Service de police de la Ville de Lévis (SPVL) ont été dépêchés sur la route des Rivières dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon après qu’un véhicule utilitaire sport (VUS) aurait effectué une sortie de route, ce 8 novembre au matin.