L’astrophysicien de renom et Lévisien Jean-René Roy proposera deux conférences au 44e congrès annuel de la FAAQ. CRÉDIT : COURTOISIE

Les astronomes amateurs du Club MARS de Lévis accueilleront la 44e édition du congrès annuel de la Fédération des astronomes amateurs du Québec (FAAQ) et célébreront les 25 années d’existence du club lévisien à cette occasion au Cégep de Lévis-Lauzon sous le thème Horizon 25, du 27 au 29 septembre prochain.

Astrophysiciens, spécialistes de l’espace et de l’univers ainsi que responsable d’instance concernant l’étude spatiale offriront des conférences aux astronomes amateurs des quatre coins de la province durant ce week-end. Conférences, causeries et observations de phénomènes spatiaux seront au menu pour les amateurs des mystères de l’univers.

Ce congrès organisé par la FAAQ, de pair avec le Club MARS de Lévis pour cette édition, se déroule une fois par année dans une région du Québec. Cette année, c’est Lévis qui sera l’hôte de l’événement. Le Club MARS de Lévis profitera de l’occasion pour souligner son 25e anniversaire. Le dernier passage du congrès de la FAAQ à Lévis remonte à 1981.

Horizon 25

 Le thème du congrès, Horizon 25, a été inspiré par la fête du club d’astronomes amateurs lévisien.

Cet anniversaire sera d’ailleurs au cœur de la soirée d’ouverture alors qu’une conférence mettra en vedette des Lévisiens qui relateront les 25 dernières années de leur carrière et leurs prévisions quant au futur. Les grands Lévisiens en astronomie sera animée par René Breton, astrophysicien qui enseigne et effectue de la recherche à l’Université de Manchester en Angleterre, Jean-René Roy, astrophysicien de renom qui a dirigé les plus grands observatoires astronomiques de la planète, et Daniel Provençal, responsable de programme à l’Agence spatiale canadienne. 

Pour Jean-René Roy, il sera simple de présenter l’étendue de sa carrière, mais prédire le futur ne sera pas une tâche facile.

«Je n’ose pas trop m’aventurer là-dedans parce que l’histoire nous montre qu’on ne peut pas prévoir ce qu’on va découvrir. Ce qu’on peut dire, c’est qu’on va arriver à mieux connaître certaines choses, explique l’astrophysicien. La vitesse des découvertes est accélérée par le nombre grandissant de chercheurs à l’œuvre et la rapidité des façons de communiquer aujourd’hui.»

D’ailleurs M. Breton présentera une autre conférence dans le cadre du congrès annuel qui portera sur les moments forts de l’histoire de l’étude de l’univers.

«Je fais un retour sur l’histoire de l’astronomie à l’aide de 30 images obtenues à l’œil nu, à l’aide de télescope ou des sondes spatiales. J’ai choisi ces images avec le critère de la rupture, c’est-à-dire, que notre vision de l’univers après avoir obtenu ces images n’a pu été la même qu’établie auparavant», exprime le chercheur lévisien.

Une programmation relevée

 L’astrophysicien Serge Pineault, Claude Lafleur, un journaliste scientifique, et Richard Massicotte, lui aussi journaliste scientifique, font notamment partie des têtes d’affiche en plus des trois grands Lévisiens. Au total, c’est près d’une vingtaine d’activités qui seront au programme de l’événement et celles-ci s’adressent à tous. 

Pour plus d’information, consulter la programmation complète ou s’inscrire au congrès annuel de la FAAQ, vous pouvez visiter le www.faaq2019.org.

Les plus lus

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif à la COVID-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

COVID-19 : l'état de la situation dans la région à 20h

Aucun nouveau cas confirmé n’a été comptabilisé en Chaudière-Appalaches, ce 17 mars. Dans la région, quatre personnes sont atteintes du Coronavirus. Le gouvernement du Québec a annoncé des mesures financières. À Lévis, de nouvelles consignes ont été données aux utilisateurs du transport en commun et par plusieurs organisations.

Coronavirus : c'est quoi l'isolement volontaire?

Le gouvernement du Québec recommande fortement à tous les voyageurs revenant dans la province de se placer en isolement volontaire de 14 jours pour éviter la propagation de la COVID-19. Mais qu'est-ce qu'on entend par isolement volontaire? Voici ce que les autorités provinciales et fédérales demandent concrètement aux voyageurs.

Quoi faire à Lévis pendant la relâche?

En plein cœur de la semaine de la relâche scolaire qui se déroule jusqu’au 8 mars prochain, une foule d’activités sont organisées sur le territoire lévisien. Voici quelques activités préparées pour les enfants et la famille au cours de cette semaine sans cours.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 à Charny

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a ouvert, ce matin, une clinique de dépistage à l'auto de la COVID-19 au Centre Paul-Gilbert, à Charny.

Réaménagement de l'échangeur Kennedy : Québec ira de l'avant

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a dévoilé, le 9 mars, qu'il investira plus de 354 M$ en 2020-2022 pour améliorer les infrastructures routières, ferroviaires et aéroportuaires de la Chaudière-Appalaches. À cette occasion, Québec a notamment confirmé que les premières étapes du projet de réaménagement de l'échangeur Kennedy (sortie 325) et de construction d'un pont d'étagement au-dessus ...

Des employés du CRDITSA inquiets

Des employés oeuvrant au siège social du Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles du spectre de l'autisme (CRDITSA) du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), situé dans le complexe du Collège de Lévis, vivent dans l'inquiétude depuis quelques jours en raison d'un cas de contamination à la COVID-19.

Coronavirus : la situation dans la région à 20h

L'annonce plus tôt aujourd'hui de la mise en place de certaines restrictions par le gouvernement du Québec, dont l'interdiction de tenir des événements à l'intérieur réunissant plus de 250 personnes, en lien avec la crise du coronavirus a provoqué plusieurs bouleversements dans la région. Voici un résumé de ce que vous devez savoir.

COVID-19 : la Ville prend des mesures et ferme plusieurs services

La Ville de Lévis a annoncé ses mesures pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le maire de Lévis a annoncé que la Ville met maintenant en place sa cellule stratégique afin de "gérer la situation de manière efficiente". Plusieurs services municipaux ferment leurs portes immédiatement.