Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a effectué une nouvelle mise à jour en lien avec la crise de la COVID-19. CRÉDIT : ARCHIVES

Lors de la conférence hebdomadaire de la Ville de Lévis portant sur la crise de la COVID-19, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a dévoilé le plan établi par la municipalité afin de soutenir les organismes reconnus lévisiens.

«Avec ces aides financières, nous nous assurons que tous nos organismes sont dans de bonnes conditions pour la reprise des activités. Le milieu communautaire est la force vive de notre milieu et la contribution des organismes est très précieuse pour soutenir l’élan de solidarité de notre communauté», a d’emblée souligné le maire de Lévis.

Le plan comporte deux volets. D'abord, Gilles Lehouillier a confirmé que tous les organismes reconnus recevront le plein montant de l'aide financière annuelle pour le soutien à la mission. Dans le budget 2020, la Ville de Lévis avait réservé 2,8 M$ pour ce programme. En confirmant le versement de l'aide financière, la municipalité «veut sécuriser et consolider le budget de fonctionnement» des organismes reconnus pour l’année en cours.

Également, le maire a annoncé la création de Solidarité communautaire Lévis. Ce nouveau programme accordera des aides financières supplémentaires aux organismes reconnus dont les activités de rétablissement sont menacées en raison des effets de la pandémie. Ce support sera complémentaire aux mesures gouvernementales.

Dans les prochaines semaines, la municipalité effectuera un diagnostic financier et organisationnel de chacun des organismes. À la suite de cette procédure, des fonctionnaires déposeront des recommandations au conseil municipal. Les élus détermineront ensuite les aides financières de Solidarité communautaire Lévis qui seront accordées aux organismes. Ces dernières seront réparties équitablement envers les organismes communautaires, sportifs et culturels ainsi qu’entre les quartiers.

Pour le moment, comme la municipalité ne sait pas qu’elle est l’ampleur des besoins, la Ville ne peut indiquer combien de dollars seront injectés dans Solidarité communautaire Lévis. Cependant, les excédents du fonds de prévoyance de 500 000 $ mis en place au début de la crise pour soutenir les organismes lévisiens «viendront bonifier» l’enveloppe budgétaire réservée au nouveau programme.

Le rétablissement continue d’être planifié

Dans un autre ordre d’idées, le premier citoyen de Lévis a également indiqué que la municipalité travaille à la planification de la réouverture de certains équipements municipaux, comme les piscines ou les bibliothèques. Par cette démarche, la Ville veut être prête à offrir de nouveau ses services lorsqu’elle recevra le feu vert du gouvernement provincial, évidemment en respectant les consignes de la Santé publique.

Rappelons que les Lévisiens peuvent consulter en tout temps l’état d’ouverture des infrastructures municipales dans la section spéciale COVID-19 du ville.levis.qc.ca. Plus particulièrement en ce qui a trait aux bibliothèques, la Ville invite les citoyens à écrire à bibliolevis@ville.levis.qc.ca pour toute question en lien avec ce service.

Rappel à l’ordre et déficit en vue

En plus de ces mises à jour, le maire et le coordonnateur municipal de la sécurité civile, Gaétan Drouin, ont demandé une nouvelle fois aux Lévisiens de respecter les consignes de la Santé publique.

«Nous demandons la collaboration des citoyens. Nous nous apercevons que les règles de distanciation sociale et celles interdisant les rassemblements ne sont pas respectées par plusieurs citoyens, particulièrement dans les parcs de la Ville. Nous avons demandé à notre corps policier de faire respecter ces directives. Sans quoi, nous devrons fermer les parcs et les parcs de planche à roulettes», a déclaré M. Drouin.

Misant encore une fois sur la responsabilisation des citoyens, la Ville accentuera sa campagne de signalisation extérieure afin de rappeler les consignes.

