Photo : Courtoisie

Le CALACS de la Rive-Sud organise une marche d’action le 16 septembre, à 18h, dans le cadre de la Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes qui marquera le début de la campagne de sensibilisation, Se parler, en parler : vers une culture du consentement.

Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de la Rive-Sud et l’AQDR Lévis Rive-Sud, Alliance-Jeunesse, la Jonction pour Elle, le Centre Femmes l’Ancrage, Espace Chaudière-Appalaches ainsi que la Maison de la Famille Chutes-Chaudière sont les organisateurs de cette marche.

À l’origine de cette journée d’action, ce sont les marches La rue, la nuit, femmes sans peur qui ont été organisées à la fin des années 1970, puis officialisées par l’Association canadienne des centres contre les agressions à caractère sexuel (ACCCACS) en 1981. L’objectif de cette action était de dénoncer les violences sexuelles en permettant aux femmes d’occuper l’espace public, la rue, pendant la nuit. 41 ans plus tard, cette manifestation revendicatrice a évolué en la Journée d’action contre la violence sexuelle faite aux femmes.

«Nous souhaitons ouvrir le dialogue sur la sexualité positive et ainsi tendre vers une culture du consentement. Cela passe par un rapport à la sexualité qui est plus sain et par l’autonomie corporelle des femmes. Nous souhaitons défaire les tabous et aborder ces sujets avec sérieux à l’échelle de la société pour en finir avec la culture du viol», partage le CALACS de la Rive-Sud.

La marche se tiendra le vendredi 16 septembre, à 18h, dans le stationnement P2 du 200, rue des Commandeurs, à Lévis. Également, un vox pop sur le thème du consentement sera diffusé à cette occasion sur grand écran, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Les plus lus

Une fleur généreuse

La filiale 12 Commandeur Alphonse-Desjardins de la Légion royale canadienne a remercié les citoyens et les entreprises qui ont participé à la campagne du coquelicot 2022, une initiative qui a connu un beau succès.

Agir pour réduire les risques de troubles neurocognitifs

Dans le cadre du mois de l’Alzheimer en janvier, la Société Alzheimer de Chaudière-Appalaches ainsi que la Fédération québécoise des Sociétés Alzheimer (FQSA) ont tenu à rappeler que les citoyens peuvent mettre en place des mesures pour s’attaquer aux facteurs de risque modifiables des maladies neurocognitives.

Raviver la flamme de la mobilisation

C’est sous le thème «Retrouvons le sourire» que s’est déroulé un rendez-vous des citoyens-locataires de Chaudière-Appalaches, le 15 octobre dernier. Près d’une trentaine de locataires à faible revenu provenant de plusieurs MRC de la Chaudière-Appalaches «ont eu l’occasion de raviver leur flamme de la mobilisation et de la participation citoyenne dans leur milieu de vie».

Webinaire sur le vieillissement en ruralité

Cochercheuse principale du projet de Laboratoire vivant MOSAIC, de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), avec la professeure Lily Lessard, la docteure Michèle Morin (sur la photo) présentera un webinaire sur le thème «L’aîné villageois : secrets et défis du vieillir et du prendre soin en ruralité» le mardi 31 janvier, de 9h à 10h30.

Québec soutient un projet de la Maison de la Famille Rive-Sud

«Dans le but d’offrir un meilleur soutien aux familles québécoises en situation de vulnérabilité», la ministre de la Famille, Suzanne Roy, a dévoilé, le 19 janvier, les noms des organismes retenus en lien avec le projet pilote sur les retombées du travail de proximité auprès des familles isolées dans une communauté. Ainsi, 50 organismes communautaires liés à la famille et centres de pédiatrie soci...

Charny se mobilise pour ses familles ukrainiennes

Depuis cet été, plusieurs citoyens de Charny, sous l’impulsion de Nathalie Pelletier et Daniel Saindon, travaillent à réunir divers objets de la vie quotidienne et de la nourriture pour supporter les familles ukrainiennes qui se sont réfugiées ou se réfugieront dans la région à la suite de l’invasion russe de leur pays. Le tout s’est matérialisé en un véritable élan de générosité qui fait la diffé...

La Fondation du Sixième propose une nouvelle conférence

La Fondation du Sixième proposera une conférence du nouveau directeur général de la Ville de Lévis, Stéphane Lafaut, le 22 février prochain, en présence au Mess des officiers de Pointe-à-Carcy à Québec et également par visioconférence.

L’AQPS invite à oser parler de suicide avec les proches

C’est sous le thème «Mieux vaut prévenir que mourir. Ose parler du suicide.» que l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) a lancé la 33e Semaine nationale de prévention du suicide, qui est en cours jusqu’au 11 février.