Seulement en juillet à Lévis, 121 ventes ont été enregistrées contrairement à 69 dans le même mois l’an dernier, soit une variation positive de 75 %. CRÉDIT : BIGSTOCK

Les récentes statistiques du marché immobilier résidentiel viennent d’être dévoilées par l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ). Selon ces données, Lévis a vu ses ventes bondir dans le second trimestre de l’année en cours, mais les prix sont restés somme toute stables.

On remarque qu’en juillet, la croissance des ventes s’est accélérée sur le territoire lévisien.

La Rive-Sud, qui comprend les secteurs de la Chaudière-Ouest, de l’Ancien Lévis et de la Chaudière-Est, a d’ailleurs connu des ventes qui se sont «propulsées de façon spectaculaire en juillet», avec une variation positive de 75 % par rapport à la même période l’an dernier. Selon un communiqué émis par l’APCIQ, «cette forte activité confirme une effervescence qui s’est manifestée au printemps».

Si l’on s’en remet aux trois trimestres précédents, ce dernier suit la même tendance, avec une hausse de l’activité, soulignant la reprise du marché. Pour preuve, ce sont 389 ventes résidentielles qui ont été enregistrées à Lévis au cours du deuxième trimestre 2019. Ces données représentent une hausse de 10 % en comparaison avec le même trimestre de 2018. 

Surtout de l’unifamiliale

Aux dires d’Éric Lemieux, directeur adjoint du service de l’analyse du marché pour l’APCIQ, le territoire de Lévis est composé en majorité de maisons unifamiliales. En ce sens, les ventes de ce type de propriétés constituent les plus importantes avec 318, tandis que les copropriétés et les plex, qui comptent entre 2 et 5 logements, ne représentent respectivement que 46 et 24 ventes pendant le deuxième trimestre.

Toutefois, bien que la tendance soit à la hausse en ce qui concerne le nombre de ventes, le prix des maisons tend à rester similaire. En effet, comme l’explique M. Lemieux, «le prix médian d’une maison unifamiliale sur la Rive-Sud se situe à 243 100 $.

Cela signifie que la moitié des maisons s’est vendue à un prix supérieur et que l’autre moitié s’est vendue à un prix inférieur», précise-t-il. Ce chiffre ne représente donc qu’une hausse de 3 % du prix des unifamiliales sur la même période en 2018.

En outre, toujours selon les données de la base provinciale Centris des courtiers immobiliers, qui ne prend pas en considération les inscriptions avec DuProprio, le vendeur d’une maison unifamiliale devait compter en moyenne 152 jours avant de se départir de sa maison. Ce délai augmente à 208 jours pour les copropriétés. 

Ventes totales résidentielles
2e trimestre 2019

Chaudière-Ouest 

 111 ventes = baisse de 2 %

 Chaudière-Est

123 ventes = hausse de 8 %

 Ancien-Lévis (Desjardins, Saint-Henri et Beaumont)

155 ventes = hausse de 21 % 

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

COVID-19 : quatre écoles lévisiennes touchées par au moins un cas de COVID-19

Le gouvernement du Québec a rendu publique, mardi, une nouvelle liste des écoles touchées par au moins un cas de COVID-19 rapporté avec diagnostic dans la province. En date du 14 septembre à 16h, quatre établissements lévisiens du Centre de services scolaire des Navigateurs (CSSDN) font partie de cette liste.

Le Vieux-Lauzon dans une impasse pour le déneigement

À la suite de l’abandon de «615 clients» par l’entreprise de déneigement qui chapeaute Beau-site excavation et Déneigement Lévis-Lauzon, les résidents du secteur du Vieux-Lauzon font des pieds et des mains depuis la fin juillet afin de trouver une compagnie de déneigement qui pourrait desservir le quartier.

COVID-19 : un weekend difficile pour la Chaudière-Appalaches

Les données des 24 dernières heures concernant la COVID-19 au Québec rapportent deux décès et 19 nouveaux cas dans la région de la Chaudière-Appalaches, ce 20 septembre.

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

La COVID-19 emporte un neuvième résident de la Chaudière-Appalaches

Après une accalmie d'un peu plus de quatre mois à ce chapitre, le nouveau coronavirus a récemment provoqué un nouveau décès en Chaudière-Appalaches. Il s'agit de la neuvième personne à mourir de la maladie dans la région depuis le début de la crise sanitaire.

COVID-19 : 42 cas découverts en Chaudière-Appalaches au cours des quatre derniers jours

Au cours du long congé de la fête du Travail, 42 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils ont contracté la COVID-19.

Des Lévisiens élaborent le prochain Call of Duty

Développé par plusieurs filiales du studio Activision, dont Treyarch, Raven Software ainsi que Beenox, Call of Duty : Black Ops Cold War est le prochain opus de la populaire série, ce dernier arrivera sur les tablettes dès le 13 novembre prochain. Chez Beenox, plusieurs Lévisiens travaillent sur ce projet d’envergure internationale. Entretien avec deux d’entre eux.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 18 nouveaux cas en 24 heures

Au cours des 24 dernières heures, le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé 18 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire.