La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé l’expansion du réseau de l’EEQ.

En pleine croissance, l’École des entrepreneurs du Québec (EEQ) créera quatre nouveaux campus. La Chaudière-Appalaches fait partie des quatre régions retenues avec les Laurentides, la Montérégie et le Saguenay−Lac-Saint-Jean.

La ministre déléguée au Développement économique régional et responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce le 24 janvier, dans les locaux de l’entreprise Jambette, à Lévis. Une aide de 7 M$ a été accordée par le gouvernement du Québec pour financer l’expansion de l’École.

«Notre objectif, avec cette expansion, est de faciliter l’accès à des formations sur mesure pour bonifier les compétences des entrepreneurs en région. Nous souhaitons ainsi que chaque région se développe selon ses spécificités», a-t-elle souligné.

Fondé en 2018, l’organisme à but non lucratif soutient les entrepreneurs qui veulent acquérir les aptitudes nécessaires au démarrage, à la croissance ou la reprise d’une entreprise. Le réseau est déjà implanté à Montréal, en Outaouais, au Bas-Saint-Laurent et en Mauricie.

Faire de Lévis une ville d’innovation

C’est la direction du développement économique et de la promotion de la Ville qui a porté la candidature régionale pour accueillir l’un des nouveaux campus de l’EEQ. Lévis recevra un financement annuel de 400 000 $. «Le milieu s’engage à ajouter environ 40 % de cette somme, dont 10 % de la Ville. Donc, nous allons mettre 40 000 $ par année», a précisé le maire de Lévis Gilles Lehouillier, en marge de la conférence de presse.

«Nos entreprises sont rendues à un carrefour avec de grands défis à relever, comme la main-d’œuvre, la robotisation ou l’évolution très rapide des nouvelles technologies. L’École des entrepreneurs va aider nos entreprises à s’actualiser et va les accompagner pour faire face aux défis d’avenir», a-t-il salué. 

L’antenne lévisienne s’installera temporairement sur le campus de Lévis de l’UQAR, en attendant que le Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat de Lévis (CIEL) souhaité par la municipalité voit le jour.

«On y travaille avec, entre autres, le Cégep de Lévis-Lauzon et AG-Bio Centre, a expliqué le maire. On attend d’avoir la confirmation des aides gouvernementales, ce n’est pas encore arrivé. On aimerait bien pouvoir démarrer ce projet d’ici un an ou deux.» La Ville espère recevoir un financement de 3 à 4 M$.

La Ville avait présenté le CIEL comme un organisme destiné à soutenir l’émergence et le développement de nouvelles entreprises en leur offrant des locaux à coût abordable, des espaces collaboratifs, des services d’incubation et d’accélération d’affaires, des laboratoires d’expérimentation ainsi que des services de validation technologique et de développement des compétences entrepreneuriales. Ce centre serait situé à l’Innoparc.

Ces projets s’inscrivent dans une vision plus large de la Ville qui a mis l’innovation au cœur de ses projets de développement économique. En avril 2019, la Ville avait reçu 10 M$ du gouvernement du Québec afin de réaliser les étapes d’acquisition, de valorisation et de décontamination de terrains préalablement identifiés en vue d’une reconnaissance en tant que zones d’innovation.

«On est en train de développer deux pôles», a fait valoir le maire. À terme, l’Innoparc et le Dataparc, dédié au développement des technologies de l’intelligence artificielle, pourraient donc être reconnus officiellement comme zones d’innovation et bénéficier du même coup de programmes de financement particuliers ou de mesures fiscales avantageuses accordées par le gouvernement du Québec.

Les plus lus

LA SQDC ouvrira une deuxième succursale à Lévis

​La SQDC a signé un bail afin d’ouvrir, d’ici le printemps, une succursale qui sera située au 1855, route des Rivière, à Saint-Nicolas.

Un type de résidence de plus en plus recherché

Alors que le marché de l’immobilier est en pleine ébullition dans la région et que plusieurs types de propriété s’envolent comme des petits pains chauds, plusieurs familles sont à la recherche d’un type bien particulier de résidence. Selon certains courtiers immobiliers œuvrant dans le Grand Lévis, la pandémie a renforcé la popularité des maisons bigénérationnelles.

La Distillerie Lore & Legends lance son premier gin lévisien

Martin Vaillancourt, propriétaire de la microbrasserie Le Corsaire, Virgil Demers et Terry Gilbert ont lancé leur premier spiritueux à la toute nouvelle Distillerie Lore & Legends située sur le boulevard Guillaume-Couture, le 31 octobre dernier. Les propriétaires ont misé sur des ingrédients locaux pour concocter leur tout premier gin.

«Il ne faut pas minimiser la souffrance psychique»

Alors que la crise sanitaire a mis à l’arrêt certaines activités économiques et isole les gens les uns des autres, la santé mentale est devenue un enjeu. Anxiété, dépression, les individus affectés par la pandémie peuvent rencontrer des difficultés. Florence K a partagé son expérience des troubles de santé mentale et sa longue route vers la guérison au milieu d’affaires lévisien, lors d’une confér...

Éliminer le gaspillage alimentaire à l’aide de la fiscalité

L’étudiant au baccalauréat en sciences comptables du campus lévisien de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Édouard Joncas, a participé à la sixième édition du Sommet mondial de la fiscalité TaxCoop2020, le 15 octobre dernier. L’étudiant du campus lévisien a été sélectionné parmi les semi-finalistes au concours Passez au vert ou passez votre tour avec son idée d’un nouveau crédit d’impôt afi...

Roger Parent devient citoyen d’honneur de Lévis

Lévis compte un nouveau citoyen d’honneur, son sixième. Roger Parent, fondateur du groupe immobilier Logisco et de la Fondation Elizabeth et Roger Parent, a reçu ce titre lors d’une cérémonie le 10 novembre.

La Ville et la CCL favorables à la mise à jour économique

À la suite du dévoilement de la mise à jour économique du gouvernement provincial, le 12 novembre dernier, Marie-Josée Morency, directrice générale et vice-présidente exécutive de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, ont accueilli favorablement cet état de la situation, mais sont impatients de connaître les mesures concrètes qui toucheront la région.

Une troisième succursale pour la Clinique de soins infirmiers de Lévis

Après avoir ouvert des points de services à Lévis et à Saint-Romuald, la Clinique de soins infirmiers de Lévis a ouvert, le 6 novembre, une troisième succursale, au 1810, route des Rivières à Saint-Nicolas.

Mise à jour économique : 15 G$ de déficit projeté pour 2020

Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a dévoilé la mise à jour économique des finances publiques de la province ainsi que son plan de relance économique, le 12 novembre. 1,8 G$ seront investis en nouvelles initiatives dont 1,5 G$ seront réservés à la relance économique, M. Girard a également annoncé que le déficit projeté pour 2020 se chiffre à 15 G$.

Sophie Brochu fait appel à la résilience des entrepreneurs

Dans le cadre des Grandes conférences Bell de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), la présidente-directrice générale d’Hydro-Québec, Sophie Brochu, a livré une conférence virtuelle franche et terre-à-terre aux entrepreneurs lévisiens, le 4 octobre dernier. Cette dernière a abordé les thèmes de la situation pandémique actuelle et de la transition énergétique.