Après avoir trié les contenants récoltés, Loïc va les échanger pour recueillir des sous pour le CPSL. CRÉDIT : COURTOISIE

Depuis plusieurs semaines, Loïc Mathieu abat un travail considérable afin d’offrir un beau cadeau de Noël au Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL). Avec l’aide de ses proches, le garçon de 11 ans vivant dans le secteur Lauzon récolte des contenants consignés afin de les échanger et recueillir ainsi de l’argent pour l’organisme lévisien.

C’est en mai 2019 que Loïc a senti l’appel de faire une activité afin de venir en aide à une bonne cause. Membre des scouts, le jeune Lévisien a alors proposé l’idée à son groupe de lancer une collecte de contenants consignés afin de récolter des sous pour un organisme.

Si le projet a permis de récolter jusqu’à maintenant l’équivalent d’environ 300 $, la crise sanitaire a malheureusement mis en veilleuse la bonne idée de Loïc. Toutefois, c’est après une discussion avec ses grands-parents maternels que le jeune garçon a décidé de reproduire seul la même expérience.

«Mes grands-parents sont très impliqués au sein du CPSL, particulièrement lors de leur guignolée. Toutefois, en raison de la COVID-19, cette activité de financement ne pourra pas avoir lieu cette année sous sa forme normale. J’ai donc décidé de les aider. Je suis un garçon très chanceux. Je suis membre des scouts, j’ai une guitare et j’ai déjà pu faire deux voyages à l’extérieur du pays. Mais d’autres enfants n’ont pas ce luxe», a partagé Loïc, lors d’une entrevue avec le Journal.

Une idée qui fait boule de neige

À la fin de l’été, le jeune garçon a donc sollicité ses proches pour recueillir des contenants consignés, ce qui lui a permis de récolter 84 $. Désirant poursuivre ses efforts pour le CPSL et avec l’aide de ses proches, Loïc a lancé des appels aux dons de contenants consignés sur Facebook et via le Publisac, le préadolescent étant camelot de cette entreprise dans son quartier.

Ses appels ont été rapidement entendus et Loïc a été littéralement enseveli par des contenants consignés. Avec l’aide de son beau-père qui dispose d’une camionnette, le jeune garçon a ainsi pu récolter des canettes et des bouteilles dans plusieurs quartiers de Lévis et même dans certaines municipalités de Bellechasse.

Des dons qui ont transformé Loïc en véritable entrepreneur caritatif. Dans le garage de sa famille désormais inondé de contenants consignés, le jeune garçon trie chaque soir, après ses devoirs, les canettes et les bouteilles avant d’aller les échanger au Provigo Francis Descoteaux, une épicerie du secteur Lauzon qui aide grandement Loïc dans son projet.

Coronavirus oblige, le préadolescent a également dû mettre en place un protocole sanitaire. Port du masque et des gants sont de mise lors de la récolte des dons ou du tri des contenants. Mais tous ces efforts en valent la peine. Au moment d’écrire ces lignes, Loïc Mathieu avait déposé environ       2 200 $ pour le CPSL dans le compte bancaire qu’il a lui-même créé. Une réussite qui remplit de fierté ses proches, dont sa mère, Nancy Bourget.

«Je suis très fière de lui. La cause de la pédiatrie sociale lui tient beaucoup à cœur. Lorsqu’il avait récolté près de 500 $ dans le cadre de son projet, ce qui était son objectif initial, Loïc a mis 3 $ de son argent pour qu’il y ait la somme exacte. Il est très assidu dans son projet. C’est vraiment une première belle expérience caritative pour lui», a souligné Mme Bourget.

Toutefois, Loïc n’a pas encore terminé sa récolte, puisqu’il remettra son don au CPSL lors de la journée de dons à l’auto que tiendra l’organisme lévisien dans le stationnement des Galeries Chagnon, le 12 décembre prochain. Les personnes qui désirent donner des contenants consignés à Loïc peuvent joindre ses proches à loicmathieu.canette@hotmail.com afinde connaître la procédure à suivre.

Les plus lus

Le parc de la Pointe-Benson ouvrira en 2022

L’aménagement du parc de la Pointe-Benson débutera au printemps prochain. Les nouvelles installations, qui ouvriront au public en 2022, ont été redessinées depuis le dévoilement du premier projet afin de mieux s’adapter à l’environnement naturel des lieux.

Le Grenier amorce le réaménagement de ses futurs locaux

C’est le 4 janvier dernier que les travaux permettant le réaménagement du sous-sol de l’église Christ-Roi en vue du déménagement du Comptoir alimentaire Le Grenier à cet endroit se sont amorcés. Le Journal de Lévis a eu droit, le 28 janvier, à une visite du chantier.

Quelques assouplissements aux mesures sanitaires en Chaudière-Appalaches

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé, le 2 février, que certains assouplissements apportés aux mesures sanitaires entreront en vigueur partout dans la province, le 8 février prochain. Cependant, la Chaudière-Appalaches demeure une zone rouge et les résidents de la région devront encore respecter plusieurs mesures, dont le couvre-feu en vigueur de 20h à 5h.

Rapport d’enquête du Manoir Liverpool rendu public «sous peu»

À la suite de son enquête interne concernant les manquements du Manoir Liverpool de Lévis lors du printemps 2020, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 3 février dernier, que son rapport sera rendu public «sous peu». Également, les exploitants de la résidence privée pour aînés (RPA) sont en processus de vente de l’établissement.

Des sacs réconfortants distribués dans Bellechasse

Près de 5 200 sacs réconfortants seront distribués dans les écoles, les CPE, les garderies et quelques organismes du territoire de Bellechasse à la fin du mois de février.

COVID-19: moins de 40 cas en Chaudière-Appalaches

Le Centre intégré de santé et de Services sociaux de Chaudière-Appalaches fait état de 38 nouveaux cas de COVID-19 sur le territoire au cours des 24 dernières heures. Cela porte le total de personnes infectées depuis le début de la pandémie à 11 380.

Remontée des nouveaux cas dans la région

Au cours des 24 dernières heures, 65 personnes en Chaudière-Appalaches ont contracté la COVID-19. Selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), ce sont 11 112 personnes qui ont contracté la maladie depuis le début de la pandémie.

COVID-19 : baisse importante des nouveaux cas, mais deux décès supplémentaires enregistrés

Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 confirmés a connu une importante baisse comparativement à mardi, alors que 33 résidents de la région ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le virus. Toutefois, comme lors des deux dernières journées, le CISSS-CA a confirmé que deux autres ...

COVID-19 : encore moins de 40 nouveaux cas dans la région

Comme hier, moins de 40 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés en Chaudière-Appalaches. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 36 résidents de la région ont appris mercredi qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

COVID-19 : 42 nouveaux cas et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

Comme lors de plusieurs journées de la semaine dernière, une quarantaine de résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris lundi qu'ils avaient contracté la COVID-19. De plus, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a annoncé, dans son plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie, qu'une autre personne demeurant dans la région a perdu son combat contre la mal...