Pierre, Karl et Alexandre Gagné miseront sur Batiga pour propulser leurs projets passés, présents et futurs. CRÉDIT : COURTOISIE

Pierre Gagné et ses deux fils, Karl et Alexandre, sont derrière d’importants projets lévisiens, comme la construction du Lévis Centre des congrès, de l’hôtel Four Points by Sheraton et du complexe immobilier le Proxi, pour ne nommer que ceux-là. Cette année, la famille Gagné qui a évolué sous plusieurs entreprises a décidé de rassembler ses forces et créer la société immobilière Batiga.

«On a travaillé pendant des années sous des entités un peu séparées, il y a des choses qui se sont ajoutées par des concours de circonstances ou par notre désir d’implication. C’est pourquoi on souhaitait rapatrier tout ça sous une seule signature», lance d’emblée Karl Gagné.

Pierre, Karl et Alexandre ont choisi de créer Batiga pour offrir une plus grande envergure et apposer une signature à leurs projets, mettre sur pied un canal de communication efficace pour les enjeux de pénurie de main-d’œuvre ainsi que faire un lien entre le passé, le présent et le futur de leur regroupement.

«Avec Batiga, on peut y inclure le passé, le présent et le futur. Tout ce qui a été construit dans le passé, on l’intègre au projet. Pour le présent, ce sont les constructions qui se développent. Pour le futur, c’est d’entretenir une culture d’entreprise, de projets et de services», d’ajouter Pierre Gagné.

Originaires de Saint-Nérée-de-Bellechasse, les Gagné sont maintenant des résidents lévisiens depuis quelques années et souhaitent continuer d’offrir leurs services au développement de leur ville.

«Nous ne sommes pas des promoteurs et des gestionnaires strictement nichés dans un domaine. On a fait des acquisitions et on a construit des établissements qui sont en complémentarité. On est plutôt dans un volet optimisation d’un milieu de vie», expose Karl Gagné.

Une philosophie à cultiver

Pour Batiga, l’idée n’est pas seulement de livrer des projets et les quitter à terme, au contraire, la famille Gagné désire développer des écosystèmes complémentaires qui répondent aux besoins de leurs clientèles.

«On s’implique dans nos projets. On ne souhaite pas créer quelque chose en un an et ensuite les laisser tomber. On fait un développement parce que bien souvent, un projet en amène un autre et ils deviennent complémentaires. C’est pourquoi on se penche sur la création de milieux de vie afin d’augmenter la qualité de vie des usagers et résidents […] On développe une façon de faire pour que nos projets communiquent entre eux, mais aussi dans une philosophie de services aux clients», explique Alexandre Gagné.

L’entreprise familiale, qui implique tous les membres de la famille Gagné incluant l’épouse de Pierre ainsi que sa fille Gabrielle, misera également sur Batiga pour développer un sentiment d’appartenance chez ses quelque 250 employés qui proviennent de divers horizons que ce soient des domaines de l’hôtellerie, de la construction, de l’immobilier résidentiel et commercial ainsi que des services.

«Avec les enjeux de main-d’œuvre, ça nous permettra de rassembler nos forces et de retenir nos employés au sein de notre groupe en leur offrant des perspectives d’avancement chez Batiga», croit la famille Gagné.

C’est dans l’objectif de faire un tout qui avance au même rythme que Pierre, Karl et Alexandre Gagné ont décidé de se regrouper sous la signature Batiga.

«On crée des écosystèmes qui font en sorte qu’on a intérêt à communiquer davantage entre nos entités», souligne Karl Gagné.

Des projets déjà entamés

En raison de la pandémie et de la rareté des matériaux de construction, la famille Gagné a légèrement ralenti ses activités, mais plusieurs projets d’envergure sont entamés ou sur la table à dessin actuellement. On pense à la phase 3 du Proxi, qui permettra l’érection d’une tour de 21 étages annexée aux phases 1 et 2, à un projet immobilier déjà débuté sur la rue Saint-Louis dans le Vieux-Lévis ainsi qu’à la construction d’un hôtel dans le secteur de la Traverse. Tous ces projets seront également signés Batiga.

Ainsi, cette nouvelle signature arrive à un moment jugé opportun pour la famille Gagné qui souhaite relancer ses activités grâce à l’essor économique postpandémique qui se fait sentir depuis quelques mois dans le milieu des affaires à travers la province.

Les plus lus

Une fermeture difficile à avaler

Les propriétaires de restaurants et de cinémas du coin sont unanimes, la nouvelle fermeture des salles à manger et de cinéma qui est en vigueur depuis le 31 décembre est un coup très dur pour les ressources financières, humaines et matérielles de leurs entreprises.

Canac dévoile ses nouveaux projets à Saint-Nicolas

Canac a annoncé, le 21 janvier, qu'elle a finalisé l’acquisition de deux terrains situés en bordure de l’autoroute 20 à Saint-Nicolas, dans le secteur de la route Lagueux, pour y construire de nouvelles installations.

Poursuivre les combats

Si le variant Omicron fait également partie de ses préoccupations pour les prochains mois, la vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), Marie-Josée Morency, entend poursuivre son travail en 2022 pour obtenir des avancées dans les dossiers de la pénurie de la main-d’œuvre, le troisième lien et l’achat local. De plus, c’est lors de la prochaine année ...

Le gala des Pléiades de retour en mai

La Chambre de commerce de Lévis (CCL) a lancé les préparatifs en vue de la 21e édition du gala des Pléiades – Prix d’excellence, le 11 janvier dernier. Après une 20e édition anniversaire tenue à l’automne en 2021 en raison de la pandémie, le gala récompensant les entrepreneurs de la Chaudière-Appalaches sera de nouveau présenté en mai, soit la case habituelle de l’événement dans le calendrier des ...

Travail au froid : la CNESST fait des rappels

Alors qu'une vague de froid polaire s'abat sur la province, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rappelé l’importance de prévenir les risques liés à l’exposition au froid ainsi que les mesures à appliquer pour se protéger.

La CCL célèbre Noël

Le 16 décembre dernier avait lieu, au chalet du Club de golf Lévis, la deuxième édition du Brunch de Noël de la Chambre de commerce de Lévis (CCL). L’invité d’honneur était Stéphane Modat, ancien chef cuisinier à l’hôtel le Fairmont Château Frontenac.

Des mesures accueillies avec «soulagement» par la CCL

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) ont accueilli, le 13 janvier, avec soulagement l’annonce de la fin de la fermeture obligatoire des commerces le dimanche et du couvre-feu, ainsi que l’exemption accordée aux épiceries, aux pharmacies et aux plus petits commerces concernant le passeport vaccinal.

Helitowcart lauréate au concours national d’exportation

MercadOr Québec a souligné le succès de plus d’une dizaine d’entreprises d’exportation québécoise lors de cette troisième édition du gala qui s’est déroulée le 4 novembre dernier, sous une formule virtuelle. Lors de cette soirée, l’entreprise Helitowcart de Saint-Nicolas a été couronnée dans l’une des sept catégories.

Le conseil d’administration de TCA change de formule

La 44e assemblée générale annuelle de Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) s’est déroulée le 28 septembre dernier. L’organisme y a fait le bilan de l’année 2020-2021 et a dévoilé son plan d’action pour l’année 2022, en plus d’y présenter la nouvelle composition de son conseil d’administration.

Dany Rodrigue à la tête d’Evol dans la région

Sévrine Labelle, présidente-directrice générale d’Evol, a annoncé, le 10 janvier, la nomination de Dany Rodrigue au poste de directeur régional de la Chaudière-Appalaches.