De plus, alors que plusieurs cas de non-respect des consignes sont survenus sur le Parcours des Anses, Gilles Lehouillier demande aux cyclistes de rouler moins vite pour qu'ils puissent respecter en tout temps l'écart de deux mètres exigé entre eux et les piétons. Aussi, la municipalité envisage d’utiliser la rue Saint-Laurent à d’autres fins que la circulation automobile afin de permettre d’accentuer la distanciation sociale entre les piétons et les cyclistes.

Enfin, le maire de Lévis a effectué une mise à jour sur la situation financière de la Ville de Lévis. Pour le moment, la municipalité aurait un manque à gagner d’un peu plus de 1,6 M$ pour l’année financière en cours. Le déficit est provoqué en grande partie par la situation à la Société de transport de Lévis, qui aurait un manque à gagner de 1,3 M$.

Les plus lus

Fin de partie pour Bingo Rive-Sud

La salle de bingo lévisienne a accueilli les joueurs pour la dernière fois le 29 juillet, avant de fermer définitivement ses portes. Après 24 ans d’existence et près de 13,5 M$ reversés à la commununauté, Bingo Rive-Sud a succombé à la COVID- 19, qui a aggravé une situation déjà difficile dans les dernières années.

Vigie en mémoire des sœurs Carpentier

Une vigie en mémoire de Norah et Romy Carpentier a été organisée le 11 juillet, en soirée, par des membres du groupe scout 128e de Charny et des amis de la famille.

La région et la province touchées par le drame de Saint-Apollinaire

Plusieurs résidents de la région et du Québec ainsi que plusieurs personnalités ont tenu à offrir leur appui aux proches de Norah et Romy Carpentier, ces deux fillettes lévisiennes retrouvées sans vie samedi dans un boisé de Saint-Apollinaire.

La Bleuetière DuRoy victime de son succès

La Bleuetière DuRoy, située dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon, a annoncé qu’en raison du manque d’employés cette année, elle offrirait sa récolte de bleuets gratuitement aux intéressés les 25 juillet, 1er et 8 août. Ce sont près de 12 000 personnes qui se sont présentées à l’ouverture des champs lors du premier weekend d’activités.

«Le plus beau cadeau de sa vie»

Une famille de Québec a pu vivre un moment de joie intense chez Roulottes Chaudière à Saint-Nicolas, le 10 juillet. Grâce à l’entreprise lévisienne et à Make-a-wish/Québec/Rêves d’enfants, les proches de la petite Alycia ont reçu une tente-roulotte qui leur permettra d’égayer le quotidien de la petite fille atteinte d’une maladie génétique.

Écolivres et la Ressourcerie organisent une braderie

Afin d’écouler davantage les nombreux dons qu’elles ont reçu ce printemps et avant la période des déménagements, Écolivres et la Ressourcerie de Lévis présenteront la première édition d’un nouvel événement, la Braderie Cadieux, les 25 et 26 juillet prochains.

Un beau cadeau pour le Service d’entraide de Pintendre

Si la pandémie a bouleversé le coup de pouce que donne annuellement le Club de course Lévis au Service d’entraide de Pintendre, le groupe réunissant des passionnés de la course à pied a trouvé un moyen d’aider l’organisme lévisien. En effet, le Club de course Lévis a remis un chèque de 1 000 $ au Service d’entraide de Pintendre, avant l’un de leurs entraînements le 23 juin dernier.

Une édition recyclée pour la course de boîte à savon

Pandémie oblige, la Corporation Charny Revit, organisateur de la Course de boîte à savon de Lévis, a décidé d’organiser une édition réinventée de l’événement, le 12 septembre prochain.

Une communauté mobilisée pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis

Par voie de communiqué, la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis (FHDL) a remercié la communauté lévisienne et les autres citoyens de la Chaudière-Appalaches «pour leur appui massif dans les derniers mois». Malgré le contexte incertain, la population a appuyé une foule de mesures, totalisant ainsi une contribution de plus de 300 000 $ au centre hospitalier.