Gilles Lehouillier a annoncé que la municipalité travaille sur une réglementation pour encadrer la garde de poules dans sa cour. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Une séance du conseil municipal virtuelle et diffusée en direct s’est tenue le 23 novembre. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Il sera bientôt possible d’avoir des œufs frais à la maison pour les Lévisiens. La Ville prévoit adopter au printemps prochain une nouvelle règlementation permettant l’installation d’un poulailler dans sa cour.

Le maire Gilles Lehouillier en a fait l’annonce en marge du conseil municipal en réponse à plusieurs questions de citoyens qui demandaient une évolution de la réglementation municipale en ce sens.

«Le conseil municipal ira de l’avant avec les poules urbaines, a indiqué Gilles Lehouillier. Nous aurons une règlementation permettant les poules urbaines dès le printemps prochain, entre avril et juin.»

Le scénario qui sera retenu n’a pas encore été fixé. «Est-ce qu’on va le permettre dans certaines zones au départ ? Est-ce qu’on va y aller avec des expériences pilotes un peu partout sur le territoire ? C’est ce qu’on est en train de regarder», a soulevé le maire.

La règlementation s’inspirera de celles existantes dans d’autres municipalités de la province. Par exemple, les poules ne seraient pas permises sur un balcon, une mesure aussi adoptée par la Ville de Québec.

Les installations du parc rue des Benoites seront rénovées

Lors de la période de questions, le maire a fait savoir que les modules de jeu situés dans le parc de la rue des Benoites, à Breakeyville, seront remis à jour, en 2021 ou 2022, puisque ces travaux sont inscrits dans la planification faite par la municipalité.

Vers une règlementation des ventilations commerciales ?

Une citoyenne a demandé lors de la période de question si la Ville prévoit d’instaurer une règlementation pour les appareils de ventilation situés sur les toits des bâtiments commerciaux, comme c’est déjà le cas pour les bâtiments résidentiels. Ces ventilations ne doivent en effet pas produire plus de 65 décibels.

Gilles Lehouillier a répondu que la Ville se pencherait sur cette question «pour trouver le meilleur outil réglementaire» lors de l’élaboration de la politique environnementale de la ville.

La Ville veut accueillir les enfants de 4 ans dans ses camps de jour

À Lévis, de plus en plus d’enfants de 4 ans fréquentent la maternelle avec 175 enfants inscrits en septembre 2020. De ce fait, le programme Camp de jour souhaite élargir son offre de service à cette tranche d’âge l’été prochain.

Un projet pilote sera en effet mis sur pied afin de permettre à une soixantaine d’enfants de 4 ans de Lévis, ayant complété la maternelle, de fréquenter le camp de jour l’été prochain. L’expérience permettra d’évaluer les modalités particulières à mettre en place pour cette clientèle. Cette offre devrait également répondre à une demande de plus en plus fréquente de la part des familles lévisiennes.

La Régie intermunicipale de gestion des déchets a présenté son budget

Les prévisions budgétaires 2021 de la Régie intermunicipale de gestion des déchets des Chutes-de-la-Chaudière, composée de Saint-Lambert-de-Lauzon et la Ville de Lévis, a présenté son budget 2021.

Sur un budget total estimé à 4 555 350 $, la quote-part versée par la Ville de Lévis s’élève à 4 086 500 $ pour l’année 2021, soit 1,16 % de moins que l’année précédente. Cette quote-part tient compte d’une diminution du tarif d’enfouissement qui passera de 122,50 $/tonne en 2020 à 117,50 $/ tonne en 2021, qui s’explique par l’arrivée à terme du remboursement de certains emprunts contractés par la Régie.

Une rencontre entre la Ville et les entreprises d’économie sociale

Vingt-quatre entreprises d’économie sociale lévisiennes ont participé à une rencontre le 19 novembre organisée par la Ville de Lévis, la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA), le Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale ainsi que la Chambre de commerce de Lévis. Les objectifs de ce rendez-vous : permettre aux entreprises de bien connaître les modalités de sélection des fournisseurs et de gestion des contrats accordés par la Ville et donner une occasion aux employés de l’administration municipale de découvrir leur offre de service.

Des installations pour profiter du plein air

La Ville de Lévis a souligné le 23 novembre la Journée mondiale de l’enfance «en réaffirmant sa volonté de déployer toutes les mesures nécessaires pour offrir aux jeunes Lévisiennes et Lévisiens un environnement propice à leur développement, à leur équilibre et à leur bien-être».

Malgré l’annulation des activités sportives, culturelles et de loisir en raison du contexte sanitaire, les jeunes et leurs parents peuvent profiter du plein air. Plusieurs espaces sont aménagés pour favoriser l’activité physique, dont le réseau de pistes cyclables, les parcs urbains et les terrains de jeux dans les quartiers.

Pour les familles qui rencontrent des difficultés, de nombreux organismes sont présents sur le territoire pour les soutenir et les accompagner. Pour les contacter sans frais, renseignez-vous auprès du Centre de référence et d’information en composant le 211.

Les plus lus

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Des sacs réconfortants distribués dans Bellechasse

Près de 5 200 sacs réconfortants seront distribués dans les écoles, les CPE, les garderies et quelques organismes du territoire de Bellechasse à la fin du mois de février.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...

COVID-19 : encore moins de 40 nouveaux cas dans la région

Comme hier, moins de 40 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 36 résidents de la région ont appris mercredi qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : 42 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Comme lors de plusieurs journées de la semaine dernière, une quarantaine de résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris lundi qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a annoncé, dans son plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie, qu'une autre personne demeurant dans la région a perdu son combat contre la mal...