Le passeport vaccinal sera notamment exigé dès le 18 janvier pour accéder aux succursales de la SQDC. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce.

À partir du 18 janvier, le passeport vaccinal sera nécessaire afin d’accéder aux succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et de la Société québécoise du cannabis (SQDC). De plus, le ministre de la Santé a annoncé que d’autres services non essentiels, comme ceux offrant des soins personnels, seront également ajoutés bientôt à la liste des commerces qui devront demander le passeport vaccinal à leurs clients.

«C’est un premier pas que nous faisons aujourd’hui. On doit malheureusement protéger les personnes non vaccinées contre elles-mêmes. Si elles sont mécontentes, il existe une solution simple : se faire vacciner. […] Avec ces nouvelles mesures, notre objectif, c’est de limiter les contacts et ensuite de protéger les personnes non vaccinées. Actuellement, plus de 50% des patients COVID qui se trouvent aux soins intensifs sont des personnes non vaccinées. Si ces personnes (étaient vaccinées), la Dre Opatrny (la sous-ministre responsable du délestage dans les hôpitaux) ne serait pas avec moi ce matin. Si vous ne voulez pas vous faire vacciner, restez à la maison!», a soutenu M. Dubé.

Si le ministre de la Santé a aussi ajouté que Québec désire encore accélérer l’administration de la troisième dose du vaccin contre la COVID-19 au sein de la population, Christian Dubé a également indiqué que l’obtention de cette troisième dose sera obligatoire pour que son passeport vaccinal soit valide.

Situation critique dans les hôpitaux

Mais d’abord, le ministre de la Santé a fait le point sur la situation dans les hôpitaux. Selon les dernières prévisions de l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS), d’ici deux semaines, plus de 3 000 lits pourraient être occupés par des patients COVID. Aux soins intensifs, d’ici deux semaines, les experts de l’INESSS prévoient que plus de 400 lits pourraient être occupés par des patients COVID.

En plus de cette hausse des hospitalisations, Québec doit faire face à une importante pénurie de travailleurs dans le réseau de la santé. Au moment d’écrire ces lignes, environ 20 000 travailleurs sont absents du boulot en raison de la COVID-19.

«La vague Omicron est un véritable raz-de-marée qui déferle sur l’Occident. Nos experts prévoient une avalanche d’hospitalisations au cours des prochaines semaines. On ne voit pas l’arrivée d’un plateau d’inflexion des hospitalisations. Par contre, comme nos mesures drastiques sont entrées en vigueur qu’il n’y a que quelques jours, leur effet ne se fait pas encore sentir. […] Tout le monde est épuisé dans le réseau de la santé. On doit donc dégager des travailleurs supplémentaires pour faire face à la hausse des hospitalisations», a expliqué Christian Dubé.

Si l’augmentation du délestage des activités hospitalières est un outil utilisé par Québec pour dégager des soignants supplémentaires, le gouvernement provincial entend également miser sur le soutien des travailleurs de la santé pour promouvoir et accélérer la campagne de vaccination ainsi qu’implanter le «changement de culture» désiré par la Coalition avenir Québec dans le réseau de la santé comme le «délestage ne sera pas suffisant».

En ce qui a trait aux hospitalisations, le ministre de la Santé est également revenu sur la présence importante de patients COVID hospitalisés pour d’autres motifs. Christian Dubé a fait savoir qu’au cours des deux dernières semaines, 40% des patients COVID ont d’abord été hospitalisés pour une autre situation médicale qu’une infection au coronavirus.

«Si ces patients ne se trouvent pas aux soins intensifs, on doit quand même les traiter différemment. Par exemple, à l’hôpital Sainte-Justine, une femme qui souffre de la COVID ne peut pas accoucher à côté d’une femme qui n’a pas la COVID. Tout cela nécessite des ressources supplémentaires qui ont un impact sur le réseau de la santé», a souligné Christian Dubé.

