Marie-Josée Morency et Martin Pellerin entourent le nouveau président de l’organisation, Keven Laverdière.

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a tenu son assemblée générale, le 11 septembre. En plus du bilan, des bons coups de l’année écoulée et des enjeux à venir, les nouveaux membres de son conseil d’administration ont été désignés.

Après 11 ans à la CCL, dont 2 comme président du conseil d’administration, Martin Pellerin a laissé sa place à la tête de l’organisme, ce qui ne l’empêchera pas de rester présent en son sein.

Ces dernières années, c’est dans la continuité que la CCL a travaillé en poursuivant sa planification stratégique, en prenant activement part au débat public et en se positionnant sur les enjeux majeurs de la région. 

«La CCL a été vue comme jamais. Ça fait 11 ans que je suis là et c’est la première fois que je vois la chambre apparaître autant dans les médias, parce qu’on s’est positionné sur les enjeux majeurs», s’est-il réjoui.

Ainsi, la CCL a été là pour la Davie «dès le début de sa renaissance». Transport structurant, interconnexion et troisième lien sont des dossiers pour lesquels la CCL a «mis beaucoup d’efforts», L’organisation était d’ailleurs présente lors de la présentation du budget provincial.

«À la base, on est là pour représenter les membres, la force économique de la région, souligne Martin Pellerin. Quand il y a des débats ou des enjeux politiques, notre mandat est d’aller défendre les intérêts, se présenter devant les instances politiques et parler de ce qu’on voit sur le terrain.»

«La chambre de l’époque où on organisait des activités, versus la chambre d’aujourd’hui où on fait la différence dans l’actualité, ça a été une très belle expérience dont je vais me souvenir toute ma vie», retient-il de ses mandats.

Un manque de main d’œuvre toujours criant

La CCL rassemble 600 entreprises et 1 200 membres, sur les 4 500 entreprises présentes sur le territoire. «Ça va très bien, observe le président sortant. Nos entreprises sont en forte croissance. On voit que le problème général, c’est vraiment la main-d’œuvre. Ça freine énormément la croissance, encore plus dans notre région.»

Même si la CCL sait qu’elle ne peut pas «à elle seule régler cette problématique», l’organisation va continuer à développer des projets pour favoriser la mobilité et le recrutement des travailleurs. L’an passé, des activités ont été organisées en partenariat avec le Tremplin, le programme mobilisation et diversité, et avec la Fédération des Chambres de commerce du Québec, Un emploi en sol québécois.

«On a fait beaucoup d’actions au cours de la dernière année et on va garder la même ligne de conduite», ajoute Marie-Josée Morency, directrice générale de la CCL. Elle prévoit de s’impliquer auprès de la Ville de Lévis dans la mise en place du guichet unique sur la main-d’œuvre. 

Un nouveau conseil d’administration

 Ancien premier vice-président, Keven Laverdière (KSA Avocats) est le nouveau président de la CCL. Éliane Trudel (Groupe Perspective) passe du poste d’administratrice à celui de première vice-présidente. Jérôme Gagnon (Imafa), Valérie Garneau (Groupe Garneau Thanatologue) et Patrick Olivier (Banque nationale du Canada) y font leur entrée. 

«On ne bifurquera pas de la direction qu’on voit déjà», a assuré le nouveau président de la CCL. Troisième lien, Davie et main d’œuvre font partie des enjeux majeurs sur lesquels l’organisme entend continuer à travailler.

«Il ne faut pas s’essouffler dans le dossier du troisième lien. Il y a des gens qui tentent de défaire le projet et on doit continuer à le défendre, car les problèmes de circulation sont majeurs. Pour nos entreprises, c’est pénible. Il y a déjà un problème de main-d’œuvre qui leur enlève des employés et les gens ont aussi de la difficulté à se rendre jusque-là», a-t-il rappelé.

