En offrant des services aucunement liés à l’événementiel, le Groupe Satir Productions et ses trois associés, Hugo Aubin-Nadeau, Marc-Antoine Simard et Jimmy Bégin, ont pu passer à travers la tempête causée par la pandémie.� CRÉDIT : COURTOISIE

Entreprise événementielle florissante basée à Saint-Nicolas, le Groupe Satir Productions a été durement frappé par le confinement mis en place par le gouvernement provincial afin de freiner la propagation de la COVID-19. Cependant, la firme a développé de nouveaux services afin de poursuivre ses activités et rappeler ses salariés au boulot.

Avant le 12 mars 2020, le Groupe Satir Productions avait le vent dans les voiles. Seulement l’an dernier, l’entreprise lévisienne avait réalisé quelque 1 280 événements à travers la province, allant des congrès et des galas aux soirées des Fêtes. Dans la région, la firme fondée il y a 10 ans est notamment connue pour son travail lors des éditions de Hit The Floor et lors d’événements de la Chambre de commerce de Lévis. 

Toutefois, lorsque le Québec a dû se mettre sur pause, le vent s’est vite transformé en tempête à laquelle ont dû faire face les trois associés derrière le Groupe Satir Productions, Hugo Aubin-Nadeau, Marc-Antoine Simard et Jimmy Bégin. 

«Le 11 mars, nous avions notre rencontre hebdomadaire pour travailler sur notre plus grosse période de l’année, qui a lieu de la mi-mars à la mi-juillet. Nous avions une grosse année en vue. Après l’annonce du 12 mars, où le premier ministre a annoncé l’interdiction des rassemblements de plus de 250 personnes, le téléphone n’a pas arrêté de sonner pour des annulations et ça s’est poursuivi avec la gradation des mesures de confinement», s’est rappelé M. Aubin-Nadeau, le directeur des ventes de l’entreprise.

Rapidement, faute de contrat, le Groupe Satir Productions a dû mettre à pied temporairement la dizaine de salariés qui oeuvraient à temps plein pour la firme. Ironie de l’histoire, avant les annonces gouvernementales de mars, l’entreprise était à la recherche de trois nouveaux employés dans un contexte de plein emploi.

Des idées originales pour avoir du travail

Lors de cette pause non prévue de trois semaines, les dirigeants de l’entreprise lévisienne se sont alors creusés les méninges pour trouver de nouvelles opportunités d’affaires. Disposant d’une flotte de véhicules afin de transporter les équipements techniques nécessaires pour la production d’événements, les associés derrière la firme de Saint-Nicolas ont alors eu l’idée d’offrir leurs services à des clients pour effectuer de la livraison.

Vu l’explosion de la demande pour ce type de service, le Groupe Satir Productions a rapidement obtenu des contrats. Grâce à ces derniers, la firme a pu rappeler au boulot l’ensemble de ces salariés. Avec ces véhicules, l’entreprise a ainsi pu effectuer des livraisons de pneus pour un grossiste de Montmagny, d’épiceries pour des supermarchés IGA de la région ainsi que de colis en sous-traitance.

Également, avec le déconfinement progressif, les investissements consentis au cours des dernières années afin de créer une entreprise en solutions d’affichage ainsi qu’un studio dans les locaux du Groupe Satir Productions à Saint-Nicolas se sont avérés un choix payant. Grâce au studio, l’entreprise peut notamment faire des captations pour divers clients, comme des organismes qui veulent tenir virtuellement leur assemblée générale, des entrepreneurs qui ont un mot de bienvenue à prononcer ou des artistes qui veulent offrir une prestation.

«On était en mode survie et nous avons fait le tour de nos clients et de nos contacts pour trouver du boulot. [...] On garde espoir que nous pourrons travailler sur des événements, comme auparavant, cet automne et nous espérons que nos clients seront au rendez-vous. Notre plus grande fierté, c’est d’avoir pu conserver l’expertise de nos employés. Ça bouge beaucoup dans le domaine événementiel et nos gens sont heureux d’être actifs de nouveau», a conclu Hugo Aubin-Nadeau.

Les plus lus

Une nouvelle expansion pour le Marché Carrier

Le Marché Carrier vient d’acquérir le terrain du restaurant Denis de la jungle, voisin du commerce vieux de 50 ans. Avec cette nouvelle acquisition, l’entreprise de Pintendre investira près de 700 000 $ afin de construire une nouvelle usine spécialisée en prêt-à-manger afin de livrer ses produits dans l’ensemble de la province.

Ouvert ou fermé lors de la fête du Travail?

Plusieurs Québécois ne travailleront pas lundi en raison du congé férié de la fête du Travail. Voici un aide-mémoire afin de savoir quels commerces sont ouverts ou fermés le 7 septembre.

4,2 M$ en ristournes à la Caisse Desjardins de Lévis

La Caisse Desjardins de Lévis a tenu sa première assemblée générale extraordinaire en mode virtuel, le 17 août dernier. Ainsi, les membres ont accepté le projet de partage et 4 290 572 $ seront retournés aux membres de la Caisse et à la collectivité.

Boom des ventes et constructions immobilières dans la région

Selon les données de l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) et de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCIQ), le marché immobilier et les mises en chantier d’habitations en Chaudière-Appalaches sont à la hausse depuis 2020.

Les entrepreneurs de la région honorés virtuellement

La 19e édition du Gala des Pléiades – Prix d’excellence a été un événement qui marquera la Chambre de commerce de Lévis (CCL) et les entrepreneurs de la Chaudière-Appalaches comme elle s’est tenue virtuellement, le 17 septembre dernier. L’événement qui a pour but de souligner les succès entrepreneuriaux des entreprises du territoire a réuni plus de 1 000 acteurs du milieu socio-économique de la Ch...

Transit triple la grosseur des installations de son siège social

L’entreprise lévisienne Pièces d’auto Transit a démarré un chantier d’agrandissement de son siège social situé à Lévis en juin dernier. Ces travaux, qui représentent un investissement de 18 M$, devraient se conclure le 15 décembre prochain.

Le Bunker de la science se tourne vers le virtuel

Le Bunker de la science, qui offre des immersions scientifiques à ses clients et se spécialise dans la communication de la science, a choisi de se tourner vers des ateliers virtuels pour ses groupes scolaires en raison du contexte pandémique.

Entrepôts Modulo : une nouvelle entreprise d’entreposage

La nouvelle entreprise d’entreposage Entrepôts Modulo située à Saint-Jean-Chrysostome a ouvert ses portes, le 8 septembre dernier. L’entreprise se spécialise dans la location d’espaces d’entreposage, de bureaux et de salles de réunion ainsi que dans les fournitures d’emballage.

La Ruche s’installe en Chaudière-Appalaches

La plateforme de financement participatif La Ruche, propulsée par le Mouvement Desjardins, a inauguré sa présence dans la région de la Chaudière-Appalaches, le 9 septembre dernier. La Ruche s’est alliée à 41 entrepreneurs ambassadeurs de la région pour l’occasion.

Célébrations pour marquer la fin d’importants travaux

Le IGA Famille Buteau, situé au 1234, rue du Pont à Saint-Lambert-de-Lauzon, a agrandi la surface de son supermarché pour se transformer en IGA extra. Plus d’une vingtaine d’emplois ont été créés dans la municipalité. L’entreprise compte maintenant plus de 150 employés. La nouvelle épicerie revampée a été inaugurée à la mi-août.