Dans un autre ordre d’idées que le ministre de la Santé a balayé la critique de certains intervenants qui estiment que Québec est «aveugle» quant à la véritable situation épidémiologique de la province comme la majorité des Québécois n’a plus accès aux tests PCR de dépistage de la COVID-19. Il a argué que le taux de positivité à ce type de test ainsi que les hospitalisations liées au coronavirus permettaient au gouvernement «d’avoir une bonne visibilité» de la situation épidémiologique.

Soulignons finalement que Québec entend mettre en ligne, possiblement la semaine prochaine, une plateforme Web d’autodéclaration qui permettra aux citoyens qui obtiennent un résultat positif à un test de dépistage rapide de la COVID-19 de faire savoir au ministère de la Santé qu’ils ont été infectés par le coronavirus.

Les plus lus

Plusieurs occasions pour célébrer le Québec

Avec la reprise des activités dans la société, les occasions de souligner la Fête nationale du Québec seront nombreuses dans le Grand Lévis, les 22, 23 et 24 juin prochains.

École anglophone à Lévis : début de la construction

La première pelletée de terre de l’école anglophone, située sur le chemin du Sault à Saint-Romuald, a eu lieu le 17 juin. Quelques porte-parole de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ) en ont profité pour faire un discours, et donner des détails sur le dossier.

La Fête de la famille misera sur des classiques

Après une pause forcée de deux ans en raison de la pandémie, la Fête de la famille de Lévis sera de retour au centre communautaire de Saint-Rédempteur (1325, rue de Saint-Denis), les 10, 11 et 12 juin. Lors de la 13e édition de l’événement lévisien, les familles de la région pourront profiter de plusieurs activités qui amuseront autant les petits que les grands.

Projet UMANO : inauguration d’une piste multiroulante

Le Groupe CSB a officiellement inauguré une piste multiroulante publique ce matin, sur le chemin des Forts à Lévis. Cette installation qui fait partie du projet immobilier UMANO, est unique en son genre à Lévis et les envions.

Québec veut en finir avec les véhicules sur la traverse Québec-Lévis

Le gouvernement Legault pense à remplacer par des navettes fluviales destinées aux cyclistes et piétons, les navires actuels qui arriveront en fin de vie dans dix ans.

Décès de Monique Labrecque : la coroner recommande une meilleure couverture ambulancière à Lévis

Le Bureau du coroner a déposé, le 22 juin dernier, le rapport de Me Geneviève Thériault concernant le décès de la Lévisienne Monique Labrecque, dans la soirée du 24 mai 2020. Dans son rapport, la coroner recommande au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ainsi qu’au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) «de compléter promptement l’évaluat...

Chronique historique - Une énigme historique de temps de guerre

Un article de journal du 1er juillet 1915 nous raconte la découverte à Lévis en juin 1915 d’un mystérieux dépôt de dynamite près du parc Shaw, site actuel de la Terrasse du Chevalier-De Lévis. À moins d’avis contraire, cette histoire reste, encore aujourd’hui, à résoudre.

De Lévis à Vancouver en vélo tandem

Destination commune, c’est le projet de deux amoureux de vélo qui se sont lancé le défi de traverser le Canada. Tout au long de leur périple, Ella Sargent et Rémi Proteau animeront des activités pour promouvoir la pratique cycliste. L’équipage s’est lancé dans l’aventure le 30 mai dernier.

Un Lévisien rencontre ses héros

Une rencontre entre un citoyen lévisien, victime d’un incendie, et les pompiers qui lui ont sauvé la vie, a eu lieu ce matin à la caserne 1 sur le boulevard Guillaume-Couture. Une vague de témoignages émouvants a été partagée par les personnes impliquées lors de cette réunion qui a pris la forme d’un point de presse.

Invitation à la nostalgie au quai Paquet

C’est vendredi prochain que la série d’activités présentée cet été au quai Paquet sera lancée avec un spectacle d’ouverture. Avec la contribution de plusieurs artistes locaux ou originaires de Lévis, les organisateurs de l’événement offriront aux spectateurs un voyage pour revivre les moments marquants de la scène culturelle lévisienne des 10 dernières années.