Keven Laverdière compte bien «continuer le bon travail qui est fait à l’heure actuelle». Au-delà du travail sur la planification stratégique, «le but est d’aller chercher de nouveaux membres, car une voix forte c’est plus de monde. Plus on va chercher de membre, plus on a de crédibilité auprès des instances». 

Les plus lus

Cocité Lévis : un plan de 315 M$ sur la table

Comme rapporté par le Journal en juin dernier, l’entreprise Humaco Stratégies a procédé au dévoilement de ses plans pour Cocité Lévis, son projet immobilier et commercial à la tête des ponts en bordure du fleuve Saint-Laurent et de la route Marie-Victorin à Saint-Nicolas, le 7 novembre.

Le folk poétique de James Forest à découvrir au VBP

Accompagné de son plus fidèle compagnon de route, sa guitare, l’auteur-compositeur-interprète James Forest sera de passage le 15 novembre, dans l’ambiance intimiste de la salle de Saint-Romuald.

La Ville de Lévis présente ses investissements majeurs à venir

Projet phare du nouveau programme triennal d’immobilisations, une centrale incluant le poste de police, la cour municipale et les services juridiques sera construite pour un coût total de 53 M$. Dans ce PTI 2020-2021-2022, la Ville de Lévis consacre aussi près d’un tiers des 401,2 M$ d’investissements inscrits aux infrastructures municipales, dont 71,3 M$ pour le réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi...

Transit agrandira ses installations de Lauzon

L’entrepôt lévisien de Transit grouillera d’activités au cours de la prochaine année. En effet, le distributeur en gros de pièces automobiles de Lévis triplera la superficie de son centre situé dans le parc industriel de Lauzon, un projet sur trois ans estimé entre 15 et 18 M$.

La CDVL ne sera pas en mesure d’organiser le Marché de Noël

On pouvait lire sur la page Facebook du Marché de Noël du Vieux-Lévis, le 8 novembre dernier, que l’activité organisée par la Corporation de développement du Vieux-Lévis (CDVL) en collaboration avec le Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) n’aurait pas lieu cette année.

Le service d’entraide de Saint-Nicolas se relocalise

Après plusieurs mois de recherche, le Service d’entraide Bernières-Saint-Nicolas a finalement réussi à trouver deux locaux pour relocaliser ses activités.

Richard Turgeon tire sa révérence

En décembre, Richard Turgeon, conseiller aux projets spéciaux et thanatologue au Groupe Garneau ainsi qu’ancien propriétaire de Gilbert & Turgeon, prendra sa retraite. Ce sera la conclusion d’une carrière de 46 ans où le Lévisien a supporté de nombreuses familles du quartier Lévis dans leur processus de deuil. Portrait d’un homme de cœur qui aura marqué de son empreinte la ville, autant au niveau ...

Bagage de vie pour les jeunes dans le besoin

La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches procédera à la collecte de dons sous forme de sacs et de bagages aidant ainsi les jeunes dans le besoin à transporter leurs effets personnels convenablement, le 21 novembre prochain. La Fondation jeunesse du CISSS de Chaudière-Appalaches s’est fixée l’objectif d’amasser 300 sacs neufs ou usagés en excellente condition.

Ferme Chapais : comment lui donner une nouvelle vie?

Que deviendra la ferme Chapais? L’immense site de 40 hectares situé en plein cœur de Lévis attise bien des convoitises. Alors que la Ville a déjà exprimé sa volonté d’en devenir propriétaire, c’était au tour des citoyens de faire part de leurs idées.

38e édition du tournoi junior de Saint-Romuald : faire sa place parmi les meilleurs

Le Tournoi provincial junior Lefrançois-Lorrain de Saint-Romuald tiendra sa 38e édition du 26 novembre au 1er décembre prochain au Complexe 2 Glaces Honco. Ce seront 36 équipes qui s’affronteront dans les catégories AA, A et B, alors que le tournoi cherche à confirmer sa place comme l’un des plus importants tournois de hockey junior au Québec.