CRÉDIT : EMILIE PELLETIER

C’est dans les anciens locaux du mail des Galeries du Vieux-Fort que le premier commerce Tigre Géant à s’installer à Lévis ouvrira ses portes samedi, le 27 juillet.

«C’était une ouverture qui était très attendue», estime le gérant du nouveau magasin, Guy Bergeron, qui avait participé à l’ouverture de la succursale de Saint-Georges-de-Beauce il y a trois ans. Pour témoigner de l’engouement de l’ouverture à la veille de celle-ci, M. Bergeron s’attendait à accueillir entre 2000 et 2500 personnes lors de la première journée officielle.

Il se réjouit de son nouveau local d’environ 17 000 pieds carrés, qui a nécessité des investissements d’environ 2 M$ et où l’on retrouve de la mode familiale, des accessoires de décorations et des produits d’épicerie.

M. Bergeron se dit aussi satisfait du déroulement de l’embauche, lui qui ne cache pas qu’il était craintif d’éprouver davantage de difficultés pour trouver des candidats en contexte de pénurie de main-d’œuvre. Ce sont 35 nouveaux emplois qui ont été créés et qui ont trouvé preneur. 

Le Tigre Géant sera ouvert tous les jours de semaine de 8h à 21h et de 8h à 17h la fin de semaine.

 

 

Les plus lus

Un Benny & Co à Lévis

La 61e succursale de la chaîne de restaurants Benny & Co ouvrira ses portes à Lévis, en septembre. Ironie de l’histoire économique, le nouvel établissement occupera les mêmes locaux qu’occupait jusqu’à sa fermeture la succursale PFK du quartier Lévis, sur la route du Président-Kennedy.

Une place éphémère à la tête des ponts tout l’été

À l’aube de la construction du nouveau quartier à la tête des ponts, l’Escale Cocité́ a été installée par le promoteur immobilier. À l’image d’une plage, le lieu se veut un espace de détente, où il sera aussi possible de se restaurer.

Mantra Pharma choisit l’Innoparc

Mantra Pharma a annoncé, le 16 juillet, qu’elle implantatera son nouveau centre de distribution jumelé à son bureau régional dans l’Innoparc de Lévis.

350 000 $ pour le développement de deux entreprises de Lévis

Deux entreprises de Lévis, Technologie Genset-Synchro et Boivin Évolution, ont reçu une aide de Développement économique Canada (DEC), a annoncé la ministre du Développement économique, Mélanie Joly, ce 23 juillet.

Unis pour Lévis : une réussite en deçà des attentes

Dans le cadre du programme de Desjardins Du cœur à l’achat, via la plateforme La Ruche, la Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé Unis pour Lévis, le 29 juin dernier. La CCL a récolté 16 775 $, c’est-à-dire 67 % de l’objectif qu’elle s’était fixé au terme de la campagne de sociofinancement.

Le Bistro les 3 frères ouvre sur le site du Golf Stastny

Depuis le 10 juillet dernier, le Bistro les 3 frères a ouvert ses portes sur le site du Golf Stastny à Saint-Nicolas. Eric Nittolo et Steve Blouin sont les deux associés du projet et ont joint à leur équipe le promoteur Samuel Gourde qui s’occupera du volet événementiel.

Grands Prix du tourisme : deux entreprises de Lévis distinguées

Le 16 juillet en matinée, Tourisme Chaudière-Appalaches a dévoilé le nom des 19 lauréats de la 35e édition des Grands Prix du tourisme de la Chaudière-Appalaches. Lors de l’événement tenu sur le Web en raison de la pandémie, deux entreprises lévisiennes ont ravi des honneurs.

Procédé de récupération unique au Canada chez Fibres Breakey

Fibres Breakey est une entreprise du secteur Breakeyville à Lévis qui se spécialise dans la récupération de fibres de papier. Depuis avril, la filiale lévisienne de Fibres Sustana a mis au point de nouveaux procédés afin de recycler la fibre des contenants multicouches de lait et de jus recyclables, une première pancanadienne.

Desjardins investit 60,5 M$ pour acquérir DuProprio

Le Mouvement Desjardins a annoncé l’achat de la société canadienne de portefeuille de l’entreprise britannique Purplebricks qui comprend l’entreprise d’origine lévisienne DuProprio ainsi que l’entreprise installée au Canada anglais Purplebricks Canada, le 15 juillet.

L'incubateur de Lévis Ag-Bio Centre reçoit 300 000 $

L'incubateur d'entreprises basé à Lévis, Ag-Bio Centre, a reçu une aide de 300 000 $ de Développement économique Canada (DEC). L'organisation soutient les jeunes pousses dans les domaines de l'agroalimentaire, les biotechnologies et en sciences de l’environnement.