Entre 13h et 16h, des ateliers et des kiosques permettront aux participants de créer par eux-mêmes. CRÉDIT : COURTOISIE

Le partage des savoir-faire est au programme du prochain événement organisé à Lévis par la Banque à pitons. La 6e édition de la Fabriquerie se tiendra le 14 septembre, au parc Saint-Laurent.

Zéro déchet, gaspillage alimentaire, cyclotourisme, yoga, aiguisage d’outils, trucs et astuces pour un BBQ réussi, reconnaître et consommer les herbes dites «mauvaises», prendre en main son sommeil, acupression, gestion de l’insomnie, mécanique du vélo… Entre 13h et 16h, une folle ribambelle d’ateliers et de kiosques permettront aux participants de créer par eux-mêmes lors de la Fabriquerie.

Le principe est simple, être acteur plutôt que spectateur ou consommateur et oser faire. Des activités interactives seront proposées pendant la journée, précédées d’un pique-nique libre, de 12h à 13h.

Cet événement est organisé par la Banque à pitons, un réseau de personnes et d’organismes qui, dans un esprit d’entraide, se rendent des services gratuitement en échange de temps.

Les membres de l’organisme «sont mus par le désir d’innover et de créer, d’expérimenter et de proposer des alternatives. Ils cherchent à diminuer leur empreinte écologique, à valoriser des savoirs abandonnés, à cultiver leur esprit critique, à se regrouper et à agir pour le mieux-être de leur communauté», explique-t-on dans un communiqué.

Promouvoir le partage des savoirs

La Fabriquerie s’inscrit dans le mouvement Do It Yourself, qui signifie «Faites-le vous- même», et Do it together, c’est-à-dire «Faites-le ensemble».

«Faire un pied de nez à une société de surconsommation et promouvoir le partage des savoirs», voilà l’objectif de ce rassemblement citoyen qui valorise l’autodétermination, l’autogestion et renforce le pouvoir d’agir de chacun.

La 6e édition de la Fabriquerie aura lieu au parc Saint-Laurent, situé au 5099, rue Saint-Laurent à Lévis le samedi 14 septembre, dès 12h (pique-nique) et de 13h à 16h (ateliers). 

Information au 418 903-4183 ou à info@banqueapitons.org et sur la page Facebook Lefilon - Volet Banque à pitons.

Les plus lus

À L’ADOberge, les jeunes trouvent répit et soutien

Quand cette période qu’est l’adolescence devient trop difficile à traverser seul, il existe une maison à Lévis où les jeunes peuvent s’équiper des bons outils pour se construire. Aryane, qui entame sa cinquième semaine à L’ADOberge, a trouvé dans cette famille de passage une nouvelle confiance en elle.

Une solution pour faciliter l’accès à un logement subventionné

Depuis peu, l’Office municipal d’habitation (OMH) de Lévis peut compter sur un nouvel outil afin de faciliter l’inscription des personnes qui désirent obtenir un logement subventionné (place dans une HLM). Pour ce faire, l’organisme paramunicipal offre désormais la possibilité à ces dernières de remplir un formulaire simplifié en ligne.

Le Marché populaire mobile reprend ses tournées

Le Marché populaire mobile reviendra à partir du 29 juin, sur le territoire de Lévis. Comme chaque année, le camion plein de fruits et légumes frais locaux vendus à des prix modiques sillonnera la ville.

Des pizzas pour le Collège de Lévis

Si la pandémie a eu raison de l’édition 2020 de plusieurs événements lévisiens, la crise actuelle n’empêchera pas la tenue de la journée Generosa de la Piazzetta de Lévis. Cette édition particulière de l’activité caritative permettra de donner un coup de pouce financier à la Fondation Collège de Lévis, le 18 juin prochain.

Des jeunes construisent des potagers urbains

Grâce à l’initiative «Jardinons à l’unisson», des Lévisiens pourront cultiver leurs légumes cet été dans un bac à jardin construit par de jeunes bénévoles. Les potagers seront remis gratuitement et les apprentis cultivateurs pourront même bénéficier de conseils et d’un suivi.

La marche Du pain et des roses fête ses 25 ans

C’est le 26 mai qu’on fêtait le 25e anniversaire de la marche Du pain et des roses. Plus de 800 femmes, dont deux contingents qui sont passés par Chaudière-Appalaches, avaient marché jusqu’au parlement provincial pour faire entendre leurs revendications. Cet événement est à la base de la Marche mondiale des femmes.

Politique de développement social et communautaire : Lévis dépose son plan d’action

En compagnie d’Amélie Landry, présidente de la commission consultative de développement social et communautaire ainsi que conseillère municipale du district Bienville, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé, le 4 juin, le plan d’action qui permettra de réaliser concrètement les orientations contenues dans la Politique de développement social et communautaire de la Ville.

Une marche virtuelle pour vaincre la SLA

La sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig est cette maladie dégénérative qui s’attaque aux neurones et à la moelle épinière, ce qui entraîne progressivement une paralysie du corps. Cette année, la Marche pour vaincre la SLA se transformera en marche virtuelle, la collecte de dons se terminera le 21 juin prochain.

Le milieu communautaire déplore des lourdeurs bureaucratiques

La Coalition des Tables régionales d’organismes communautaires (CTROC), qui représente 3 000 organismes communautaires oeuvrant en santé et services sociaux et dont fait partie la Table régionale des organismes communautaire de Chaudière-Appalaches (TROCA), a déploré, le 10 juin, que les organismes font face à un alourdissement bureaucratique alors qu’ils sont fortement sollicités dans le contexte...

Aînés : les clés pour identifier les signes de maltraitance

La Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées se tiendra le 15 juin prochain, comme chaque année. En étant à l’écoute, il est possible d’en reconnaître les signes.